Les Défis du CEA n°156 déc 10/jan 2011
Les Défis du CEA n°156 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°156 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CEA

  • Format : (200 x 297) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : physique statique... les collectifs en mouvement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Ils en parlent ↖ PLUS D’INFORMATIONS SUR 18 les défis du cea www.cea.fr déc. 2010 - jan. 2011 PROPOS RECUEILLIS PAR : Claire Abou L’INNOVATION EN BONNE INTELLIGENCE 3 QUESTIONS À EDWIGE BONNEVIE Si entreprises et industries sont les principaux acteurs de l’intelligence économique, les organismes de recherche sont aussi de la partie. Explications avec Edwige Bonnevie. 1 Comment définir l’intelligence économique ? E. B. | Le concept d’intelligence économique apparaît dans les années 1990, dans un contexte d’ouverture des marchés et de multiplication des échanges et des flux d’informations au niveau mondial. Il recouvre les activités de collecte, de traitement et de diffusion d’informations utiles aux acteurs économiques. De fait, ces dernières années, les entreprises travaillent de plus en plus à l’international et doivent acquérir de l’information pertinente, protéger leurs « secrets » stratégiques tout en diffusant de la connaissance bénéfique à leurs partenaires. En France, un haut responsable à l’intelligence économique est nommé en 2003 auprès du secrétariat général de la défense nationale. Puis le décret du 17 septembre 2009 met en place un délégué interministériel à l’intelligence économique qui rend compte de son action à la présidence de la République. 2 « Si les connaissances produites doivent être effectivement diffusées et partagées, cela doit se faire dans un cadre adapté et sans naïveté. » Edwige Bonnevie, directrice du pôle maîtrise des risques du CEA. Comment peut-elle s’inscrire dans le fonctionnement d’un organisme de recherche ? E. B. | L’ouverture, l’échange et l’universalité des savoirs sont des valeurs fortes chez les chercheurs. Si les connaissances produites doivent être effectivement diffusées et partagées, cela doit se faire dans un cadre adapté et sans naïveté… En effet, les informations scientifiques et techniques sont très précieuses, parce que nombre d’entre elles sont utiles au développement économique et constituent des clés pour les emplois de demain. Pour un organisme de recherche, il s’agit, dans ce contexte, d’avoir une stratégie adaptée de structuration, de protection et de valorisation de son patrimoine scientifique, technique et notamment de ses innovations. 3 Qu’en est-il au CEA ? E. B. | Le CEA a été impliqué dès sa création, en 1945, dans des projets concernant l’industrie nucléaire et la défense nationale, ce qui l’a très fortement sensibilisé à la protection des informations, au choix de ses partenaires et de ses fournisseurs. Et la culture qu’il a ainsi développée est très bénéfique pour un organisme de recherche tourné vers l’innovation. On peut dire que le CEA est « intrinsèquement » organisé pour, non seulement, protéger son patrimoine scientifique et technique, mais aussi pour le valoriser, avec une solide politique en matière de dépôts de brevets, d’essaimage ou de développement d’entreprises. Le CEA occupe d’ailleurs depuis quelques années la première place au palmarès des organismes de recherche dépositaires de brevets. En fait, il a fait très tôt de l’intelligence économique comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans s’en rendre compte.
À voir, à lire, à écouter numéro 156 Impressions quantiques Aborder la physique quantique au gré des impressions de ses praticiens. Voici l’objet de ce recueil où témoignent 65 physiciens, émérites et débutants. Si le chat de Schrödinger, le principe de superposition, la dualité ondes-particules et autres curiosités quantiques sont au rendez-vous, c’est à travers un souvenir, une interrogation ou cette inlassable quête de la réalité au-delà des apparences. — Le plus grand des hasards - Surprises quantiques | Jean-François Dars et Anne Papillault | Éditions Belin | 20 € Tous les défis et les solutions innovantes liés à l’énergie ! En effet, comment satisfaire six milliards d’habitants qui consomment quatre fois plus qu’il y a cent ans ? Deux parties introduisent le sujet avec, d’une part, un état des lieux de l’énergie sur Terre et, d’autre part, les problématiques à venir. Des espaces interactifs sont également proposés pour une approche plus individuelle de la question. — ABONNEMENT GRATUIT Une exposition pleine d’énergie Énergies, un défi pour le XXI e siècle (exposition permanente) | Cité des sciences et de l’industrie | Paris Initiation expérimentale Avec ce mini-manuel, betteraves, lait, huile, bulles de savon, pièces de monnaie ou simples bouts de ficelle permettent de comprendre de nombreux phénomènes astronomiques, biologiques, neuropsychologiques, géographiques, chimiques… Ludiques mais très sérieuses, ces expériences stimuleront la fibre scientifique des jeunes comme des plus grands et occuperont les longs après-midi d’hiver ! — Le carnet d’expériences des mini-pommes | Éditions Le Pommier | 13 € Sacrés temps ! Le calendrier maya s’arrête le 21 décembre 2012. En ce solstice d’hiver, les forces les plus maléfiques du Ciel et de la Terre ont prévu de détruire notre monde. À ces visions apocalyptiques et irrationnelles, l’auteur répond par une bonne dose d’humour et une once de raison. En exposant, notamment, les connaissances scientifiques actuelles sur l’environnement de la planète. — 2012, la fin du monde n’aura pas lieu | Alain Cirou | Saint-Simon | 17 € Vers l’infini et au-delà Un livre à deux entrées pour, d’un côté, explorer le monde des particules, des noyaux exotiques, de l’hypothétique boson de Higgs et, de l’autre, affronter l’Univers, ses rayonnements, ses galaxies… Didactique, concis, illustré et agrémenté de glossaires, l’ouvrage propose un voyage à échelles multiples : de 10 -15 m où règnent les quarks, à 10 26m, échelle de la photo de l’Univers la plus grande jamais prise. — Passeport pour les deux infinis. Vers l’infiniment grand, vers l’infiniment petit | Ouvrage collectif | Dunod | 15 € Abonnement en ligne sur http://defis.cea.fr ou par courrier, en nous faisant parvenir sur papier libre vos nom, prénom, adresse et profession à : Les Défis du CEA, Abonnement, CEA-Bâtiment siège, 91191 Gif-sur-Yvette Cedex, France. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :