Les Défis du CEA n°240 mar à jun 2020
Les Défis du CEA n°240 mar à jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°240 de mar à jun 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CEA

  • Format : (200 x 255) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier santé mantale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 ICI & LÀ Kalray ICI & LÀ L’ACTU DU CEA MARCHÉ INTERNATIONAL Kalray à la conquête du marché chinois Kalray, start-up issue du CEA-Leti, signe un important contrat de partenariat avec l’industriel chinois Intron Technology, fournisseur de solutions technologiques. L’architecture de processeurs intelligents qu’elle développe est capable de traiter d’importantes quantités de données et des trillions d’instructions en parallèle et en temps réel. Elle est tout particulièrement adaptée aux marchés du véhicule autonome et des data centers, grands consommateurs d’applications avancées en intelligence artificielle. Pour Kalray, il s’agit là d’une formidable opportunité d’implantation sur un marché en pleine croissance. SR ↓ Ci-dessous Coolidge, la 3 e génération des processeurs Kalray, dévoilée au CES 2020 (Las Vegas). ÉCONOMIE CIRCULAIRE Recycler le silicium plutôt que le broyer Chaque année, les équipes du CEA de Grenoble utilisent environ trois tonnes de plaques de silicium pour leur recherche en micro et nanoélectronique. Après utilisation, ces « wafers » étaient jusqu’alors broyés sur place, occasionnant du bruit, des poussières et de la manutention. Aujourd’hui, ils sont recyclés dans une fonderie d’aluminium de l’Allier. Les plaques voyagent dans un camion cadenassé, sont stockées dans une zone sécurisée et n’en sortent que pour rejoindre le four de l’industriel. Les règles de confidentialité (composants gravés sur les wafers) sont ainsi respectées. La mise en place de cette filière permet au fondeur de récupérer une matière première à un prix compétitif, et au CEA de diviser par six le coût de traitement de son silicium. AG COLLABORATION CEA et Engie, accord renouvelé Le CEA et Engie renouvellent leur collaboration de R&D nucléaire pour trois années supplémentaires, et réfléchissent à l’étendre aux enjeux de la transition énergétique, via une approche intégrée du système énergétique (nucléaire, solaire, hydrogène, etc.). Partenaires depuis 2007, ils poursuivent leurs travaux communs  : performance et sûreté des réacteurs nucléaires ; évolution des matériaux et des équipements ; assainissement et démantèlement d’installations nucléaires ; radioprotection et gestion des déchets radioactifs. SR Cottet/CEA LES DÉFIS DU CEA #240 MÉDECINE PERSONNALISÉE Parcourstest de soins connectés 10 000 patients sous traitement anticoagulant vont bénéficier pendant 18 mois d’un parcours de soin délocalisé pour le suivi de leur pathologie. Pour ce faire, l’expérimentation Di@pason, lancée par la Loi de finances de la sécurité sociale, vient de sélectionner la start-up Avalun issue du CEA-Leti. Son laboratoire de poche miniaturisé et connecté sera remis à chacun des patients pour que soit calculé leur temps de coagulation sanguine à partir d’une simple goutte de sang. Avec un temps d’analyse très rapide, ce LabPad permet d’accélérer la prise en charge, sans saturer les laboratoires d’analyses médicales. Si les résultats de cet essai sont convaincants, le dispositif sera généralisé à 700 000 patients. AG Avalun
F.Ardito/CEA LES DÉFIS DU CEA #240 ICI & LÀ 29 INNOVATION OUVERTE Y.SPOT, une machine à produire de l’ambition industrielle Il y avait du monde en ce 31 janvier 2020 au CEA-Grenoble pour l’inauguration de Y.SPOT ; du beau monde même  : Bouygues, Novares, Faurecia, HP, Colas, etc. Seul manquait le quintuple champion olympique de biathlon, Martin Fourcade, témoignant à distance avec le PDG du groupe Rossignol sur l’impact de l’innovation dans sa discipline et le sport en général. Car c’est bien l’enjeu de Y.SPOT  : imaginer, tester et concrétiser des concepts innovants que porteront les industriels. Avec le soutien de la région Auvergne- Rhône-Alpes (AURA) et du département de l’Isère, Y.SPOT est un lieu de résidence de 3 300 m², aux multiples fonctionnalités pour favoriser les rencontres pluridisciplinaires (industriels, entreprises, chercheurs, designers, artistes, investisseurs, utilisateurs...). À leur disposition  : des moyens de prototypage rapide, des plateaux d’innovation et une proximité directe avec les laboratoires de R&D du CEA. Objectif  : passer du concept à la solution préindustrielle en dix-huit mois. AG Plus d’infos Voir l’article Regards Croisés p.26-27. ↓ Ci-dessous Le directeur de la Recherche technologique du CEA (à gauche) avec les représentants de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du département de l’Isère. MISSION SPATIALE Au plus près du Soleil Décollage réussi pour Solar Orbiter ! Le satellite, fruit d’une collaboration ESA- NASA, a pris son envol dans la nuit du 9 au 10 février depuis Cap Canaveral en Floride. Direction le Soleil, qu’il approchera dans un peu moins de 2 ans. À moins de 42 millions de kilomètres de l’astre, Solar Orbiter observera l’atmosphère du Soleil, notamment au niveau des pôles, avec une résolution jamais atteinte jusqu’ici. Pour cela, il embarque dix instruments dont l’un a bénéficié de la contribution du CEA-Irfu  : « Nous avons livré les détecteurs du plan focal de l’instrument STIX, qui fournira des images et des spectres des éruptions solaires en rayons X », précise Olivier Limousin, responsable de STIX au CEA-Irfu. « Nous développons également des simulations numériques de haute performance du Soleil, de son intérieur à sa surface, et jusqu’au vent solaire. Elles seront essentielles pour interpréter l’ensemble des données, et permettront une exploitation optimale du satellite », ajoute Sacha Brun, responsable scientifique de Solar Orbiter au CEA-Irfu. Les scientifiques espèrent ainsi mieux comprendre le fonctionnement de l’étoile, notamment son champ magnétique et ses variations, et les phénomènes de vent et d’éruptions solaires, potentiellement néfastes pour nos installations électriques et réseaux de communication. SR Derek Demeter



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :