Les Défis du CEA n°176 déc 12/jan 2013
Les Défis du CEA n°176 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°176 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CEA

  • Format : (200 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'habitabilité des mondes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Coup de projecteur La Méditerranée subit des arrivées de particules d’origines variées : la pollution du bassin européen, les feux de forêts, les poussières du Sahara. Vue satellite du bassin méditerranéen et des sources de pollution. François Dulac/CEA François Dulac/CEA ULM équipé en instruments de mesures. Intérieur de l’avion de recherche lors d’une campagne de mesures. Station sédentaire de mesures au Cap Corse. 6 Les défis du CEA Plus d’informations sur www.cea.fr
6,7 µg/m 3 C’est la concentration des particules très fines dans l’air ambiant enregistrée au Cap Corse entre le 10 juin et le 5 juillet 2012, contre 4,7 µg/m 3 en Ile-de-France. ChArMEx prend le pouls de l’air méditerranéen François Dulac/CEA SeaWiFS/NASA et ORBIMAGES C’est au Cap Corse, au milieu de nulle part, que la station du projet ChArMEx 1 a donné ses premiers résultats sur la qualité de l’air en Méditerranée. Complétées par des moyens aéroportés, ces mesures permettront de mieux comprendre le transport à grande distance des pollutions atmosphériques concentrées au-dessus de la Méditerranée, en provenance de l’Europe et du continent africain. « a Méditerranée est considérée comme l’une des régions les plus sensibles du globe Laux conséquences du réchauffement climatique » indique François Dulac, chercheur du CEA au LSCE, qui coordonne le projet. De fait, elle constitue un environnement idéal pour appréhender le devenir de l’atmosphère d’une grande partie de l’Europe. Et le Cap Corse y a une position stratégique : loin de toute pollution locale et à la confluence de plusieurs déversoirs naturels de la pollution continentale que sont la vallée du Pô (Italie) et la vallée du Rhône au Nord, le Sahara et ses poussières éoliennes au Sud. Dès lors, les scientifiques peuvent aisément procéder à l’observation du transport à grande distance de la pollution atmosphérique. Leur objectif est de comprendre le vieillissement et les transformations chimiques des masses d’air continentales au-dessus du bassin méditerranéen. Une plus forte concentration de particules fines en Corse qu’en Ile-de-France En complément de la station sédentaire du Cap Corse, des moyens de mesures aéroportés tels qu’un avion de recherche, un ULM et des ballons dérivants ont été déployés pendant près d’un mois. Cette pré-campagne de mesures intensives a été une « mise en jambe » pour reconnaître le terrain et s’assurer de la fiabilité des protocoles. « Elle a permis de mettre au jour une plus forte concentration de particules fines au Cap Corse qu’en Ile-de-France, ainsi que l’influence importante du passage de poussières sahariennes, même en zones de trafic urbain » précise François Dulac. La machine est désormais rodée et les campagnes de mesures vont reprendre en 2013. Il s’agira alors de comprendre les interactions aérosols-climat et d’améliorer les modèles de chimie-climat et de qualité de l’air. Amélie Lorec Lancé en juin 2011, le projet ChArMEx est coordonné par le LSCE et regroupe 25 laboratoires français 2 collaborant avec 11 pays. Il s’inscrit dans le programme international de recherche MISTRALS 3 qui compte 8 axes de recherche (pollution atmosphérique, écosystèmes marins, cycle de l’eau, Homme et paléo-climats, sociétés et environnement, écosystèmes agricoles, risques géodynamiques et ressources et biodiversité). Objectif : observer et comprendre le « système » Méditerranée et prédire l’habitabilité de la région à l’échelle du siècle. Notes : 1. Chemistry-Aerosol Mediterranean Experiment. 2. Notamment le CEA, le CNRS, l’Ademe, le CNES, Météo-France, la collectivité territoriale et l’université de Corse, et plusieurs universités et écoles en métropole. 3. Mediterranean Integrated Studies at Regional and local Scales. Décembre 2012 - Janvier 2013 N°176 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :