Le Rire n°284 12 jui 1924
Le Rire n°284 12 jui 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°284 de 12 jui 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 47,7 Mo

  • Dans ce numéro : le pochard et les poires.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Enfin, quoi, il n'y a donc plus d'Ainericains ? — Je n'en sais rien... Mais je regrette les Français, les bons Français qui trouvaient notre cuisine délicieuse et buvaient notre vin sans faire la grimace. Ah ! qu'ils reviennent et nous serons trop heureux de les empiler comme autrefois ! Nous avons lâché la proie pour l'ombre. Est-ce bête ! Tiens, ces Américains, ils m'énervent... Et ces Jeux olympiques, ils me dégoûtent ! Au Théâtre des Bégonias. ** LE DIRECTEUR, arrivant au contrôle. — Il y a du monde ? LE CONTRÔLEUR. - Trois personnes... Des billets de faveur ! LE DIRECTEUR.. - Enfin, quoi, qu'est-ce que cela veut dire ? Où sit-ils ? LE CONTRÔLEUR. - Je les ai placés à, l'orchestre, pour meubler... LE DIRECTEUR. - Non, je vous parle des Américains ! Je vous demande où sont les Américains. LE CONTRÔLEUR. - Je n'en sais rien, niais je les attends... Il y a tle la place... LE DIRECTEUR, éclatant.— C'est trop fort !... Je monte une pièce épatante où tous les personnages sont en chemise dès le lever du rideau,.j.'eugage Zizi Pompon et Gaby Monoeil je fais. des frais, je ne recule devant aucun sacrifice et, les Américains ne viennent pas ? En voilà, des.mufles ! LE CONTRÔLEUR. Oui, monsieur le directeur. LE DIRECTEUR. - Ces Américains, an nous les avait promis, garantis... J'y ai cru, moi, aux Jeux olympiques ! LE CONTRÔIZEUB. - Tout le monde y a cru... LE DIRECTEUR. - Qu'allons-nous devenir ? Encore si les Parisiens, les Français, venaient un peu... Il n'y a qu'eux pour noues. sauver. Ah ! je commence à en avoir assez des pièces pour les Américains. Je vais monter la Porteuse de pain... Ça attirera PENSION...11E. YAM.ILLE Oui. chez moi, je fais grossir les maigres et maigrir les gras.., Mais je prends..'plivtôt des pensionnaires  : gras Dessin de M. SAUYAYRS. VI LLiGI ATUR E — C'est décidé, la môme  : cette année, j'irai aux eaux... à Javel ! Dessin de R. CHANCEL. peut-être les gens du quartier. Quant aux Américains, j'en ai soupé... A la porte, les Américains ! LE CONTRÔLEUR, soupirant. — A la porte ?... Hélas ! ils n'y sont pas. ** Chez Gaétane de Valmondois (langues vivantes). Gaétan est furieuse et, vraiment, il y a. de quoi... — Les Jeux olympiques, déclare-t-elle, ne nous amènent personne. Et cependant, nous devions être envahies par les Américains, tout comme pendant la guerre. Dire que j'ai tout fait remettre ici à neuf ! J'ai recruté un, personnel de cheix Et j'ai acheté 5.000 bouteilles d'extra-dry, goût américain. Tout cela,. je le crains, pour la peau ! UNE voix. i n monsieur, qui.monte ! MANON, CARMEN, RÉJANE, LYANE, VIOLETTE, LULU, MIGNON, ensemble. — Chic ! un Américain !... LE MONSIEUR, entrant dans le salon. - Hélas ! non, je ne suis que de Lons-le-Saunier. MANON, CARMEN, RÉJANE, LYANE, LULU, MIGNON, ensemble. —'Zut ! GAÉTANE, sévère. — Mesdames, les Français ont du bon... Eux, au moins, ils viennent... Le monsieur a choisi Carmen. GAÉTANE. - Carmen, allez avec Monsieur dans la chambre turque... Et soignez-le !'Qu'il soit satisfait, cet excellent compatriote... LE MONSIEUR, ravi. — C'est la première fois depuis longtemps que la qualité de Français me vaut quelque considération particulière... Et, pour cela, il m'a fallu venir ici ! *** A quelque chose malheur est bon... Le désastre olympique va peut-être faire sonner l'heure de la revanche des simples clients français. Mais ils sont si naïfs, si doux, si résignés qu'ils ne tireront, vous verrez, aucun parti d'une victoire à laquelle les Américains auront contribué, cette fois, parleur abstention. Clément VAUTEL.
l `V..'Mest V. ^'. - Y.'.. T 411""44.1. : - si:4 7 1171.401:- : 7'.0:144 » ; ', T.."1/4:"..- + =J I  : "". at_c L ee4047t, LA MASCOTTE A CHEQUERS.4"tori:i `. _M'..fy. .1Kr.'..., ,.:= 1. irY C'EST UNE IDY...Y...Y...YLLE, C'EST UNE IDYLLE, ET VOILA TOUT... (Air connu.) Dessin deC. LKANDRE.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :