Le Rire n°320 21 mar 1925
Le Rire n°320 21 mar 1925
  • Prix facial : 0,90 F

  • Parution : n°320 de 21 mar 1925

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 54,2 Mo

  • Dans ce numéro : le mari.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LE NOUVEL ÉVANGILE SELON SAINT-MARC LA SARRAZINE Par Jésus ! qu'elle était jolie la Sarrazine que le comte Jehan de Champaigne avait ramenée des Croisades ! Fille putative du grand Eunuque, elle avait été capturée par les féaux chevaliers du comte, et conduite en France pour le plaisir du seigneur. IIélas ! combien il était triste le fier seigneur ! Rien jusqu'ici n'avait pu fléchir la résistance farouche de la fille brune... Présents, raisons, menaces rien ne lui faisait, et le comte Jehan se morfondait. Il fallait en finir. Le comte usa de perfidie. Il lit boire à sa prisonnière force fioles d'un vin capiteux, fine fleur de ses vignes de Champaigne... La fille but et s'en ;\musa... se saoula et même dégoûla ! mais pour ce qui est de céder... bernique !... Il y eut un corps à corps brutal... mais ce fut l'homme qui roula par terre ! — A moi mes reîtres, mes estafiers, vociféra-t-il, fou de rage ! Que les bourreaux me soient amenés. Qui fut dit fut exécuté — Qu'on lui arrache pour commencer ces seins altiers et provocants qui font la hantise de mes nuits ! tant pis !... L'ordre cruel fut entendu. Mais quand les couteaux acérés eurent touché la blanche poitrine... les lames volèrent en mille éclats... La femme avait des seins de marbre. — Qu'on lui brûle la plante des pieds, fit le seigneur, blanc de colère ! Les braseros furent attisés, et quand tout fut parachevé, le maître eût un long cri de furie ! La fille subissait en riant les pires atteintes de la flamme. Elle avait les pieds nickelés. — Ne lui transpercez pas le coeur, dit le comte d'une voix  : résignée, la carogne a un coeur de pierre... c'est votre maître qui vous le dit... — Qu'on lui arrache à la tenaille simplement le système pileux Mais elle avait le poil de brique, et ce fut du temps de perdu. (VOUS NE COMMETTREZ PAS L'ADULTÈRE... LA PETITE PAROISSIENNE. Ça me rappelle que j'ai oublié mon parapluie chez Gaston. Dessin de R. CH.ÀNCEL..LE TAÉATRE — Je me méfie... C'est encore des trucs avec des femmes à poil ! Dessin de J.-J. ROUSSAU. — Je veux qu'on lui crève les yeux, fit le maître écumant de rage... Des dards de métal furent lancés au milieu des prunelles claires... Ils se tordirent sans pénétrer ! Elle avait un regard d'acier. — Qu'on la gorge de vitriol pour faire au moins cesser son rire ! On lui versa dans le gosier une pinte de l'affreux liquide... Son rire fusa toujours aussi limpide... Elle avait une voix de cristal. Des crocs de fer furent épointés à vouloir entamer ses jambes... ses bras, son thorax ou ses reins. Elle avait des muscles d'airain. Et quand il fallut qu'on l'emporte pour la reconduire en prison... les porteurs demandèrent main-forte. La rosse avait un cul de plomb. Il fallait en finir quand même... — Qu'on l'attache et qu'on me la livre, gronda le seigneur délirant. Que m'importe sa résistance... je veux sur sa bouche à l'instant poser un long baiser d'ivresse et m'en régaler longuement ! Qui fut dit fut exécuté. Mais quand sur les lèvres rétives il eut posé sa lèvre en feu... la bouche crispée de la captive s'enflamma comme l'amadou, sa tête se tordit dans la flamme. La pauvresse, ne s'en méfiant pas, hélas ! avait trop bu la veille et elle avait la gueule de bois ! MARC-HALY.
CATASTROPHE — Avez-vous du mal, clliTe amie ? — Bien sûr !... Du mal à retrouver ma boîte à poudre De,si n de A. VAILF,E.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :