Les Défis du CEA n°175 novembre 2012
Les Défis du CEA n°175 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°175 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CEA

  • Format : (200 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : dompter les énergies nomades.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Coup de projecteur Concept des nanotours solaires du projet Canopea à l’échelle d’un quartier, et zoom sur les deux derniers étages, tels que présentés à Madrid lors du concours Solar Decathlon. 6 Les défis du CEA Plus d’informations sur www.cea.fr
908,72 Nombre de points attribués au projet Canopea, arrivant ainsi en tête du concours Solar Decathlon, selon 10 critères : architecture, ingénierie et construction, efficacité énergétique, bilan énergétique électrique, confort, fonctionnement, communication, industrialisation et viabilité économique, innovation, durabilité. Canopea : un habitat aux cimes de l’efficacité énergétique Canopea - ENSAG/INES/GAIA La maison écologique du futur s’inspirera sans doute du projet français Canopea. Lauréat du concours Solar Decathlon 2012, il s’est démarqué de ses 19 concurrents par son inventivité et sa complexité. Ce concept de petites tours solaires, intégrant les qualités de l’habitat individuel et la maîtrise de la densité urbaine, a bénéficié du soutien financier et technique du CEA-Liten. Onze jours pour construire un habitat tout solaire. Dix critères d’évaluation parmi lesquels : efficacité énergétique, durabilité, innovations, architecture, confort, viabilité économique… Telles étaient les règles du concours Solar Decathlon 1 pour départager, fin septembre dernier, vingt équipes universitaires internationales 2. À l’issue de ce « décathlon », le projet français Canopea de la team Rhône-Alpes a cumulé le plus grand nombre de points. Porté par l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble (Ensag), de Lyon (Ensal) et l’Institut national de l’énergie solaire (INES), il s’est appuyé sur un réseau d’experts dont ceux du CEA en poste à l’INES. « Les 50 jeunes diplômés nous ont surtout consultés sur le système thermique et les batteries, et nous leur avons apporté un soutien financier » indique Marion Perrin, spécialiste du stockage d’énergie au CEA-Liten. Des panneaux solaires et une enveloppe en bois ventilée pour une parfaite autonomie énergétique Inspiré de la canopée•, le projet compte 8 étages individuels, chacun entourés d’une coursive pour bénéficier des quatre expositions, ainsi qu’une terrasse collective habitable recouverte de panneaux solaires. À Madrid, lieu de la compétition, seul les deux derniers étages ont été construits afin de respecter la hauteur (6 m), la surface (70 m²) et la puissance photovoltaïque (10 kW) maximale imposée. Avec cet habitat à énergie positive•, la production d’électricité et d’eau chaude renouvelable couvre l’ensemble des besoins. De plus, son enveloppe en bois ventilée et sa « canopée », véritable bouclier thermique, permettent de réduire les consommations de chauffage et de climatisation. Cette innovation architecturale sera exposée à Grenoble avant de rejoindre Versailles, où se tiendra en 2014 la prochaine édition du Solar Decathlon. « L’intérêt de ce concours est de confronter des expertises et de constater qu’il y existe plusieurs solutions dépendant des innovations et des choix de combinaison. C’est primordial pour l’avenir de l’énergie solaire. C’est aussi une vitrine pour les 70 partenaires du projet, preuve s’il en fallait qu’il existe bien une excellence française en la matière » conclut Vincent-Jacques le Seigneur, secrétaire général de l’INES. Aude Ganier• Canopée : étage supérieur d’une forêt, captant 95% de l’énergie solaire et 30% des précipitations.• Habitat à énergie positive : bâtiment qui produit en moyenne plus d’énergie qu’il n’en consomme. Notes : 1. Concours créé en 2002 par le Département de l’énergie américain (DoE) afin de développer la transmission des savoirs et de la recherche dans le domaine des énergies renouvelables et particulièrement celui de l’énergie solaire. Il se tient les années impaires aux USA et les années paires en Europe. 2. Équipes représentant 13 pays : Allemagne, Brésil, Danemark, Égypte, Espagne, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Italie, Japon, Norvège, Portugal, Roumanie. Novembre 2012 N°175 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :