Le Suricate n°30 jun/jui/aoû 2014
Le Suricate n°30 jun/jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de jun/jui/aoû 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : lesuricate.org

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 54

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Graspop 2014 avec en tête d'affiche les fondateurs du heavy metal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
40 Old To Die Young et ce devant une foule - vous vous en doutez - survoltée et majoritairement féminine. Samedi, 19h30. Toujours en tournée, Julien Doré (le gagnant de La Nouvelle Star 2007), s'est lui aussi arrêté à Ronquières 2014. Julien était déjà présent lors de la première édition du festival. D’ailleurs, il ne manquera pas de remercier l'organisation de l'avoir réinvité. Pour son plaisir et le nôtre, Julien a passé en revue une majorité de titres de son dernier album LØVE, offrant au Ronquiérois un Paris Seychelles et un Viborg formidablement interprétés. Julien a encore conquis le cœur des demoiselles en interprétant de manière toujours aussi passion-nante ses titres pop rock ou ses ballades mélancoliques. Que du bonheur… C’est au tour de Puggy. Romain, Matthew et Zigy ont assurés comme des bêtes, comme toujours diront certaines. Il est vrai qu’ils auront enthousiasmé un bon nombre de festivaliers qui s'étaient déjà entassés sur le parterre devant la scène et ce bien avant la fin du concert précédent. La performance de Woodkid, le dernier groupe de cette première journée, en a époustouflé plus d'un. Durant près d’une heure et demie, YoannLemoine était dans une de ces formes olympiques qu’on lui connait. C’était une petite montée d’adrénaline juste avant d'aller retrouver sa tente ou son lit. En résumé, ce fût pour tous une véritable claque visuelle (écran géant HD) et musicale. Magique. Dimanche, 13h30. C'est sous un ciel gris et nuageux que Ron Pope a débuté la série de concerts. L'on retiendra surtout une superbe interprétation du titre A Drop In The Ocean. Après les américains, Feel qui est un tout jeune groupe originaire d’Ath nous a donné une bonne dose de vitamines avec son rock alternatif. Le ciel s'étant peu à peu assombri, le parterre devant la scène Bâbord s'est considérablement vidé. Grosse frayeur. Le vent s'est brusquement levé, menaçant de faire des dégâts à la structure de la grande scène. Sécurité oblige, les festivaliers ont été invités par les organisateurs à s'éloigner en reculant de quelques dizaines de mètres à hauteur de la tour. Mais heureusement, plus de peur que de mal ! Les School Is Cool sont arrivés survoltés sur la grande scène. Le public a eu droit à trois quart d'heure d'un rock vitaminé et acrobatique.
Spécial festival 2014 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :