Le Rire n°298 18 oct 1924
Le Rire n°298 18 oct 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°298 de 18 oct 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 60,0 Mo

  • Dans ce numéro : ménage moderne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
CHINOISERIES En Chine, plusieurs centaines (le singes ont été rassemblés sur le front dans le plus grand secret. — Soyez h la hauteur de la situation, camarades, et vous aurez bientôt un représentant à la S. D. N. ! En effet, pourquoi ces messieurs de Genève, si grassement payés, ne seraient-ils pas chargés de défendre eux-mêmes, à l'occasion, les intérêts, les droits, l'honneur de leurs patries ? N'était-ce pas là une heureuse façon de conjurer les risques de guerre et, en cas de conflagration, de réduire les horreurs de la lutte au strict minimum ? Sous la pression de l'opinion publique, les différents gouvernements furent bien obligés d'admettre ce nouveau protocole.. M. Ramsay Macdonald résista cependant assez longtemps. — L'Angleterre, disait-il, est avant tout une puissance maritime... Elle devrait, en cas de guerre, pouvoir se servir de ses armes naturelles qui sont flottantes. Un croiseur anglais est donc tout indiqué sur le lac Léman. Mais comment l'y amener ? M. Macdonald se contenta finalement d'un sous-marin qui, démonté pour le voyage, fut remonté à Genève et embossé devant le palais de la S. D. N. Pendant ce temps, la plupart des délégués avaient donné leur démission. M. Briand prétendit que le vent qui vient de la montagne lui donnait la migraine. M. Paul-Boncour prétexta, pour s'en aller, de nombreuses affaires au Palais de Justice et à la Comédie- Française. M. Loucheur préférait siéger au Parlement. Quant à M. Henry de Jouvenel, il montra un télégramme, signé Bunau- Varilla, qui le rappelait d'urgence au Matin. Ces messieurs furent remplacés par le maréchal Foch, les généraux Mangin, Degoutte, etc. Les autres délégations furent pareillement composées de pacifistes » qui n'avaient pas l'air commode. Les Etats-Unis envoyèrent à Genève, non pas des traîneurs de sabres, ruais des boxeurs  : Jack Dempsey conduisait l'équipe. Le Japon se tit représenter par les champions de jiu-jitsu. Et c'est ainsi que, dès janvier 1925, la première guerre de modèle réduit luit aux prises les Américains et les Japonais. Tels les Horaces et les Curiaces, ils combattirent en champ clos. Vingt minutes apres la premiére of en4ive, tout était régié. Le drapeau étoilé l'emportait, niais de peu. *** Cependant, la délégation allemande augmentait à vue d'œil... Elle était composée de plus de trois mille hommes et de six mille sténo-dactylos, tous vêtus d'un uniforme gris qui n'avait rien de diplomatique. Les autres grandes puissances durent suivre le mouvement  : elles renforcèrent de plus en plus leurs délégations à la S. D. N. Ayant pu constater que les machines à écrire des dactylos allemandes étaient, en réalité, des mitrailleuses, la France, l'Angleterre, l'Italie, la Russie même, usèrent du même subterfurge... Bientôt, les stylographes des innombrables diplomates casernés à Genève s'allongèrent étrangement  : ils cachaient, en effet, dans leur tube, des baïonnettes. Les parapluies de ces messieurs étaient des fusils pliants, et les cartons verts de la pacifique bureaucratie ne contenaient plus que des grenades. En 1925, il y eut sept guerres en réduction, qui mirent aux prises les délégués du Mexique et de la Suède, de l'Espagne et de la Pologne, de la Turquie et du Danemark, etc., etc. Car les incidents se multipliaient, les têtes étaient près des bonnets et le champ d'honneur n'était pas souvent inoccupé. En 1928, la S. D. N. avait imposé à Genève la présence de 3oo.000 pacifistes enragés qui ne cessaient pas de se battre. C'est alors que la Suisse proposa aux diverses délégations de s'installer dans leurs pays respectifs. 11 en fut ainsi décidé. ** En 1937, il y avait, en Allemagne, trois millions, de délégués permanents à la Société des nations... Les autres États avaient multiplié, dans les mêmes proportions, le nombre de leurs représentants. Et tous ces humanitaires, armés jusqu'aux dents, s'apprêtaient à bondir les uns sur les autres aux cris de  : Guerre à la guerre ! Vive la paix ! » Clément VAUTEL. L'IiVANGILE SELON SAINT-JACK L'ancien boxeur Jack Johnson s'est fait pasteur. Si vous ne faites pas immédiatement un crochet pour rentrer dais la voie du Seigneur, je vous allonge un (te ces directs !... Dessins de Aimons-TRICK.
Paroles de BRIQUET et SAINT-GRANIER G tVeto Illustration de H. MIRANDE), (! Y o Mouvt, de Fox-Trot 4 r O G'6 r r r J r r - -401(".710 } -JrrI1 vrai, passion-nette ou ne - vrose Jolis serments querl itat 1 l'on tra.toujours, _I1 lu_si -ons et beaux dis Cj.11. r J i Musique de Maurice YVAIN.1) J J lettres d'amour, Témoins des gé_néreux serments Du premier a - tuant... On lit  : Vous m'a-vez rendu fou, Vos yeux sont si doux Que mon rêve est de mourir pour vous... R, EFRAIN > > _cours... Billets doux, billets doux, tendres choses,Amour I1. Les femm's vou_draientgarder toujours Les ND Grr r o _, Bil lets doux bil _lets doux,comme of 1 aime Vos accents variant sur le mere'thème ! Vos propos 1.111116a111 IW/MM 111111W/1011111110001011W surrannés Vos papiers chiffonnés.C'est plus beau que tout O billets doux.. Bil-lets doux.. - Tous droits réservés pour tous pays. Publié avec l'autorisation de F. SALABERT, éditeur, 35, boulevard des Capucines, Paria. 0 2- r r e 111 Le 2. couplet la page suivante,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :