Le Rire n°291 30 aoû 1924
Le Rire n°291 30 aoû 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°291 de 30 aoû 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 102 Mo

  • Dans ce numéro : la rouge ou la noire ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
.7, 0* le -I) al) _ 14.%k >/, 6:1 AV,\' 1 iF)- ; \(Zir i -  : -., ., -\IiI/'1\\‘ V/, 1 17,:-/j‘\4...:. ! I/I N‘/1‘ 6, 4 :. j:)ike.:, A 4. W Z 0.Z.--_-.t.-,-..g. f i 1 ‘Zịlk-"N, i ? ii - t 0 N/Mt.. gl- c:-', 1..i, r DE BEILUTIC de Succursale de Belgique P, THIBAUD (C'163, rue Jourdan, 163 BRUXELLES 76 N//\1/\i 0B C
LE PETIT COQ EST MORT — Docteur, vous ne pourriez pas me piquer un peu plus haut ? — Chère madame, ça ne prend pas I Dessin de F. FABIANO. LA FANTAISIE DE LA SEMAINE POUR OU CONTRE LE HAREM La polygamie conjugale est interdite en Turquie par une loi récemment votée. Pour pouvoir épouser une deuxième femme, le citoyen teur » devra prouver que la première est stérile et demander une autorisation spéciale au gouvernement. (Les Journaux.) LE VIEUX TURC. - Qu'est-ce que j'apprends ? Une loi votée par cet affreux parlement républicain supprime les harems de nos pères !... Alors que le Coran accorde à chaque croyant le droit de prendre trois femmes, cette loi établit le régime de la femme unique... La voilà bien, la portion congrue ! LE JEUNE TURC. - Bon vieillard, j'approuve la loi votée par nos honorables députés. Je suis pour. l'épouse unique... D'ailleurs, je n'ai qu'une femme et je m'en trouve fort bien. LE VIEUX TURC. - Tristes mœurs ! LE JEUNE TURC. - Ma femme s'habille à la mode de Paris et ne se voile pas ridiculement le visage. Elle n'a rien de commun avec les houris de l'ancien régime... C'est une citoyenne ! LE VIEUX TURC, levant les bras au ciel. — Où allons-nous ? LE JEUNE TURC. Elle est mince ! LE VIEUX TURC. - Mince ! Une Orientale qui se fait maigrir !... De mon temps, les femmes de ce pays mettaient leur orgueil à engraisser... J'ai eu, moi qui vous parle, sept femmes dans mon harem  : ensemble, elles pesaient une tonne... En ce tempslà, jeune homme, la Turquie était une grande puissance et son opinion avait du poids'. LE JEUNE TURC. - Aujourd'hui, elle est une nation moderne. LE VIEUX TURC. - C'est du propre ! LE JEUNE TURC. - La suppression des harems est une des plus heureuses réformes réalisées par le régime nouveau. C'en est fait d'une institution immorale qui nous singularisait aux yeux des étrangers ! LE VIEUX TURC. - Immorale ? En quoi le harem était-il'immoral ? LE JEUNE TURC. - Je ne puis penser sans répugnance à cette espèce de mauvais lieu conjugal... En somme, avec ses recluses toujours soumises aux caprices du mâle-maître, le harem ressemblait scandaleusement à ce que les Européens appellent un... claque. Ce claque, nos pères avaient le cynisme de l'installer à domicile ! Et vous trouvez que c'est convenable ? LE VIEUX TURC. - Il faudrait d'abord prouver que le genre d'établissement dont vous parlez est vraiment immoral... Je pense, au contraire, que le claque, puisque vous l'appelez ainsi, est une institution qui sauvegarde les moeurs et protège la santé publique. Et lorsqu'il est réservé — tout au moins en principe — à l'usage d'un seul, il devient la plus sage des créations d'une sagesse basée sur l'expérience, sur la vérité, sur la



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :