Le Rire n°303 22 nov 1924
Le Rire n°303 22 nov 1924
  • Prix facial : 0,90 F

  • Parution : n°303 de 22 nov 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 71,5 Mo

  • Dans ce numéro : le plat du jour.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
VI A L'AMBASSADE DES SOVIETS Le chef cuisinier d'Anatole France a fait une demande pour entrer au service de M. Krassine. — Je vous préviens que son Excellence exige une bonne cuisine bourgeoise ! l'autorisation de monter ses chevaux dans des courses publiques. En Angleterre, où les femmes sont électrices et peuvent profiter de leur électricité pour élire leurs semblables, elles peuvent embrasser, sans attenter aux moeurs, la carrière de jockey. A Newmarket, entre autres, le grand hippodrome britannique, leurs montes sont appréciées. Elles s'y présentent aux balances en même temps que leurs collègues du sexe fort. Et l'on raconte que le jour où la première en date d'entre elles fit ses débuts en vue de cette formalité, un employé jeune et novice, ne sachant comment résoudre ce cas inédit, se tourna vers son père et lui demanda  : — Pèserai-je ; papa ? A quoi le père répondit, en hochant gravement la tête — Pesez, mon fils. *. ** S'ensuit-il de leur entrée dans la cavalerie sportive, qu'il soit permis d'user, à l'égard des femmes, de procédés trop délibérément cavaliers ? La question vient d'être posée dans la ville de Géra, province de Heuss, en Allemagne. Deux amis, un architecte et un professeur, fatigués chacun de leur épouse, se proposèrent de les échanger entre eux. La femme de l'architecte deviendrait la femme du professeur, et réciproquement. Le mari doit aide et protection à sa femme ; et le protectionnisme est pourtant tout le contraire du libreéchange. Or chacune de ces deux épouses adorait son époux, malgré son indignité. Elles se refusèrent à faire la chaîne des daines dans cet immoral avant-quatre, à se plier aux exigences d'une chorégraphie qui commande de balancer ses dames. Elles ne voulurent pas être balancées. Mais ces messieurs insistèrent, usant des arguments les plus captieux. En somme, il ne s'agissait que d'une figure. Les malheureuses cédèrent, et tout le reste y passa. Un tel troc est de nature à faire voiler la face à M. Le Troquer lui-même. Le scandale fut naturellement énorme. La police intervint, et la justice la suivit en boitant ; mais elle arriva tout de même à temps pour constater deux flagrants délits qui se prolongeaient à, plaisir, et pour les châtier. Le jugement ne se borna pas à 4.1.611 AI renvoyer les parties dos à dos, ce qui était la première chose faire. Il condamna les deux maris à huit mois de rison chacun. Les deux femmes ont été acquittées, le tribun al estimant qu'elles n'avaient fait qu'obéir. Le code ne prescrit pourtant pas que la femme doit obéissance à deux maris. Immédiatement relâchées, — il s'agit des épouses et non des moeurs, — elles auront le loisir d'échanger leurs impressions sur les avantages et les inconvénients du tien et du mien. Y a-t-il des enfants de ces injustes noces ? Y en aura-t-il ? Et, dans ce cas, quel Salomon en fera-t-il la légitime attribution ? Après tout, avec le panachage, le quotient, et la plus forte moyenne... ** Les moules, — oh ! ne croyez pas que ce soit une transition !'— les moules, dis-je, ont une jolie voix. On vient de faire cette découverte. Non contentes d'accompagner savoureusement les soles pour le plaisir de notre palais, elles savent aussi donner e sol pour le plaisir de nos oreilles. Elles chantent, dans le silence des nuits, avec un charme mélancolique. Malheureusement ce- ; moyen d'expression est refusé à nos moules nationales, bien qu'on prétende que certaines ont le don de la parole. Seules les moules de Ceylan peuvent se livrer à des modulations et à des vocalises. Ceux qui ont pu entendre les concerts qu'elles exécutent, disent que ces sons mélodieux font penser au chant des sirènes. Ulysse et ses compagnons, égarés dans l'océan Indien, auraient-ils été charmés par de simples moules ? Voilà bien les déceptions dela poésie. C'est égal, quelle attraction ! Nos music-halls vont lutter à coups de billets de banque pour se procurer des choeurs de moules, qui feront une sérieuse concurrence aux petites femmes de revue. Le public se ruera pour entendre ces cantates de mollusques. Les spectateurs seront prévenus que les sons émis sont aigus ou graves selon l'écartement des écailles, et qu'ils feront bien, en conséquence, d'arriver avant l'ouverture. Adrien V g LY. AU PALAIS-BOURBON A la séance de réouverture, un fou a réussi à siéger pendant quelques instants. — Les huissiers ne s'étaient donc pas aperçus que c'était un déséquilibré ? — Que voulez-vous ?... Avec tous ceux qui sont ici, ils sont complètement débordés ! Dessins de MAn5-TRict.
37\I N T 1- CAT H I PIN J HONNI SOIT QUI MÂLE Y PENSE ! Dessin de Marcel CAPY.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :