Lectures Pour Tous n°04-02 novembre 1901
Lectures Pour Tous n°04-02 novembre 1901
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°04-02 de novembre 1901

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Hachette

  • Format : (155 x 238) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 66,7 Mo

  • Dans ce numéro : fêtes du sacre et entrée des rois.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
182 Lectures pour Tous C'est cette poignée d'hommes qui représente en Chine l'armée de la civilisation. Ce sont eux qui, dispersés sur un immense territoire allant de la mer de Chine au Plateau central, et de la Sibérie à notre frontière (lu Tonkin, évangélisent une énorme population de plus de 40o millions d'habitants. Qu'on juge par là de la difficulté de la tâche de ces missionnaires, séparés les uns des autres par des centaines de LES ENFANTS D'UNE CRi'CHE DES SOEURS FRANCISCAINES DE MARIE. Dans ces crèches, les tout petits enfants sont soignés et entretenus jusqu'à ce lieues, impuissants qu'ils soient en age d'être placés dans un orphelinat. à se soutenir mutuellement, et qui dont le télescope n'a pas coûté moins de se trouvent noyés au milieu d'un véritable 30 000 francs. Grâce à ces efforts aussi habiles que persévérants, le christianisme a fait en Chine ales progrès réguliers. Ainsi, dans le nord, les jésuites qui, en 1847, ne dirigeaient que 60 963 chrétiens, et en 188o, 99154, en avaient, à la fin de 18)9, 125 000. Cependant le nombre total des catholiques clans l'Empire du Milieu ne dépasse pas 800 000. Un tel chiffre paraît faible. Mais sait-on quel est l le nombre des missionnaires ? Il est de 875, comprenant 30o prêtres des Missions étrangères, 250 Jésuites, 200 Lazaristes, 125 Franciscains, auxquels il faut ajouter quelques Dominicains espagnols, des Franciscains italiens, des Pères allemands (le Steyl, tous très peu nombredt Cliclzel océan humain 1 A CALOMNIE ET LES TORTURES POUR PRIX DU DÉVOUEMENT. Pour les services de toute sorte qu'ils DANS UNE ÉCOLE PROFESSIONNELLE. — L'ATELIER D'ÉBÉNISTERIE. fCourtellemont. La plupart des enfants confiés aux missionnaires appartiennent à des _familles pauvres ; il faut les pourvoir pour plus tard d'un gagne-pain. Aussi les missionnaires ont-ils constitué des écoles professionnelles où sont enseignés de nombreux métiers  : ceux d'ébéniste, de vannier, de tailleur, etc.
Le Martyre au Service de l'Influence Française I83 rendent aux Chinois, quelle récompense les missionnaires peuvent-ils attendre de leur reconnaissance ? La calomnie toujours. D'après les racontars des mandarins, bien des Chinois s'imaginent que les missionnaires arrachent les yeux des enfants et les recueillent pour en composer une mixture magique. L'un d'eux, amené par un de ses amis chrétiens dans un orphelinat, croyait partout trouver des cadavres d'enfants mutilés et des instruments de torture. e On dut lui ouvrir toutes les armoires et déranger tous les flacons de la pharmacie. » Souvent la mort au milieu des plus atroces tortures. — Que de pages sanglantes clans l'histoire des missions de Chine ! C'est en 182o le supplice -du Père Clet, en 1840 et en 1854 ceux du Père Perboyre et du Père Chapdelaine. Les terribles tortures infligées au Père Perboyre dépassent tout ce que l'imagination peut concevoir en fait de cruauté raffinée. Il prêchait dans le Hou-pé, quand, sur l'ordre du gouverneur, il fut arrêté, chargé de chaînes, jeté au fond d'une barque et conduit dans la capitale de la province, où on l'enferma dans une prison infecte. Après neuf mois de séjour dans un cachot sans air et sans lumière, plein de détritus en putréfaction, peuplé de rats et d'insectes immondes, il fut attaché à une croix et étranglé lentement. Son corps n'était plus qu'une horrible plaie, et des lambeaux de chair à demi décomposée s'en détachaient. Mais les horreurs qui s'accomplirent pendant l'année i9oo sont encore plus effrayantes. Rien que dans le Tcheli sud-est quatre missionnaires furent tués, les PP. Isoré, Andlauer, Mangin, Denn. Avec ces deux derniers périrent 2600 des leurs. La cruauté des Chinois, rendus plus féroces par la vue du sang, ne connut plus de borne. En Mongolie, ils scièrent une à une les phalanges des mains et des pieds de l'évêque Mgr Hamer, puis ils le suspendirent au-dessus d'un brasier et le brûlèrent à petit feu ! A FRANCE PROTECTRICE DES MISSIONS. L'oeuvre des missions en Chine est, ne l'oublions pas, une oeuvre française. Sur g5o missionnaires, 875 sont Français. En Chine comme en Turquie, le droit et le devoir de protéger les missions catholiques et les chrétiens indigènes appartient à la France, quelle que soit la nationalité des missionnaires. Tout Chinois qui se convertit est donc gagné à notre influence. Quel importantprivilège constitue pour la France le protectorat des missions, c'est ce que nous pouvons comprendre en voyant les efforts que tentent les nations étrangères pour nous en dépouiller. Mais pouvons-nous admettre que ces efforts trouvent en France même une coupable connivence ? On a prétendu que la présence des missionnaires avait Cliché] DANS UNE ÉCOLE PROFESSIONNELLE.L'ATELIER DE CORDONNERIE. [Courtellernont. été la cause des derniers troubles de Chine. Rien n'est plus faux. C'est ne pas vouloir comprendre comment et dans quel sens s'exerce l'action du missionnaire. Tandis que l'ingénieur, le commerçant, venus pour exploiter les richesses du Céleste Empire, risquent souvent de blesser les moeurs et les coutumes des Chinois, nous avons vu que la méthode des missionnaires consiste au contraire à s'y plier d'abord pour les transformer ensuite lentement. Parce qu'ils sont, pour euxmêmes, entièrement désintéressés, les missionnaires peuvent mieux que personne ouvrir la route à la civilisation européenne. Ils facilitent la tâche aux diplomates, aux industriels. Protéger les missions est donc pour la France un devoir patriotique de nation soucieuse de son influence, un devoir moral de grande nation civilisée, auquel elle ne peut renoncer sous peine de déchéance. 0 0 0



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 1Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 2-3Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 4-5Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 6-7Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 8-9Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 10-11Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 12-13Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 14-15Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 16-17Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 18-19Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 20-21Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 22-23Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 24-25Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 26-27Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 28-29Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 30-31Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 32-33Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 34-35Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 36-37Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 38-39Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 40-41Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 42-43Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 44-45Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 46-47Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 48-49Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 50-51Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 52-53Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 54-55Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 56-57Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 58-59Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 60-61Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 62-63Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 64-65Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 66-67Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 68-69Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 70-71Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 72-73Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 74-75Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 76-77Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 78-79Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 80-81Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 82-83Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 84-85Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 86-87Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 88-89Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 90-91Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 92-93Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 94-95Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 96