Le Rire n°281 21 jun 1924
Le Rire n°281 21 jun 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°281 de 21 jun 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 46,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'ouverture.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
SITUATION TRAGIQUE M. SILVAIN. - Songe, Nicole, que ta famille est peut-être dans la salle ! m`"'SOREL. - Je m'enf... Tous, sauf il. — A poils'. à poils !... I< 1 SOREL. - Vous y tenez ? TOUS. - Et comment !.. — Elle l'a suivi dans la tombe huit jours après son enterrement. — Décidément, il n'arrivera jamais à s'en débarrasser ! Dessin de MARS-THICK. M. ALEXANDRE. - Pas encore... Mlle SOREL. - Qu'est-ce que tu attends, mon chéri ? M. ALEXANDRE. - Une seconde... (Il retire son caleçon pendant que le rideau tombe rapidement.) Comme vous voyez, ce n'est pas bien terrible... Je me demande en quoi cet acte à la manière d'Octave Feuillet pourrait choquer les plus prudes abonnés de notre première scène dramatique. Mais continuons... ACTE DEUXIÈME La scène se passe au bal des Quat'z arts. — Nombreuse figuration d'hommes et de femmes dans le plus simple appareil, fournie par les élèves du Conservatoire. M. SILVAIN, en sylvain. — On m'a dit que Nicole se montrerait nue au cours de cette fête digne de la décadence... Elle est capable de tout, cette bourgeoise excitée ! M. ALEXANDRE, en Achille simplement vécu d'un casque et d'un ceinturon. — Après tout, pourquoi pas ? Quand on est bien faite, on n'a rien à cacher ! Mlle MARQUET, en nymphe. — Bien dit. Ainsi, moi, regardez, je montre tout ce que j'ai... M. DE MAX, en bacchante. — Un beau nu, c'est le chef-d'oeuvre de la création... (11 danse avec entrain un pas dionysiaque.) M. SILVAIN. - Soit, mais les jeunes personnes d'aujourd'hui vont tout de même un peu fort. Nicole a perdu toute retenue, toute pudeur. Elle a jeté jusqu'à sa chemise par-dessus les moulins... O Gandera, ô- mores ! (Défilé des Sociétaires et des Pensionnaires en costume d'Adam ou d'Lve aux sons d'un jazz-band échevelé.) Tous. — Oh est Vénus ? Mlle SOREL, entrant sur un char abondamment fleuri. — Me voici !.. (Elle est drapée dans une mousseline transparente.) Mlle SOREL. - Oui, c'est moi, Nicole ! J'ai un vice, mais ce vice est, en réalité, une vertu. Je rejette loin de moi les hypocrisies et les tartuferies et je m'offre telle que Dieu m'a faite a l'admiration des foules. Regardez-moi. Suis-je assez belle ?... (Vénus se débarrasse de son voile et apparaît complètement nue... Musique. Ovations. Rideau.) Qu'est-ce qu'il y a d'indécent dans tout ça ? Où voyez-vous les fameux caleçons tant honnis par les Calons de la chronique ? Le mi relatif ou intégral est essentiellement antique, c'est-à-dire classique. Et la Comédie-Française n'est-elle pas le dernier refuge de la beauté dans notre république jadis athénienne ? Mais voyons la suite... — C'est à vous, ce grand bâtiment-lit ? — Mais non, pourquoi ? — Je croyais... En voyant votre fume-cigarette ! Dessin de VARE. ACTE TROISIÈME La scène se passe dans la maison de la rue Molière. Toutes ces dames sont au salon dans le costume de leur emploi., Sonnerie électrique. LA SOUS-MAITRESSE. - Voici du inonde. (Entrent Nicole et ses amis, très en train.) NICOLE. - Du champagne, comme s'il en pleuvait ! Et faisons comme les artistes de la maison... Mettons-nous à notre aise ! (Tout le inonde se déshabille.) Mais il me vient une inquiétude. Ce dernier acte est tout de même un peu audacieux  : il est en deux tableaux, l'un et l'autre vivants. Est-ce que c'est là, vraiment, la pièce reçue par le Comité ? Je commence à en douter... En tout cas, il est bien certain que ce troisième acte de Nicole et son vice risque de choquer, sinon les codions de payants, du moins le chaste public es répétitions générales. Clément VAUTEL. UN ESPRIT DÉDUCTIF
A LA MANIÈRE DE GANDÉRA UNE SCÈNE DU RÉPERTOIRE A LA COMÉDIE-FRANÇAISE jouée par MM. SILVAIN, LE BARGY et Mue Marie LECOMTE. Dessin deC. LLANDRs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :