Le Rire n°297 11 oct 1924
Le Rire n°297 11 oct 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°297 de 11 oct 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 64,6 Mo

  • Dans ce numéro : ultima ratio.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
COMMENT SE GUERIR i'P, LECTRICIT Voici la superbe brochure, magnifiquement illustrée, que j'off re ratuitement à tous ceux qui m'en feront la demane. J en ai fait éditer 20.000 exemplaires et le titre seul est une indication suffisante pour le lecteur "Comment se guérir par l'Electricité. Mon traité d'Electrothérapie devrait sn trouver dans toutes les familles et dans chaque ménage ; chacun devrait toujours l'avoir sous la main afin d'y puiser les connaissances utiles et indispensables à la santé. Illustré de page, anatomiques, très intéressantes, il est divisé en 5 grands chapitres, chaque subdivision comprenant la nomenclature de tous les troubles et affections pathologiques appartenant à ce chapitre. Le premier chapitre par exemple, traite de la Neurasthénie et Névroses diverses, Névralgies et Névrites, Maladies de la Moelle Epinière, Paralysies en général. Tous les autres chapitres traitent à leur tour toutes les affections dépendant de chaque classification et qu'il serait trop long d'énumérer ici. La cause, la marche et les symptômes de chaque affection sont minwtieusement décrits en un langage simple et clair de façon à renseigner exactement le malade sur la nature et la gravité de son état. Le rôle de l'électricité et la façon dont opère le courant galvanique sont établis pour chaque affection et chaque cas et ainsi le malade a sous la main l'explication médicale de sa maladie et, en même temps, le moyen de se guérir d'une façon complète et radicale. Personne n'ignore plus à présent l'immense pouvoir curatif de l'électricité médicale. Les 7 RÉSUMÉ du TRAITÉ _1Partie : i SYSTEMS NERVEUX -tu-Pafie APPAREIL URINAIRE f ORGANES GENITAUX 3.Partir... MALADIES de la FEMME C Partie : Voies DÊGESTIVES -‘ SYSTEMS MUSCULAIRE ET LOCOMOTEUR grands maîtres Français ont été les premiers à le reconnaître mais je puis cependant revendiquer pour moi l'honneur d'avoir découvert le vrai moyen pratique d'infuser à l'organisme cet élément de vie qui s'appelle l'Electricité Galvanique. Le courant galvanique te que je f appTi au moyen de mes appareils à piles sèches, agit sur 1 organisme d'une façon calme et douce à la fois, tonifie les nerfs et les muscles, active la circulation du sang, fortifie tous les organes de l'économie, facilite les échanges organiques et rend vraiment la vie aux débiles, aux nerveux et aux déprimés. L'emploi de l'électricité est surtout indiqué dans tous les cas d. faiblesse, désordres organiques, troubles nerveux et musculaires, et les maladies chroniques. L'impuissance, la débilité nerveuse, la diminution des facultés viriles sont vaincues par e ectrlcite qui constitue 17 remède le plus admirable qui soit connu et dont la vogue est telle que l'on peut envisager l'époque où les médecins prescriront exclusive, ment l'électricité pour le traitement de toutes les affections chroniques. Il est à la portée de tous à présent, de suivre un traitement électrique chez soi car mon appareil ne se porte au grand maximum qu une heure par jour et chacun peut vaquer à ses occupations ou à son travail quotidiens. C'est ce qui rend ma méthode si populaire et la facilité avec laquelle le malade peut suivre son traitement chez lui, à l'insu de tout le monde, sans abandonner ses habitudes, ou son régime, est unanimement appréciée et comprise. C'EST GRATUIT. Ecrivez une simple carte à Mr le Docteur P.L. G RARD, Institut Moderne d'Electrothérapie, 30, Avenue Alexandre Bertrand, BRUXELLES-FOREST, pour recevoir sous enveloppe fermée le traité d'électrothérapie avec illustrations et dessins explicatifs. t Affranchissement pour l'étranger  : Lettres Fr. 0,75 — Cartes Fr. 0,45 LE RECORD u RIRE EN SOCIÉTÉ, A LA NOCE, PARTOUT Demandez le NOUVEAU CATALOGUE 1924 de Farces désopilantes, Attrapes Surprises pour toutes réunions,'l'ours de cartes, Physique amusante, Chansons et Monologues anciens et nouveaux (3000 titres), Magie, Hypnotisme pratique (résultats garantis), Prestidigitation, Harmonicas, Lampes électriques perpétuelles. AMUSEMENTS DE TOUTES SORTES, Sciences occultes, Librairie ultra-comique et spéciale  : Pour apprendre seul toutes les danses, Art de se raire aimer, Secrets pour gagner de l'argent dans toutes les professions. Sports, Jeux, Pouvoir de la volonté assurant la réussite en tout, etc., etc, Ce SUPERI3E CATALOGUE ILLUSTRÉ 120 pages, 200 dessins désopilants, 20.000 lignes de lecture procurera à TOUS des milliers d'heures joyeuses. - Envoi sur demande arcow, ,onée de UN fr. Maison GOBIN, 9. boul. St-Mai tin, PARIS (3.). Seine 238.491 qv on J RHUM S'-JAMES Lee Plantation'u-James doivent leur 0.111, reputatlon dans le. Antilles t leurs Rhums places au premier rang par leur Cause et leur arôme. The st-James Plantations ewe to the superior quality of their rums the old established reputattea ln whleh they are he14 ln the West Incites. Les Grands Crus de St James (Antilles) MARQUE de Rhum de Grand Cru unique au Monde. Produit de haute sélection, provenant d'incomparables terroirs, élaboré longuement et à grands frais dans les vieilles Rhummeries St James, oit se transmettent de génération en génération les procédés spéciaux et les secrets de fabrication de St James, vieilli sous le ciel tropical, le Rhum St James est devenu, quand il arrive en Europe, la délectable et précieuse liqueur àl'arome subtil et fin, au bouquet admirable et intraduisible, dont s'émerveillent les connaisseurs et les çtourmetc. CONSERVATION et BLANCHEUR ass DENTS POUDRE DENTIFRICE HARLARD Boite : -'.'ranco-Pharmacio.12.Bd.Bonne-Honvolla.Pari0 a la Noce â la Fête S'AMUSER, RIRE et FAIRE RIRE PASSER GAIEMENT SOIREES D'HIVER lait. de la Gaîté F,65. Feu.-St-Denis, Pari i-10'envoie contre.'fr. NOUVEL ALBUM (260 pages avec gravures comiques) DE QUOI RIRE DES MOIS Farces,Phvsique,Anlusesnenls de toutes sortes. L'Eypnatisme àla portéede tous Proposgais. Art de plaire. Magnétisme POUR APPRENDRE SEUL TOUTES LES DANSES. Secrets d'atelier, trucs et tours de mains de t métiers. Défendre sesintéréts pr la loi. Se créer une position ois l'améliorer. Secrets de Beauté. Chansons et Monologues Théâtres. Librairie spéciale Accordéons, Harmonicas, Flûtes. Méthode pour apprendre seul TRAVESTIS, COTILLON. PARURES DE FÊTE, R. G. Paris 3837 POUR ETRE ÉPATANT fasse. Oui.. ! quoi qu'on fasse. LE Mandarin sera toujours préféré aux Amers et Bitters. 149
CAISSE D'ÉPARGNE LA FRANCE IMPFRIALISTE Le général Nollet inaugure... la nouvelle Caisse d'épargne de Péronne Après tout, M. Painlevé, ancien ministre de la guerre, a bien célébré à Arpajon la gloire du haricot, ce canon pacifique ! Dimanche. — C'est avec terreur que je vois revenir ce jour morose, attristant, sinistre... Ah ! les beaux dimanches d'autrefois, les dimanches joyeux, vivants, français ! Nous les avons remplacés, au nom de je ne sais quel progrès social, par des dimanches affreusement britanniques... Tout est fermé partout, de par la loi ! — Il faut, a dit le ministre du Repos (lequel a repris le portefeuille du ministre du Travail), il faut que chaque citoyen passe son dimanche en famille. Très bien, mais il y a des citoyens qui n'ont pas de famille. Moi, par exemple. Je suis célibataire et cela pour de très valables raisons, dont la première est qu'aucune des femmes que je rêvais d'épouser n'a consenti à m'accorder sa main. Au surplus, j'ai bien le droit, j'imagine, de rester garçon, quitte à payer l'amende fiscale infligée aux tristes individus de mon espèce. Le dimanche est donc, pour moi, un jour particulièrement odieux. Le restaurant où j'ai l'habitude de prendre mes repas est fermé. Le café où je prends traditionnellement mon café au lait est fermé. Les théâtres, les music-halls, les cinémas sont fermés. Car d'excès en excès, les fanatiques du repos dominical ont fini par transformer le Paris du dimanche en une espèce de capitale gouvernée par la Belle-au-Bois-dormant. ** Ah ! certes, il y a eu du grabuge dans les premiers temps ! La foule n'avait guère protesté contre la fermeture des pharma b LA FANTAISIE DE LA SEMAINE FERME LE DIMANCHE (Journal d'un bourgeois de Paris en 1934.) cies... Mais quand les réformateurs — qui sont eux-mêmes des manières de réformés à la mode anglicane — décidèrent que les cafés, cabarets, bars et autres bistros seraient, le dimanche, consignés aux civils comme aux militaires, le Peuple souverain protesta avec énergie... Il y eut des manifestations épiques et l'on se souvient de ces cortèges de citoyens, de citoyennes aussi, qui parcouraient les boulevards en hurlant, sur l'air des Lampions : — Apéro ! Apéro !... Puis, le gouvernement décréta la fermeture dominicale de tous lés établissements de spectacle. Autres réclamations, protestations, manifestations... Mais les artistes avaient bien le droit, eux aussi, de se consacrer, le dimanche, aux douces joies de la vie familiale. Les employés des chemins de fer, du métro, des tramways, etc. firent entendre, à leur tour, leurs voix puissantes  : — Nous en avons assez de conduire à Garches ou à Montmorency des gens qui prétendent rigoler tandis que nous travaillons... Pourquoi cette inégalité scandaleuse ? Nous en avons assez ! Le dimanche doit être à nous comme à tout le monde... Et c'en fut fait des exodes dominicaux vers les banlieues jusque-là fertiles en papiers gras et en boîtes à sardines. Les Parisiens n'eurent même plus un autobus à leur disposition. Pas un taxi dans les rues ! Les chauffeurs passaient leur dimanche en famille à Levallois-Perret et rien n'était plus touchant. Mais quel spectacle que celui du Paris dominical en cette année 1934 ! Je viens de faire un tour dans mon quartier... Désolation Partout de rébarbatifs volets strictement clos ! Sur les trottoirs,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :