Le Suricate n°30 jun/jui/aoû 2014
Le Suricate n°30 jun/jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de jun/jui/aoû 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : lesuricate.org

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 54

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Graspop 2014 avec en tête d'affiche les fondateurs du heavy metal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
38 Du 2 au 3 août Quel plaisir pour moi de revenir user mes All Stars, en foulant l'herbe des plaines du plan incliné pour cette nouvelle édition du Festival de Ronquières et ce, après une regrettable année sabbatique. Et c'est à un véritable déluge de festivaliers que j'ai pu assister durant les deux journées de cette troisième édition du Ronquières Festival. ronquières festival Samedi, 14 heures. C'est sur la scène principale (Tribord) et sous un soleil estival que les bruxellois de Robbing Millions ont inauguré ce festival. Et ce fut une découverte en ce qui me concerne. Leur musique et leurs messages aux festivaliers – encore peu présents à cette heure- égayés par un lancer de « Bisous, Bisous » m'auront surprise et en l’occurrence marquée. Changement de scène, direction Bâbord pour aller découvrir un autre groupe belge originaire cette fois du Brabant Wallon, le trio Yellowstraps. Leur premier album intitulé Pollen aurait été écrit en un mois seulement. Les frères Murenzi et Ludovic Petermannproduisent une musique triphop aux sonorités surprenantes, grâce à l’ajout de quelques entraînantes percussions. S’ensuivit sur la grande scène l’arrivée très acclamée de Yodelice, coiffé de son inséparable chapeau et la guitare à la main. Maxime a réussi à faire chanter les filles - mais aussi les mecs - en lançant un petit concours de paroles entre les deux genres. Le chanteur a notamment interprété son tube Sunday with a flu. Yodelice a terminé son remarquable concert en faisant monter sur scène deux drôles d’énergumènes qui s'en sont donnés à cœur joie en faisant les pitres devant la foule en délire. Changement de cap, direction Bâbord pour aller acclamer la sublime Hollysiz. Si c'était l'heure de la sieste pour certains, la chanteuse - très sexy dans son body rouge et son short en cuir noir - n'a pas pu s'empêcher de « casser la baraque » en enchaînant ses tubes Come Back To Me et Tricky Game ainsi que les titres issus de son premier album intitulé HollySiz, My Name Is. Cécile confiera volontiers au public qu'elle fut heureuse que les festivaliers soient venus cette fois en masse l'écouter car lors d'une précédente expérience de scène en Belgique, les belges l’avaient boudée, préférant regarder un match de foot. Quant à Bastian Baker, paré de ses lunettes noires et de son indispensable guitare, il a interprété quelques uns de ses titres les plus connus notamment ceux issus de son dernier album Too
Spécial festival 2014 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :