Le Rire n°308 27 déc 1924
Le Rire n°308 27 déc 1924
  • Prix facial : 0,90 F

  • Parution : n°308 de 27 déc 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 41,1 Mo

  • Dans ce numéro : consultation.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
CONNAISSEURS — Quel beau décolleté ! — Oui  : cinq rangs de perles ! Dessin de Roger PRAT. M. FOURICOT. — Je suis de ton avis  : ce croupion est trop vert et bon pour des goujats !... J'ai bien envie de faire hommage de cette superbe volaille... Mine FOURICOT. A qui ? M. FOURICOT. — Au député Bigorneau. Ce geste ne peut que m'être profitable à l'heure où vont fleurir les palmes. (La dinde est c'xp diée à M. Bigorneau.) TROISIÈME TABLEAU M. BIGORNEAU. — Eulalie, attrape-ça ! Mme BIGORNEAU. — Qu'est-ce que c'est ? M. BIGORNEAU. — Encore un cadeau d'électeur  : une dinde monumentale. Mme BIGORNEAU, repoussant avec horreur le présent de l'électeur. — Pouah ! pouah ! pouah ! M. BIGORNEAU. — Que signifient ces petits... pouah ?... rime BIGORNEAU. — Je ne veux à aucun prix de ta sale bête sur ma table !... Regarde  : son croupion est tout vert ! M. BIGORNEAU. — Soit ! nous ne la mangerons pas. (Il la rempaquette.) Mme BIGORNEAU. — Qu'en veux-tu faire ? la jeter ? M. BIGORNEAU. — Pas si bête !... Dans un but électoral, je vais faire don du gallinacé à l'asile des vieillards. Mme BIGORNEAU. — Géniale idée ! — Dis donc, grand-père, est-ce qu'il les a vendus un bon prix,ies cadeaux qu'il a reçus des Rois mages ? Dessin de 131 ; ; CAV. AU PALAIS-BOURBON ZA K YX — Vous n'êtes pas content de votre nouvelle place ? — Je suis furieux  : j'ai un pupitre qui ne claque pas assez fort ! Dessin de ZAKYX. M. BIGORNEAU. — Cette délicate attention me vaudra de nombreuses voix. (La dinde est dirigée sur l'asile des vieillards.), EPILOGUE Extrait du M Mémorial de Trou-en-Brie » sous le titre  : Un joli geste  : A l'occasion de Noël, l'adrninlistration de l'hospice remettait, hier, au cuisinier de cet établissement, de la part de M. Bigorneau, notre sympathique député, une magnifique dinde copieusement bourrée de truffes et destinée au réveillon des pauvres vieux sans foyer. Or, au moment de l'embrocher, le chef avisé remarqua que le splendide volatile avait le derrière bleu, d'un bleu tirant sur le vert. Courageusement, sans hésiter, il plongea une dêxtre inquisitrice dans le gouffre farci d'où, à sa grande surprise, il retira un billet de mille francs... et un modeste papier, sur lequel un crayon hâtif avait tracé ces mots  : Régalez-vous, mes chers neveux, et buvez à la santé de vo ! re vieille tante qui vous aime. Que d'esprit, que de coeur, que de délicatesse dans ce geste généreux de notre jeune député ! Offrir une grasse volaille à de pauvres vieux, c'est bien ; leur offrir la forte somme pour arroser la volaille, c'est bien aussi ; mais donner l'illusion à tous ces déshérités qu'en ce joli jour de fête une femme pense à eux, c'est beaucoup mieux ! Or, une tante après tout, c'est une femme, et les boris vieillards de l'hospice n'ont pas la prétention, je pense, de se faire envoyer des dindes, et surtout de la galette, par de chastes fiancées ou de petites amies... > Jean BONOT. LES CHANSONS DU RIRE" DANS NOTRE PROCHAIN NUMÉRO  : MACHINALEMENT Lyrics de Albert WILLEMETZ Musique de Maurice YVAIN Illustration de Marcel CAP Y Pour faire plaisir, offrez CHOCOLATS 4, Faubourg comme cadeau de Noël ET et du Nouvel An les BONBONS Saint-Honoré
)D DE N DE DE/J LA PANNE TROP ou LA PETITE AMIE TROP PROLIFIQUE Dessin de Raymond PALLIER. i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :