Le Rire n°313 31 jan 1925
Le Rire n°313 31 jan 1925
  • Prix facial : 0,90 F

  • Parution : n°313 de 31 jan 1925

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 51,2 Mo

  • Dans ce numéro : esthétique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Parmi les Bonnes Histoires que nous avons publiées dans nos, numiros de janvier, celles qui émanent. de nos lecteurs nous ont été  : adressées par  : MM. LARP..., à Paris ; Alfred Lor'm... à Paris ; SPEBNII..., à Rotterdam ; BERG..., à, l a Garenne-Colombes ; JELLI..., à Neuilly-sur- Seine ; Antonin BIn, à Paris ; Pierre LAPL..., au Parc da ferreux ; REV..., et Limoges ; PIERS..., S. P.93 ; René J 0QU..., à Bordeaux ; André G..., aa avre ; LAMB..., à Paris ; MsrsNR..., à Paris. La prime de.roofrancs a éU. attribuée à M. LAMB..., à Paris, pour l'anecdote publi:. ; e dans le nurn ro du 3 janvier et commençant ainsi : K C'était aux premiers temps du bolchevisme... » ** C'est jour de foire au chef-lieu de canton. Au milieu de la place, une ânesse est attachée à un piquet. Tout à coup un âneéchappé se présente et flaire la pauvrette qui, tout effrayée, réfugie, poursuivie par l'ambitieux, dans un maasin de porcelaines. Fracas épouvantable et fureur du proprietaire qui court chez le juge réclamer 600 francs de dommages et intérêts. La laitière à qui appartient l'ânesse rejette la faute sur le boucher propriétaire de l'âne. Impossible de se mettre d'accord. Enfin, le juge après avoir mûrement réfléchi, décide que la propriétaire de l'ânesse paiera 400 francs et celui de l'âne 200 francse, attendu', dit-il, que l'ânesse a rait les dégâts avec ses quatre pattes, l'âne avec deux seulement. ** En ces temps-là, la belle sociétaire ne l'était pas encore et sa fortune n'avilit pas l'éclat qu'elle a acquis depuis. Un généreux admirateur voulait bien subvenir à ses fantaisies, mais dans une mesuré raisonnable. Un joua arrivant chez la belle, il aperçoit une commode, -ancienne qu'il n'y avait pas encore vue. K LE PREMIER CUISINIER DE FRANCE n — Il parait que le jury n'est pas content de toi... C'est possible... J'avais le trac... et j'ai raté mon entrée. Dessin de Raymond PALLIER. —'Très beau, ce meuble, fit-il. — Oui, cher ami, une occasion inouïe. Lazare nie l'a laissé pour dix mille francs, et j'ai pensé que tu ne laisserais pas échapper une telle occasion. — Fort bien, voilà les dix mille francs. Quelques jours plus tard, la belle était sortie et son protecteur l'attendait, lorsqu'on annonce M. Lévy, le célèbre antiquaire. Oh ! oh ! la magnifique commode, fit-il, dès qu'on l'eut introduit. Ah ! riposte l'ami... Et à combien l'estimez-vous ? J'en donnerais bien cinquante mille francs... — Bah ! Si je vous prenais au mot... — Voulez-vous un chèque ? L'affaire fut conclue, et, lorsque la maîtresse de Maison rentra, le meuble n'était plus la : Et ma commode ? s'écria-t-elle. — La voilà, fit l'ami, en lui tendant le chèque... Tu tis ravie, j'espère ? — Certes, fit-elle avec une petite moue, mais je tenais beaucoip à ce meuble. Elle y tenait d'autant plus, assure-t-on, que le baron H..., qui le lui avait offert, l'avait bel et bien payé quatre-vingt mille francs. * * Une brave villageoise qui était allée à Paris voir des parents annonce son retour au pays par télégramme. Son mari attelle son âne pour se rendre à la gare. Or, comme il attendait le train, il vit son bourricot manifester une certaine impatience, impatience très caractéristique. — Dis donc, lui dit-il d'un ton bourru, qui a reçu le télcégramme ? Est-ce toi ou moi ? ON SE BAT A LA CHAMBRE 1 r ṭ,.aIa.t — Ça... c'est le plan de la Chambre pour suivre les batailles. Dessin de GEOiiGE-EDW tID. `
CORPS A CORPS, 07>rf NINI DE MONTMARTRE. - J'ai tombé le fameux Ajax ! LE CHAMPION. - Parbleu ! tu m'as bourré l'estomac... et pris au-dessous de la ceinture ! b'a Dessin de H. MIR. NDE.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :