Lectures Pour Tous n°04-01 octobre 1901
Lectures Pour Tous n°04-01 octobre 1901
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°04-01 de octobre 1901

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Hachette

  • Format : (155 x 238) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 62,3 Mo

  • Dans ce numéro : boutiques du vieux Paris et marchands d'autrefois.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
76 Lectures pour Tous comique. C'est le Ménatque de La Bruyère. « Ménalque descend son escalier. ouvre sa porte pour sortir, il la referme  : il s'aperçoit qu'il est en bonnet de nuit, et, venant à mieux s'examiner, il se trouve rasé à moitié, il voit que son épée est mise du côté droit, Cliché Valentines LA JEUNE MARCHANDE. — TABLEAU D'HOGARTH, PEINTRE ANGLAIS DU XVIII « SIÈCLE. Dans cette délicieuse figure, l'artiste, par l'expression qu'il a su donner aux yeux et à la bouche, a admirablement montré le rayonnement causé par le sourire sur une physionomie qu'il métamorphose entièrement. que ses bas sont rabattus sur ses talons et Glue sa chemise est par-dessus ses chausses On l'a vu une fois heurter du front contre celui d'un aveugle, s'embarrasser dans ses jambes et tomber avec lui chacun de son côté à la renverse, etc. » Et c'était déjà un distrait que le Don Quichotte de Cervantès. Prendre des moulins à vent pour des géants, une maritorne pour une dulcinée, une auberge pour un château fort, des marchands pour des chevaliers errants, des acteurs de bois pour des êtres de chair et de sang, la chaîne des forçats pour un convoi de prisonniers retenus par un enchanteur..., ce sont autant de « distractions » épiques. On rit de la répétition d'un même mot. Dans Tartuffe, quand Orgon revient de voyage, on lui apprend que sa femme a été malade ; lui pourtant, tout entêté de son "Tartuffe qui, gros, gras et le teint fleuri, se porte à merveille, interrompt le récit qu'on lui fait de la maladie d'Elmire par ce mot  : « Et Tartuffe ! » Dans les Fourberies de Scapin, lorsque Scapin vient annoncer au vieux Géronte que son fils a été emmené prisonnier sur une galère, qu'il faut le racheter bien vite et donner de l'argent, le vieillard ne sait que répéter cette exclamation où se peignent tout à la fois son avarice et sa sottise  : « Que diable allait-il faire clans cette galère ? » Non seulement la répétition de ces mots fait rire, mais à mesure qu'ils reviennent dans le dialogue, l'hilarité qu'ils provoquent va croissant, et l'auteur escompte le plaisir que le public aura à entendre une fois de plus le mot attendu, prévu, espéré. De même le rappel d'une même situation amuse ; et il amuse plus encore si la situation revient, comme on dit, « retournée ». Dans le Voyage de M. Perrichon, deux jeunes gens, Armand et Daniel, se disputent la main de la fille de M. Perrichon. Au cours d'un voyage en Suisse, Armand a l'occasion de sauver M. Perrichon qui a fait une chute dans un précipice. Nous voyons M. Perri-
La Vertu Hygiénique du Rire 7 chon revenir soutenu par le guide, tandis que M. Armand s'empresse à chercher de l'eau, du sel, du vinaigre. Sauver le père de celle qu'on aime, voilà, semble-t-il, une des chances les plus inespérées que puisse souhaiter un amoureux. Mais le second des deux jeunes gens, M. Daniel, imagine alors de se faire sauver par M. Perrichon. Il feint de tomber dans un précipice d'où ce dernier le tirera sans trop de peine. Nul doute que M. Perrichon n'ait désormais une sympathie particulière pour celui dont la seule vue lui rappellera son action d'éclat. Et voici alors une scène toute pareille à celle que nous venons de lire, mais où les rôles sont renversés. C'est Daniel qui revient soutenu par le guide, tandis que M. Perrichon s'empresse à chercher de l'eau, du sel, du vinaigre. Nous rions de ce qui est déplacé, hors de situation, de ce qui fait contraste avec le cadre et le moment. Exemple  : il y a une dizaine d'années un grand paquebot fit naufrage dans les environs de Dieppe. Quelques passagers se sauvèrent à grand'peine dans une embarcation. Des douaniers, qui s'étaient bravement portés à leur secours, commencèrent par leur demander « s'ils n'avaient rien à déclarer ». Une telle question dans un pareil moment est si intempestive que nous ne pouvons retenir un éclat de rire. Au lendemain d'un crime retentissant commis en chemin de fer, un député interpellant le ministre disait  : « L'assassin, après avoir achevé sa victime, a dû descendre du train à contre-voie, en violation des règlements administratifs ». Et cette dernière circonstance, considérée comme aggravante, paraît bouffonne. On pourrait prolonger cette liste des « recettes du rire ». Nous savons très bien de quoi et dans quels cas on rit. Là d'ailleurs s'arrête notre science, et la cause essentielle du rire nous échappe. Pourquoi rions-nous dans tous les cas qui viennent d'étre énumérés ? Nul n'en sait rien. Toutes les explications qu'en donnent les moralistes n'expliquent rien. Le rire est un « fait premier » que nous devons reconnaître sans pouvoir en rendre compte. Ignorant le « pourquoi » du rire, nous en sommes réduits à étudier le « comment ». Il faut se borner à constater le fait. E MECANISME DU RIRE. De même qu'on peut se rendre compte UNE BONNE HISTOIRE. - ESTAMPE D'HOKOUSAI, CÉLCBRE ARTISTE JAPONAIS DU NV1I1'SIECLE. Avec quelle admirable vérité l'artiste japonais a rendu les expressions de ces trois hommes ! Le conteur loua de l'effet qu'a produit sun histoire, tandis que le/,ersonna re de gauche, secoué par un accès de fou rire, ouvre une bouche énorme en se moquant de son camarade qui semble un peu simple d'esprit. (Collection H. Vever.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 1Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 2-3Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 4-5Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 6-7Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 8-9Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 10-11Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 12-13Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 14-15Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 16-17Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 18-19Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 20-21Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 22-23Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 24-25Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 26-27Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 28-29Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 30-31Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 32-33Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 34-35Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 36-37Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 38-39Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 40-41Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 42-43Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 44-45Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 46-47Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 48-49Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 50-51Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 52-53Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 54-55Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 56-57Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 58-59Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 60-61Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 62-63Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 64-65Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 66-67Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 68-69Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 70-71Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 72-73Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 74-75Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 76-77Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 78-79Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 80-81Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 82-83Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 84-85Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 86-87Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 88-89Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 90-91Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 92-93Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 94-95Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 96