Le Rire n°304 29 nov 1924
Le Rire n°304 29 nov 1924
  • Prix facial : 0,90 F

  • Parution : n°304 de 29 nov 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 40,9 Mo

  • Dans ce numéro : cadeaux utiles.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
La baronne de Q est mauvaise joueuse. Ce soir, parce qu'elle a encore perdu, elle s'en prend à tout le monde de sa déveine. - Un colonel en retraite ose pourtant lui faire une observation, pensant qu'il valait mieux jeter une carte qu'une autre. De quoi vous mêlez-vous ? rugit la baronne. Et elle gifle son partenaire. Le colonel ne dit niot. Mais la partie finie, il fait les cent pas dans le salon, cherchant à se contenir. Tout à coup, le vieux soldat s'approche de la baronne, la saisit par les pieds et la renverse de son fauteuil en criant  : — Mesdames, messieurs, après l'offense que j'ai reçue, il est bon que tout le monde sache que c'est bien à une femme que j'ai eu affaire ! Le doute ne fut plus possible. ** Sur le point de se marier, Mile Florina discute avec sa mère la question importante de la toilette de noce  : — Dis-moi, maman, mettrai-je des fleurs d'oranger ? — Mais certainement, ma fille. Pourquoi cette question ? - A cause des voisins qui ont connu mon... accident !... — Qu'est-ce que cela fait ? Puisque ce sont des fleurs artiticielles, nous ne trompons personne !... *** Un caid avait une belle-mère neurasthénique, qui avait menacé plusieurs fois de se jeter dans la rivière. Un beau jour elle disparut. Persuadé qu'elle s'était donné la mort, il se luit en devoir de faire des recherches. Comme il remontait le fleuve, un de ses amis qui l'accompagnait lui fit observer  : — Je ne comprends pas ta façon de procéder  : au lieu de suivre le courant, tu te diriges vers la source ! — Mon pauvre ami, on voit bien que tu ne connaissais pas ma. belle-mère. Elle a toujours fait le contraire de tout le monde ! *** A table, p'tit Pierre interroge ses parents — Dis, m'man, où c'est que je suis né ? — Dans un chou, mon chéri. Et papa ? Dans un fraisier. — Et toi, dis ? — Dans une salade. Alors, l'enfant, très étonné  : — On ne fait donc pas l'amour, dans la famille ? ** Des loqueteux attendent, à la porte de l'église, la sortie de la grand'messe ; ils se racontent mutuellement leurs malheurs, chacun ayant la prétention de détenir le record de l'infortune. Je suis encore plus.à plaindre que vous tous, dit enfin l'un d'eux, qui jusque-là avait gardé le silence. Moi, je n'ai même pas eu de mère. — Alors comment que t'es venu au monde ? — C'est une sale blague qu'on a fait à ma tante. Je vous en prie, Victorine, vous n'allez pas lui couper ses pâtes... — Tu t'es bien fait couper les che'veux  : fe peux bien me faire couper les nouilles ! 1)essin de Ch. C EN'rY
HISTOII ? 1 DE CHASSE — Eh hé, Marius, bonne chasse ? — Té !... Deux victimes  : une de leur côté, une du nôtre ! Dessin de R. CHANCEL.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :