Le Rire n°286 26 jui 1924
Le Rire n°286 26 jui 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°286 de 26 jui 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 89,1 Mo

  • Dans ce numéro : talis pater.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
17740\\VO\\V'4'4, 11, e 40), Pep:‘,(.4111111911,j (/, ,'`'(41e44 4%.g, Ir Nift‘',r,_, *, tgib M ti. :.r\ka q IL/1:10464,41t ? /1#4*, t,  : ir‘. -7. r)'.. 2 A:4").*". r th' Oft r Adà s Iboirk.1 ior Allikperjw..I rt, p d `t, , -_, , LES ÉDITIONS GEORGES-ANQUETIL 93, Rue de la Jonyuière — PARIS 17` ne présentent que ties au grand public La Maîtresse Légitime (Essai sur le Mariage polygamique de demain, montrant la capricieuse variété du désir chez l'Homme et traitant à fond le problème de la fidélité). Préface de Victor Margueritte. 300e Edition (480 pages) Envoi franco contre mandat de 10 francs DE L'AMOUR (Livre réunissant en un seul beau volume les deux chefs-d'oeuvre classiques de Stendhal et de Sénancour). Envoi franco contre mandat de 1.0 francs L'Amant Léitiine1 ou LA BOURGEOISE LIBERTINE (Code d'Amour du XX. siècle, basé sur l'égale liberté des deux époux et révélant la force insoupçonnée du désir chez la Femme). 120e Edition (600 pa`es) Envoi franco contre mandat de 1.0 francs L'Encyclopédie de l'Amour Physique Réunissant enrrn seul livre :.1 1, 4.4/1 - - f'7 a) Le Tableau de l'Amour conjugal, du Dr Nicolas Venette ; b) Sécurité des deux sexes en amour, des Drs Jaf et Caufeynon ; c) Le Bréviaire de l'Amour expérimental, du Dr Guyot ; Envoi franco de ces trois ouvrages, réunis en un seul fille, contre mandat de 1.0 francs i Les Défaitistes1 de l'Amour (Comment on trahit la nature. — Comment la Nature se venge.) — 100e Edition Envoi franco contre mandat de 1.0 francs L'ART D'AIMER = EN ORIENT Les lois secrètes de l'Amour — Les Poèmes d'Amour — Les plus belles pages des MILLE ET UNE NUITS, etc..Magnifique volume in-8. de plus de 500 pages, sous splendide couverture en quatre couleurs Ouvrage abesolum exit unique Envoi franco contre mandat de 20 francs D'ailleurs, la table détaillée des matières de tous ces livres est envoyée sous pli fermé, gratis et franco, sur simple demande adressée aux Éditions Georges-Anquetil, 93, rue de la Jonquière, PARIS- 1 7c.1 1'4 R.C. Seine 218.812 ("/ ! de 47 r#7./. 1,14.01-14‘ aS I Compte de chiques postaux 567-90\-/fr.f 71 4,‘ ilk 7 Ili 04'4' 10,V. p.11). ? ta.r VA"t1i., r/., di"e, -` N'rt 1
o VIEUX MÉNAGE — La prochaine fois, Hortense, baigne-toi en maillot collant... Tu passeras pour ma petite amie. Six ans ont passé depuis le jour à jamais béni de l'armistice. L'heure est venue de passer l'éponge sur les fautes commises pendant la guerre par des malheureux qui, sans doute, ne se rendaient pas compte exactement de la portée de leurs actes. La clémence s'impose  : il serait inhumain de tenir plus longtemps en quarantaine ces pauvres diables qui ont droit à la pitié. Nous sommes de ceux qui poussent ce noble cri, qui adressent au gouvernement cette émouvante adjuration  : — Amnistie ! Amnistie ! Oui, il faut accorder une large et généreuse amnistie aux égarés lui, pendant les atroces années de la grande guerre, ont eu une attitude déplorable devant l'ennemi, ont oublié leur vrai devoir, ont contribué, par leur conduite, à la prolongation des hostilités. — Amnistie ! Amnistie ! Nous la réclamons pour tous ceux qui Oit tenu au front alors que les bons citoyens réclamaient, à l'arrière, une paix immédiate. Ces combattants ont été suffisamment raillés, brimés, persécutés. Ils ont assez souffert. — Amnistie ! Amnistie 1 LA FANTAISIE DE LA SEMAINE AMNISTIE ! AMNISTIE !... Dessin de Raymond PALLIER. Commençons par les chefs  : ce sont les plus coupables, mais nous voulons l'apaisement et, pour l'obtenir, nous irons jusqu'à l'extrême limite de l'indulgence, de la bonté. Oui, nous amnistierons jusqu'au maréchal Joffre ! Il a cependant gagné la victoire de la Marne, et certes, c'est un forfait qui apparaît sans excuse. Songez que la victoire de la Marne a retardé de cinquante ans peut-être la révolution sociale ! Let, boulet de la victoire », nous le devons à ce Joffre de malheur... Nous l'avons au pied, noms le traînons péniblement et ce n'est pas encore le citoyen Herriot qui nous en débarrassera. N'importe ! Amnistions le maréchal, oublions sa fatale erreur... Et espérons que, si des circonstances identiques se renouvellent, ce militaire saura où est son devoir, et ne se permettra plus de sauver la patrie ». Car la patrie, ça ne doit jamais être sauvé. Le maréchal Foch, complice, puis successeur de Joffre, est un grand coupable, lui aussi... Car enfin il a attendu jusqu'au novembre 1918 pour faire la paix, alors qu'il aurait pu mettre bas les armes bien plus tôt  : les Allemands lui en ont oirert l'occasion plus d'une fois. L'obstination de Foch a contribué à la prolongation des hostilités, c'est incontestable. Mais n'agitons pas les haillons de la guerre civile et oublions le passé... Amnistie pour Foch ! Amnistie pour les autres maréchaux et généraux ! Que ces



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :