Lectures Pour Tous n°04-01 octobre 1901
Lectures Pour Tous n°04-01 octobre 1901
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°04-01 de octobre 1901

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Hachette

  • Format : (155 x 238) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 62,3 Mo

  • Dans ce numéro : boutiques du vieux Paris et marchands d'autrefois.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
90 Lectures pour Tous LOUIS. Enfin ! Mais son armée au moins est assez forte ! Combien amène-t-il d'hommes d'armes ? JACQUES D'ARC. N'importe ! Cette fois ce fut court  : les Flamands, l'empereur, Le prince et ses Anglais, fuyant avec terreur, Voient se rendre ou périr leurs troupes éperdues ; Les cordes de Mahaut ne furent pas perdues ! Bref, à ces étrangers, la France, ce jour-là, Prouva qu'il n'est pas bon de crier  : « Prenons-la ! Et vous, noble soldat ? LOUIS. JACQUES D'ARC. Oh ! noble ! c'est trop dire LOUIS. Vous avez été brave, il sied qu'on vous admire. Bien, mon fils ! BLANCHE. THIBAUD. Oui, fort bien ! LouIs (à Jacques). JACQUES D'ARC. Qu'advint-il donc de vous ? Lorsque les ennemis eurent disparu tous, Le roi me dit  : « Reprends ton épée, elle est bonne ; Hormis au roi, jamais ne la cède à personne ! » Hormis au roi ? LOUIS. JACQUES D'ARC. « Tu t'en servis en vrai chrétien, Et puissent tes enfants s'en servir aussi bien ! »
L'Epée de la France 91 Le prince s'éloigna. Je ne pouvais le suivre, Blessé comme j'étais, mais assez fort pour vivre ; De mon crâne entrouvert un flot noir jaillissant Me remplissait les yeux de poussière et de sang ; Cependant je voyais sur l'immense hécatombe Briller le plein soleil. Tout à coup... « La nuit tombe, » Dis-je. J'étais aveugle. Et l'on me ramena Dans mon village, ici. Je suis heureux. On a Soin de moi, de mon fils, qui, tout jeune, commence A labourer mon champ et faire la semence ; Et moi, dès que je sens le soleil de midi Allonger ses rayons sur le chaume attiédi, Je sors, je prends l'épée, et, m'appuyant sur elle, Je rève que le jour où la grande querelle Renaîtrait, je saurais conduire au bon devoir, Comme autrefois, la bonne épée, et pour la voir Chasser l'envahisseur du Sud ou de l'Aurore, Mes yeux, mes yeux éteints se rouvriraient encore ! BI.ANCHE. Mon fils, rappelez-vous ce vieillard ; je voudrais Chaque jour voir le peuple avec vous de très près ; Cette simplicité, cette noble assurance, Cette grandeur aussi, c'est le peuple de France ! THIBAUD. Ce peuple ! Il a dans l'âme et garde par bonheur Une naïveté d'héroïsme et d'honneur ; Notre orgueil trop souvent ne peut s'en rendre compte ; Quand on va chez le peuple, on croit descendre, on monte ! HENRI nE BORNIER.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 1Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 2-3Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 4-5Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 6-7Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 8-9Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 10-11Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 12-13Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 14-15Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 16-17Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 18-19Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 20-21Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 22-23Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 24-25Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 26-27Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 28-29Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 30-31Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 32-33Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 34-35Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 36-37Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 38-39Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 40-41Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 42-43Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 44-45Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 46-47Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 48-49Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 50-51Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 52-53Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 54-55Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 56-57Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 58-59Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 60-61Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 62-63Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 64-65Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 66-67Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 68-69Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 70-71Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 72-73Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 74-75Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 76-77Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 78-79Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 80-81Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 82-83Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 84-85Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 86-87Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 88-89Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 90-91Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 92-93Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 94-95Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 96