Lion n°692 septembre 2016
Lion n°692 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°692 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : les centres internationnaux francophones édition 2016.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
GRAND ANGLE .76 // Lion édition française - N°692 Le CIPEN par Jean-Louis Veyrié le pont entre l’humain et la technologie Le CIPEN (Cluster d’Innovation Pédagogique et Numérique) a été lancé par la CCI du Pays d’Arles en 2012 autour de trois axes : les industries créatives, les usines du futur et les sciences cognitives de l’éducation et de la formation. Le Rhône et Arles par Sa vocation est de rapprocher le monde de l’industrie à partir des métiers du contrôle commande industriel que connaît bien l’Institut de Régulation et d’Automation (IRA), le monde de l’art et les métiers de l’image numérique de synthèse en trois dimensions que connaît bien MOPA ex SUPINFOCOM Arles, grande école de l’animation et du film, et enfin le territoire avec lequel le Pôle Formation Compétences (PFC) de la CCI a déjà coutume de travailler très étroitement. Philippe Ramon L’emplacement exceptionnel de cette cité fluviale, accessible par les navires maritimes transportant toutes les richesses de la Méditerranée et ouvrant les portes du continent, l’a rendue prospère dès le V e siècle avant J.C. Le couple Rhône-Arles est aussi éminemment stratégique et donc politique. La ville et le Rhône seront rapidement constitués en frontières. Des fortifications s’érigeront pour repousser et maintenir les ennemis sur la rive droite, qui appartient à l’Empire carolingien, alors qu’Arles est la porte du Comté de Provence. L’importance de cette place politique, mais aussi religieuse, conduit Arles à être couverte de fabuleux bijoux tout au long des siècles : Forum, théâtre, amphithéâtre, thermes, cathédrale et son archevêché, sont encore visibles aujourd’hui. Mais ce fleuve indomptable est également trop imprévisible pour permettre un développement harmonieux de la capitale provençale. Toutes les générations depuis 2 000 ans ont donc, peu ou prou, tenté de le raisonner et de l’endiguer en construisant des ouvrages autour de son lit ou plutôt de ses lits majeurs. Mais personne n’y est jamais parvenu... Même Vauban, le grand dompteur de la nature, s’y est essayé mais a dû abandonner. Les inondations catastrophiques de décembre 2003 - 20 000 personnes sinistrées - ont néanmoins contraint les pouvoirs publics à remettre l’ouvrage sur le métier. Le Plan Rhône a ainsi été adopté le 12 juillet 2005, avec le soutien de toutes les collectivités locales, de l’État et de l’Europe. Pour la première fois le projet est global et ne se limite pas à construire des murs prétendument infranchissables. Une part importante du plan consiste au contraire à baisser la hauteur de certaines digues en amont pour permettre l’expansion des crues et limiter le débit du fleuve lorsqu’il arrive au goulot d’étranglement arlésien. Aujourd’hui Arles et le Rhône essaient de trouver un nouvel équilibre. Le port fluvial, qui est à l’origine de
Pour donner vie à son projet, le CIPEN s’entoure de partenaires reconnus pour l’excellence de leurs savoirs et de leur expertise : le Futuroscope et sa technopole à Poitiers, Technifutur en Belgique, Nemesis en Suisse, ICDI en Angleterre et d’autres encore. S’appuyant sur ces expériences, le CIPEN souhaite constituer le campus numérique du Pays d’Arles fort de 500 étudiants et de 100 collaborateurs. Le CIPEN sera la boîte à outils mais aussi l’organe certificateur des autres Campus connectés à Arles via un Data Center de nouvelle génération. Le Pays d’Arles deviendra ainsi la clé de voûte d’infrastructures de pointe situées à Potiers mais aussi en Asie, en Afrique, en Amérique latine, et dans la zone Pacifique... Le CIPEN est un accélérateur de croissance des filières d’excellence qui privilégie le développement des activités à très haute valeur ajoutée. C’est à la fois un détecteur et un incubateur de talents ainsi qu’un pôle de ressources technologiques et numériques pour les bâtisseurs du futur. Son ambition est aussi de faciliter la création d’entreprises et de développer un tourisme d’affaires sur et autour d’une zone d’attractivité économique à fort potentiel de croissance. Croisière touristique sur le Rhône la création de la ville, reprend des couleurs. Situé à proximité immédiate du grand port maritime de Fos-sur-Mer, et ouvrant l’accès aux voies fluviales intérieures, la CCI du Pays d’Arles a décidé et commencé à l’agrandir pour mieux utiliser son potentiel. Elle envisage même de porter sa capacité de 450 000 à 1 000 000 tonnes en 2030. Avec près de vingt navires de croisière, le tourisme fluvial est également en plein développement et complète l’offre de prestation terrestre. Reste aux Arlésiens à se réapproprier les quais qui ont été renforcés et réhabilités, à regarder de nouveau le fleuve comme un ami auprès duquel on aime se promener, aimer, commercer et non comme un empêcheur de construire en rond. © Bernard Raulet Arles - Arles demain Le CIPEN c’est avant tout des valeurs et une éthique fortes qui reposent sur le respect et le développement de : L’Humain : Une formation et un enseignement prônant le respect d’autrui et l’esprit critique, afin d’accompagner l’humain dans la pérennisation et l’évolution de ses compétences. L’Entreprise : Des entreprises plus compétitives, en valorisant et pérennisant leur capital humain, mise à disposition de moyens technologiques innovants nécessaires au développement. Le Territoire : Un territoire plus attractif, ouverture du marché de l’emploi sur des nouveaux postes à hautes valeurs ajoutées, des emplois stables et durables à long terme. Remerciements Nous tenons à remercier les personnes qui ont participé à la réalisation de ce dossier sur Arles. Mesdames Laetitia Baudry (Parc des Alpilles), Laetitia Bertrand (Pôle des industries culturelles et patrimoines), Anne-Sophie Foram (Fondation Van Gogh), Maya Hoffmann, Nicole Niel (Collectif Prouvenço), Françoise Nyssen (Actes Sud), Francine Riou (Office du tourisme d’Arles), Sophie Saugier (CCI Pays d’Arles), Messieurs Mustapha Bouhayati (Fondation Luma Arles), Philippe Colombet (chroniqueur revue Lion), Bernard Raulet (Association des photographes du Pays d’Arles), Robert Régal (aficionado), Daniel Rouvier (Musée Réattu) Philippe Thuru (mairie d’Arles), Rémi Venture (Confrérie des gardians), Axel Wolff (éco-musée de la Crau), Monsieur Armand Herscovici (Club de Saint-Cloud - Garches - Vaucresson), et les membres du Club d’Arles Camargue : Bernard Arsac, Michel Baudat, Frédéric Dervieux, Jean- François Le Poder, Jean Lin, Roger Nesti, Jean Piton, Philippe Ramon, Olivier Robles, Maurice Schmidt, Jean Louis Veyrié. Pour plus d’informations : Mairie d’Arles, www.ville-arles.fr Office du Tourisme d’Arles, www.arlestourisme.com Chambre de Commerce du pays d’Arles, www.arles.cci.fr Lion édition française - N°692 // .77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 692 septembre 2016 Page 1Lion numéro 692 septembre 2016 Page 2-3Lion numéro 692 septembre 2016 Page 4-5Lion numéro 692 septembre 2016 Page 6-7Lion numéro 692 septembre 2016 Page 8-9Lion numéro 692 septembre 2016 Page 10-11Lion numéro 692 septembre 2016 Page 12-13Lion numéro 692 septembre 2016 Page 14-15Lion numéro 692 septembre 2016 Page 16-17Lion numéro 692 septembre 2016 Page 18-19Lion numéro 692 septembre 2016 Page 20-21Lion numéro 692 septembre 2016 Page 22-23Lion numéro 692 septembre 2016 Page 24-25Lion numéro 692 septembre 2016 Page 26-27Lion numéro 692 septembre 2016 Page 28-29Lion numéro 692 septembre 2016 Page 30-31Lion numéro 692 septembre 2016 Page 32-33Lion numéro 692 septembre 2016 Page 34-35Lion numéro 692 septembre 2016 Page 36-37Lion numéro 692 septembre 2016 Page 38-39Lion numéro 692 septembre 2016 Page 40-41Lion numéro 692 septembre 2016 Page 42-43Lion numéro 692 septembre 2016 Page 44-45Lion numéro 692 septembre 2016 Page 46-47Lion numéro 692 septembre 2016 Page 48-49Lion numéro 692 septembre 2016 Page 50-51Lion numéro 692 septembre 2016 Page 52-53Lion numéro 692 septembre 2016 Page 54-55Lion numéro 692 septembre 2016 Page 56-57Lion numéro 692 septembre 2016 Page 58-59Lion numéro 692 septembre 2016 Page 60-61Lion numéro 692 septembre 2016 Page 62-63Lion numéro 692 septembre 2016 Page 64-65Lion numéro 692 septembre 2016 Page 66-67Lion numéro 692 septembre 2016 Page 68-69Lion numéro 692 septembre 2016 Page 70-71Lion numéro 692 septembre 2016 Page 72-73Lion numéro 692 septembre 2016 Page 74-75Lion numéro 692 septembre 2016 Page 76-77Lion numéro 692 septembre 2016 Page 78-79Lion numéro 692 septembre 2016 Page 80-81Lion numéro 692 septembre 2016 Page 82-83Lion numéro 692 septembre 2016 Page 84-85Lion numéro 692 septembre 2016 Page 86-87Lion numéro 692 septembre 2016 Page 88-89Lion numéro 692 septembre 2016 Page 90-91Lion numéro 692 septembre 2016 Page 92-93Lion numéro 692 septembre 2016 Page 94-95Lion numéro 692 septembre 2016 Page 96-97Lion numéro 692 septembre 2016 Page 98-99Lion numéro 692 septembre 2016 Page 100