Les Défis du CEA n°165 novembre 2011
Les Défis du CEA n°165 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CEA

  • Format : (200 x 297) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : démantèlement nucméaire... passage réussi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
PLUS D’INFORMATIONS SUR 18 Ils en parlent les défis du cea www.cea.fr novembre 2011 PROPOS RECUEILLIS PAR : Céline Lipari L’AIEA TIRE LES LEÇONS DE FUKUSHIMA 3 QUESTIONS À FRÉDÉRIC MONDOLONI à La 55 e conférence générale de l’AIEA s’est tenue en septembre dernier dans un contexte post-Fukushima. Le point sur ce rendez-vous politique annuel du nucléaire, au cours duquel a été adopté un plan d’action pour la sûreté. 1 Quels étaient la vocation et l’enjeu de cette 55 e conférence générale de l’AIEA ? F. M. | Une conférence générale de l’AIEA est le rendezvous politique annuel du nucléaire, réunissant diplomates, décideurs, experts, industriels et représentants des autorités de sûreté de ses 151 États membres. Cette année, ils ont étudié et validé le budget pour la période 2012-2013, approuvé l’adhésion de trois nouveaux membres – Laos, Dominique, Les Tonga –, et adopté des résolutions sur les actions de l’Agence. Pour cette 55 e édition, la délégation française était conduite par Éric Besson, ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique. Son discours d’ouverture pour la France a promu l’adoption de résolutions pour garantir au niveau mondial le plus haut niveau de sûreté nucléaire. Un thème qui, dans le contexte post-Fukushima, a été au cœur des nombreux débats. Car l’enjeu essentiel de cette conférence était bel et bien l’adoption d’un plan d’action de sûreté à la suite de l’accident de la centrale japonaise. 2 Quelles sont les grandes lignes de ce plan d’action ? F. M. | Approuvé également par le conseil des gouverneurs de l’AIEA, ce plan d’action est la première feuille de route opérationnelle de la communauté internationale tirant les leçons de l’accident survenu à la centrale de Fukushima. Il est une étape essentielle vers la mise en œuvre d’initiatives concrètes pour renforcer la sûreté des installations nucléaires à travers le monde, et couvre tous les domaines concernés, de la prévention des risques à la gestion des crises. Il identifie 12 points d’actions prioritaires, dont la consolidation des examens de sûreté par des pairs sur la base du volontariat, l’optimisation des procédures de gestion de crise, la mise en place d’une force d’intervention rapide internationale en cas d’accident nucléaire. 3 Quel a été le rôle du CEA lors de cette 55 e conférence générale ? F. M. | À titre de représentant de la France auprès de l’AIEA, le CEA propose différentes actions dans le cadre de cette conférence. Les acteurs français du nucléaire étaient présents pour la première fois cette année sur un stand dont nous avons coordonné l’organisation. Le CEA, Areva, EDF, l’ASN 1, l’IRSN 2, l’Andra 3, l’I2EN 4, l’Afni 5, Assystem 6 et Bureau Veritas 7 ont pu ainsi présenter « L’enjeu essentiel de cette conférence était bel et bien l’adoption d’un plan d’action de sûreté à la suite de l’accident de la centrale japonaise de Fukushima. » Frédéric Mondoloni, Directeur des relations internationales du CEA et gouverneur pour la France auprès de l’AIEA. leurs offres en technologie, formation, sûreté, sécurité et assistance au développement d’un programme électronucléaire. L’administrateur général du CEA, Bernard Bigot, et moi-même avons rencontré pour la France les représentants de différentes délégations, dont celles de Chine, de Russie, des États-Unis, du Japon et d’Inde. Au programme de ces échanges figuraient la mise en œuvre du plan d’action sur la sûreté nucléaire et une réflexion sur l’accompagnement dans le déploiement de la recherche sur l’énergie atomique. notes : 1. Autorité de sûreté nucléaire. 2. Institut de radioprotection de la sûreté nucléaire. 3. Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs. 4. Institut international de l’énergie nucléaire. 5. Agence France nucléaire international. 6. Société d’ingénierie nucléaire. 7. Société conseil dans les domaines industriels L. Godart/CEA
À voir, à lire, à écouter numéro 165 Mobilités Le nouvel espace de la Cité des sciences fait écho à une réalité, celle de l’augmentation considérable de nos déplacements due à la croissance démographique et à l’urbanisation galopante… Cet enjeu n’est pas sans poser de problèmes, notamment en termes d’impact environnemental. C’est pourquoi l’exposition permanente propose d’interroger, sous l’angle sociotechnique, les comportements des usagers, tout en présentant les innovations scientifiques développées pour relever durablement le défi de la mobilité. — Des transports et des hommes (exposition permanente) | Cité des sciences et de l’industrie | Paris ABONNEMENT GRATUIT Pour quoi faire ? Trop abstraite la biologie ? Trop ennuyeuse la chimie ? Cette nouvelle collection revient sur les clichés condamnant les sciences à n’être dignes d’intérêt que pour les initiés. Simples et plein d’humour, ces petits livres présentent les enjeux de chacune des disciplines à travers des anecdotes, des informations didactiques et des confessions de chercheurs et d’enseignants. Qui aurait cru qu’une cuisse de poulet avalée se réincarnerait dans nos cheveux ou qu’une peinture pourrait purifier l’air ? — À quoi ça sert la biologie ? - À quoi ça sert la chimie ? | Philippe Testard-Vaillant | Belin | 6,90 € Culture numérique Tablette tactile, smartphone, appareil photo digital… Que serions-nous sans toutes ces prothèses qui ont définitivement modifié notre manière de communiquer, de travailler et d’accéder à la connaissance ? Les nouvelles technologies ont changé notre rapport au temps et à la réalité. Cette exposition permet de décrypter le fonctionnement et les usages des objets numériques à travers des expériences interactives et des jeux. — Numériquement vôtre | Cap Sciences | Bordeaux | Jusqu’au 31 décembre 2011 Tout en nuances Les couleurs font partie intégrante de notre vie, mais nous en ignorons parfois l’origine. Au-delà de leur beauté dans la nature, le rôle qu’elles jouent dans le règne animal et végétal est étonnant. De quelle façon la matière émet-elle des lumières colorées ? Comment les percevons-nous ? Autant de questions qui trouvent ici leurs réponses, à travers 50 sujets. L’occasion également d’aborder leur rôle dans la culture, que ce soit les vêtements colorés des hommes dans l’Antiquité ou l’art contemporain de Kandinsky. — La couleur dans tous ses états. | Bernard Valeur | Belin | collection Pour la science | 22,50 € Atomistique Au XIX e siècle, seuls une quarantaine de corps simples étaient connus. Mais les savants, dont le chimiste Mendeleïev, pressentaient bien l’existence d’une série de substances présentant une régularité de propriétés. Ainsi naquit le tableau périodique des éléments. Ce livre retrace une aventure scientifique exemplaire qui se poursuit encore de nos jours. Il constitue aussi une synthèse profonde des progrès réalisés dans le domaine de l’atomistique. — Le tableau périodique. Son histoire et sa signification | Éric Scerri | EDP Sciences | 59 € Abonnement en ligne sur http://defis.cea.fr ou par courrier, en nous faisant parvenir sur papier libre vos nom, prénom, adresse et profession à : Les Défis du CEA, Abonnement, CEA-Bâtiment siège, 91191 Gif-sur-Yvette Cedex, France. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :