Les Défis du CEA n°240 mar à jun 2020
Les Défis du CEA n°240 mar à jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°240 de mar à jun 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CEA

  • Format : (200 x 255) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier santé mantale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 DOSSIER SANTÉ MENTALE Comprendre les troubles psychiques PAR SYLVIE RIVIÈRE LES DÉFIS DU CEA #240 ↗ Ci-dessus Atlas d’une centaine de faisceaux courts reliant entre elles des régions adjacentes du cerveau. (NeuroSpin/Université de Conception-Chili) Guevara, Poupon, Mangin/CEA
LES DÉFIS DU CEA #240 SANTÉ MENTALE 13 Un Français sur cinq est atteint par une maladie « La psychiatrie ne sera plus le parent pauvre de la médecine », c’est en ces termes des troubles anxieux à la schizophrénie, est aussi la première cause d’arrêts maladie et qu’Agnès Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé, a présenté en juin 2018 gie. Un contexte aggravé par des diagnostics le premier poste de dépenses par patholo- mentale. Malgré cette forte prévalence, ces la feuille de route pour la santé mentale souvent très tardifs et des interventions pathologies sont très mal et la psychiatrie. Trente-sept mesures y précoces insuffisantes. En cause, des mécanismes biologiques encore très mal connus, sont déclinées, essentiellement axées sur comprises, et beaucoup l’amélioration des conditions de vie, l’accompagnement et l’accès aux soins des perplis ces dernières années. Ces pathologies même si de grands progrès ont été accom- reste à faire sur leur prise en charge. Face à cette sonnes souffrant de troubles psychiques. sont en effet complexes, très hétérogènes La recherche n’est pas en reste et fait l’objet et ont des origines multifactorielles. Elles problématique, la recherche de l’action n o 30. résultent le plus souvent d’une interaction avance. Avec de belles entre un terrain génétique de susceptibilité promesses à venir, dans et des facteurs environnementaux aggravants (infection maternelle pendant la grossesse, traumatismes psychologiques durant le diagnostic précoce et les thérapies préventives, l’enfance, pollution, etc.). Josselin Houenou, psychiatre à l’hôpital universitaire ou encore dans la personnalisation des traitements. Henri-Mondor et au Centre NeuroSpin du → Des mécanismes biologiques encore très mal connus Car le constat est alarmant  : les troubles psychiques se situent au troisième rang des maladies les plus fréquentes, après le cancer et les affections cardio-vasculaires. Cet ensemble de pathologies diverses, allant CEA, ajoute  : « Nous sommes tous convaincus



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :