Lion n°692 septembre 2016
Lion n°692 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°692 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : les centres internationnaux francophones édition 2016.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
GRAND ANGLE Lucien Clergue .70 // Lion édition française - N°692 Lucien Clergue Au-delà d’Arles Lucien Clergue est le premier autodidacte à être reçu Docteur es Lettres, en 1979. Sa thèse ne comporte aucun mot, seulement des images, il écrit avec la lumière... Un commentaire de Roland Barthes, membre du jury, fait office d’antithèse. Depuis, il a régulièrement été l’invité des plus grandes universités étrangères telles que Harvard. Lucien Clergue, 1934-2014, est photographe, une exposition organisée par la Réunion des Musées Nationaux au Grand Palais l’a consacré, Christian Lacroix commissaire. « Est-ce que cela vous plaît ? » Flash-back. Élevé par sa mère, qui le pousse à devenir violoniste, il a dix ans lorsque les bombardements d’août 1944 détruisent leur maison. 1950, pour Noël, il reçoit un appareil photo, apprend les rudiments. Sa mère, qui l’élève seule, rêve d’en faire un artiste. Étant tombée malade, le jeune Lucien la soigne au quotidien. Cette jeunesse difficile aide à comprendre les images sombres des premiers travaux. 1953, après la mort de sa mère, il consacre son temps libre à la photographie, influencé par le surréalisme. Il rencontre le guitariste gitan Manitas de Plata. Bien que régulièrement photographiée par les artistes depuis le XIX e siècle, la photographie est absente d’Arles, sauf au Museon Arlaten, fondé par Frédéric Mistral, auquel Dominique Roman photographe arlésien inspiré légua une cinquantaine de photos entre 1898 et 1905. Une galerie du musée lui est dédiée et Lucien y vient souvent scruter ces images minérales sculptées par le noir et le blanc. Pendant deux ans, le jeune Clergue travaille dans le but d’envoyer un travail construit à Picasso. Il crée la série La grande récréation, des saltimbanques dans les ruines d’Arles. 27 septembre 1953, lors d’une corrida aux arènes de Nîmes, il force le destin en mettant ses photographies sous le nez de Picasso : « Est-ce que cela vous plait ? ». 4 novembre 1955, Clergue se rend par Philippe Colombet chez Picasso, Cannes, pour récupérer ses albums, il est reçu à bras ouverts : « On me dit que le plus grand photographe c’est Cartier-Bresson, moi je dit que c’est vous ». Leur amitié durera vingt ans, jusqu’à la mort du peintre en 1973. Grâce à Picasso, il rencontre le critique Douglas Cooper, et Jean Cocteau. Les deux font découvrir Clergue à des conservateurs suisses et allemands, les premiers à lui consacrer des expositions. Ses thèmes les plus radicaux : charognes, ruines, saltimbanques, pierrots mélancoliques et sa série sur les taureaux apportent un regard inédit. Sa photographie se situe d’emblée dans le champ conceptuel, loin de la photographie humaniste en cours. Son adolescence douloureuse et l’omniprésence de la mort transparaissent. Un de ses premiers travaux le distingue, l’agonie du taureau photographiée au ras du sol. Il montre que l’animal, après le combat, reste le roi de l’arène. Il réalise sur ce thème son premier film, Le Drame du taureau, 1965 prix Lumière 1966 sélectionné pour le festival de Cannes 1968. Pour ses camarades, qui le trouvent dramatique, il commence timidement des nus. Les femmes sur les plages de Camargue semblent surgir de l’eau avec une joie vitale inédite. Les visages sont absents, faisant place à des formes libres. Ces photos préfigurent la révolution sexuelle des années 1960-1970. Il est un des rares Fran-
çais à exposer au Museum of Modern Art de New York dès 1961. 1969, associé au prix Goncourt Michel Tournier, il crée les Rencontres internationales de la photographie. Suivies en 1982 à Arles toujours, de l’École nationale supérieure de la photographie, inaugurée par le Président de la République François Mitterrand. Le Grand Palais donnera sa juste place à cet artiste mondialement célèbre, premier photographe à entrer à l’Académie des Beaux-Arts en 2006. Lui qui ayant été dans l’obligation de travailler très jeune pour subvenir aux besoins de sa famille, lui qui revenu sur les plages de Camargue y effectue ses premières recherches, y consacre une thèse de doctorat, Langage des sables, qu’il soutient devant Roland Barthes en 1979, thèse validée en l’absence de tout texte ! Rencontrons-le 1968, avec l’écrivain Michel Tournier et Jean-Maurice Rouqette, conservateur honoraire des musées d’Arles, il fonde un festival international de photographie, les Rencontres d’Arles... © Bernard Raulet 4 juillet 2016, la 47 e édition est inaugurée par Audrey Azoulay ministre de la Culture et de la Communication. Le Président de la République, François Hollande, honore ce festival de sa visite le 7 juillet. La programmation de cette édition vise une nouvelle fois l’éclectisme et le décloisonnement. Pas de thématique générale mais de grands chapitres pour témoigner de la diversité d’approches et de pratiques photographiques, la photographie de rue revisitée, la photographie africaine, les nouvelles approches du documentaire. La jeune création occupe une place de choix. La semaine d’ouverture propose des événements axés sur la photographie, projections nocturnes, débats, colloques, soirées, au sein des lieux historiques de la ville dont certains sont spécialement ouverts pour l’occasion. Parmi les plus marquantes des dernières rencontres, citons la Nuit de l’Europe, 2008, panorama des identités photographiques européennes, un défilé de Lacroix et le concert de Patti Smith pour les 20 ans de l’agence Vu, 2006, etc. Les Rencontres 2015 dédiées à Clergue recevaient 93 000 visiteurs... Arles - Arles demain Exposition aux anciens ateliers SNCF lors des rencontres Affiche des Rencontres 2016 © Bernard Raulet Lion édition française - N°692 // .71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 692 septembre 2016 Page 1Lion numéro 692 septembre 2016 Page 2-3Lion numéro 692 septembre 2016 Page 4-5Lion numéro 692 septembre 2016 Page 6-7Lion numéro 692 septembre 2016 Page 8-9Lion numéro 692 septembre 2016 Page 10-11Lion numéro 692 septembre 2016 Page 12-13Lion numéro 692 septembre 2016 Page 14-15Lion numéro 692 septembre 2016 Page 16-17Lion numéro 692 septembre 2016 Page 18-19Lion numéro 692 septembre 2016 Page 20-21Lion numéro 692 septembre 2016 Page 22-23Lion numéro 692 septembre 2016 Page 24-25Lion numéro 692 septembre 2016 Page 26-27Lion numéro 692 septembre 2016 Page 28-29Lion numéro 692 septembre 2016 Page 30-31Lion numéro 692 septembre 2016 Page 32-33Lion numéro 692 septembre 2016 Page 34-35Lion numéro 692 septembre 2016 Page 36-37Lion numéro 692 septembre 2016 Page 38-39Lion numéro 692 septembre 2016 Page 40-41Lion numéro 692 septembre 2016 Page 42-43Lion numéro 692 septembre 2016 Page 44-45Lion numéro 692 septembre 2016 Page 46-47Lion numéro 692 septembre 2016 Page 48-49Lion numéro 692 septembre 2016 Page 50-51Lion numéro 692 septembre 2016 Page 52-53Lion numéro 692 septembre 2016 Page 54-55Lion numéro 692 septembre 2016 Page 56-57Lion numéro 692 septembre 2016 Page 58-59Lion numéro 692 septembre 2016 Page 60-61Lion numéro 692 septembre 2016 Page 62-63Lion numéro 692 septembre 2016 Page 64-65Lion numéro 692 septembre 2016 Page 66-67Lion numéro 692 septembre 2016 Page 68-69Lion numéro 692 septembre 2016 Page 70-71Lion numéro 692 septembre 2016 Page 72-73Lion numéro 692 septembre 2016 Page 74-75Lion numéro 692 septembre 2016 Page 76-77Lion numéro 692 septembre 2016 Page 78-79Lion numéro 692 septembre 2016 Page 80-81Lion numéro 692 septembre 2016 Page 82-83Lion numéro 692 septembre 2016 Page 84-85Lion numéro 692 septembre 2016 Page 86-87Lion numéro 692 septembre 2016 Page 88-89Lion numéro 692 septembre 2016 Page 90-91Lion numéro 692 septembre 2016 Page 92-93Lion numéro 692 septembre 2016 Page 94-95Lion numéro 692 septembre 2016 Page 96-97Lion numéro 692 septembre 2016 Page 98-99Lion numéro 692 septembre 2016 Page 100