Le Rire n°320 21 mar 1925
Le Rire n°320 21 mar 1925
  • Prix facial : 0,90 F

  • Parution : n°320 de 21 mar 1925

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 54,2 Mo

  • Dans ce numéro : le mari.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
sans doute, le mot, d'origine italienne, qui désigne un aventurier... LA PETITE FEMME. - Ah ! vous voyez que, quand vous voulez, vous savez... Et bran ?... LE VIEUX MONSIEUR. - Plait-il ?... LA PETITE FEMME. Bran !... Ah ! ce mot-là, on l'a conservé... Pourquoi ?... LE VIEUX MONSIEUR. - Sans doute, parce que l'Académie a hésité à consacrer son équivalent, que Cambronne a pourtant illustré, et que vous devez vous laisser aller à formuler, dans les moments d'impatience... LA PETITE FEMME. - Ah ! oui, je comprends... Evidemment, c'est plus distingué... Ecoutez, on m'a dit que tous les mots qu'on a mis au rancart, c'est parce qu'ils étaient trop vieux... Moi, je trouve que, si on mettait au rancart tout ce qui est trop vieux, on se priverait de beaucoup de concours très utiles... (Se reprenant très cite.) Oh ! je ne dis pas ça pour vous ! LE VIEUX MONSIEUR. - Je ne crois pas, en effet, paraître mon àge... LA PETITE FEMME. - Eu tout cas, vous avez beaucoup de chic... Et puis, ce qui est flatteur pour moi, c'est que vous êtes académicien... LE VIEUX MONSIEUR. - Académicien ? LA PETITE FEMME. - Mais Oui... LE VIEUX MONSIEUR. - Mais non... Vous êtes dans l'erreur... Qu'est-ce qui a pu vous faire croire ça ?... LA PETITE FEMME. - Mais votre ruban violet... le ruban de l'Académie... LE VIEUX MONSIEUR, souriant. — Evidemment, il y a erreur... Ce ruban est une distinction honorifique qui m'a été attribuée pour services rendus dans l'enseignement technique... LA PETITE FEMME. - Alors, vous ne faites pas partie de l'Académie française ? LE VIEUX MONSIEUR. - Ma foi, non... LA PETITE FEMME, désolée. — Et moi qui croyais avoir un ami académicien !... Ah ! vrai, si j'avais su !... Non, vrai, si j'avais su !... Eh bien, bran, alors !... A UNE DAME APERÇUE DANS LE MÉTRO Madame, « Certes, il est louable de suivre la mode ; mais on est parfois ON DÉCORE ! ON DÉCORE ! — Ah ! mais... c'est'ine véritable exposition d'art... décoratif ! IIIGIH FASHION AME.RiCAN SOUP - 11 est fortement question de taxer ce genre d'enseignes. — Bah I... Qu'on se contente seulement de taxer leurs auteurs d'imbécillité ! Dessins de MARS-TRICK. mal avisé à vouloir la créer. C'est la réflexion que je me suis faite en considérant votre chapeau. Les femmes se sont permis toute sorte de gracieuses fantaisies en matière de modes. Elles nous ont montré des chapeaux garnis de plumes, d'oiseaux, d'aigrettes, de fleurs, et même de fruits. 11 vous a paru original d'en exhiber un que vous avez fait garnir d'insectes. Mais quels insectes ? Je les ai parfaitement reconnus, madame. C'étaient des punaises, oui, des punaises en soie brochée, dont la forme et les couleurs étaient d'une exactitude telle, que, — vous ne l'avez pas remarqué, sans doute, — vos voisins, machinalement, se sont mis à se gratter. N Ah ! fi, madame ! Voilà une furieuse démangeaison de vous distinguer ! Soit, pourtant ! mais il conviendrait, tout à l'heure, au moment de vous refaire une beauté, de promener sur vos joues une houppe approvisionnée dans une boite de poudre insecticide. Je vous ferai part, madame, du commentaire qui échappa à un brave homme debout à côté de moi. Après avoir regardé votre chapeau, puis vous-même, il dit entre ses dents  : u — Pour sûr, elle a une araignée... — Comment ! fis-je... 11 y a aussi une araignée !... Où ça ?... — Elle est dessous, me répondit-il... Ça ne se voit pas... 4. Veuillez croire, madame, à mes sentiments de respectueuse commisération. Disparus, les vieux pince-nez, Tenus ou non par des chaînettes, Les humains, très disciplinés, Aujourd'hui portent tous lunettes. On ne voit plus que jeunes gens Arborant d'énormes besicles, Dans les deux sexes convergents  : Et ça fait des sujets d'articles. Pour moi, dont les jours sont flétris Par les rigueurs d'une inhumaine, LA MODE DES LUNETTES Et qui, récemment, la surpris, Portant des lunettes d'ébène, J'esquissai, d'abord, un recul Devant sa nouvelle apparence, Mais je fis alors un calcul, Qui me rendit quelque espérance. Et je m'écriai  : Votre coeur Ne serait plus, pour moi, de roche, Si vos lunettes, par bonheur, Etaient des lunettes d'approche 1 Adrien VÉLY.
MIGNONN1, VOICI L'AVRIL... LA RÉÉDUCATION SENTIMENTALE Dessin de Pierre FALga.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :