Le Rire n°305 6 déc 1924
Le Rire n°305 6 déc 1924
  • Prix facial : 0,90 F

  • Parution : n°305 de 6 déc 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 68,6 Mo

  • Dans ce numéro : ... et tout s'arrange !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
CITROIYO DE 5QfiIC fous empruntons l'amusante scène que l'on va lire à la spirituelle revue de MM. Roger FERRBOL et MAX EDDY représentée tout récemment à l'Olympia avec le succès que l'on sait. M. CITRON°. - LE VICOMTE. CITRON°. - 24.228 et 33.117 égalent 57.345... Bien ! 57.345 d'une part et 614 de l'autre, ça fait... LE VICOMTE.- Demande pardon, monsieur... Monsieur Citrono ? CITRON°. - C'est moi, monsieur !... LE VIC. - Je m'excuse de vous déranger... 57.345 ?... Vous etiez en train de compter vos bénéfices de la journée ? CITRON°. - Non, monsieur ! les accidents seulement... J'ai eu aujourd'hui 57.345 accidents... Il y a, à l'heure actuelle, 57.345'citronettes en panne sur les routes de France...Excellente réclame, monsieur, excellente ! Une voiture qui passe ; qui file, on n'a pas le temps de la regarder, tandis qu'une autre en panne au bord d'un fossé, il y a tout de suite du monde autour, ça fait de la publicité !... C'était pour acheter une voiture, monsieur ? LE VIC. - Oui... CITRON°. - Notre notre modèle 1925 ?... LE VIC. - Je ne sais... modèle 1924 ou CITRONO. - C'est le mêmel... Nous n'avons apporté qu'un petit perfectionnement  : l'éclairage électrique à l'intélieur, de sorte qu'en cas d'accident, la nuit, on retrouve les débris du client sans être obligé de frotter des allumettes... C'est plus pratique... LE VIC. - Oh ! C'est très bien, le modèle 1925 !... CITRON°. - Parfait !... Je note  : un -châssis 1925... fermé naturellement ! L'est plus commode. Fermé on n'a qu'à.ajouter  : Pour cause de décès et tout le monde est prévenu... carrosserie sport... LE VIC. — Carrosserie sport... Qu'est-.ce que vous faites avec la carrosseriesport'1... CITRON°. - Je fais... je fais ce que je (peux... Portière fermant à clef... LE vie. - A clef ? CITRON°. - Oui ! voilà la clef... Je vous la donne par dessus le marché... LE vIC. - Mais c'est une clef de.bol te à sardines ! CITRON°. - Evidemment... puisque je me sers pour les voitures du même fer-blanc que pour les bottes à sar-.dines... L'intérieur est d'ailleurs comme une boîte  : les bêtes sont aussi serxées... Je vais vous montrer le modèle... on comprend mieux quand on voit... (Il apporte la voiture.) LE vic. — Comment ! Elle est emballée ? CITRON(). — Oui, monsieur ! C'est la seule voiture qui balle aussi facilement... I1 n'y a qu'à faire deux tours... LE VIC. - De manivelle ? s'em- CITRONO. - Non ! avec la ficelle... Voyez ! Voilà exactement ce que je peux vous livrer... avec cinq petites roues... LE VIC. — Cinq petits trous ? Où sont-ils ces trous ? CITRON°. — Je veux dire  : cinq petites roues...es. LE VIC. - Alors, ça roule très bien ? CITRON°. - Ah ! monsieur ! vous serez roulé comme vous ne 5i'avez jamais été... Jamais un client n'est venu me faire des -reproches pour une voiture... LE VIC. — Jamais ? CITRON°. — Jamais ! Comme la voiture ne peut pas revenir, le client ne peut pas revenir non plus... Moi, monsieur, je vais droit dans la vie, mes voitures aussi ! Elles ne peuvent pas YI E I LL E ZIRC tourner, voilà tout !... Oh ! les a-t-on assez blaguées mes petites citron... Ben ! si tout le monde en avait les affaires iraient mieux... LE VIC. — Ah !... Pourquoi ? CITRON°. - Oui ! les affaires iraient mieux pour mot I Du reste, monsieur, tout dans la vie me destinait à l'industrie automobile... A dix ans, j'avais le prix de bonne conduite intérieure, et à la rentrée des classes je rentrais dedans en quatrième vitesse... LE vic. — Mais enfin, vous me garantissez que ça marche ?... CITRONO. — Ah ! monsieur. toutes les voitures sortent de nos usines avec une garantie de deux ans, la peinture doit durer deux ans... Le reste ?... (Geste vague) autant en emporte le devant... LE VIC. — Eh bien ! monsieur Citrono, vos explications si franches me décident... j'achète une auto... CITRONO, ravi. — Ah ! LE V-IC. - Oui... limousine cinq places... CITRON°. — Parfaitement. LE VIC. — Prise directe... CITRON°. — EntenduL.. je prends toujours directement l'argent... LE vic. - Nous sommes d'accord, je vais acheter une belle Renault. CITRON°. - Hein ?... Et la mienne, alors ?... LE VIC. — La vôtre ?... CITRONO. - Oui ! le clou du salon ! LE VIC. - Je ne vous le fais pas dire  : le clou du salon I C'est le clou ! CITRONO... Ah ! non, c'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... oh ! dieu, bien des choses en [somme, En variant le ton, par exemple, plutôt... Agressif  : Moi, monsieur, si j'avais cette auto Il faudrait sur-le-champ que je m'en débarrasse ! Amical  : Mais mon cher, c'est pourcombien de [places ? Vous n'y pouvez entrer qu'une fesse à la fois ! Descriptif  : C'est en fer, c'est en zinc, c'est en bois. Que dis-je c'est en bois ?... Mais c'est en carton- [pâte ! Curieux  : De quoi sert cette petite boite ? De coffret à cigare ou de presse-papiers ? Truculent  : Ça, monsieur, lorsque vous vous [lancez On entend un fracas de vitres que l'on casse, Car le citron-pressé veut des morceaux de glace ! Technique  : Ce petit capot, quelle pitié !... Les petits capots entretiennent l'amitié !... Lyrique  : En voyant ça, qu'aurait crié [Cambronne ? Naïf  : Quand vous roulez, n'écrasez-vous personne ?... Respectueux  : Souffrez, monsieur, que l'on vous loue, Voilà ce qui s'appelle avoir pignon sur roues ! Marseillais  : Ce n'est pas de la petite bière On va directement de l'auto dans la bière !... Plaisant  : Mais c'est le lot de Javel... Un gros loti... Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot  : Le voilà ce moteur, qui cassera peut-être La gueule du poltron... Il en rougit, le traître !... Voilà ce qu'à peu près, Monsieur, vous m'eussiez dit Si vous aviez un peu de lettres et d'esprit. Mais ce sont des bobards que je garde en réserve. Je fais tout en série, comme Amieux ses conserves !... Roger FERRÉOL et Max EDDY. Illustration deL. MENDOUSSE. LA GLOIRE DES GRANDES LIQUEURS FRANÇAISES R C BCR, n
LES BELLES ILLUSIONS — Tu sais, tu es le premier homme que j'aime ! — Je le sais bien, ma chérie... — C'est épatant, tu es aussi le premier à le croire ! Dessin de Jean OBERL&. Envogez vos lettres et colis, allez au MAROC et en ALGÉRIE par AVION —lignas Aéf1011llO LATCOER, Paris



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :