Le Rire n°278 31 mai 1924
Le Rire n°278 31 mai 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°278 de 31 mai 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 40,7 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle robe.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
savez que le diamant n'est, en somme, que du carbone cristallisé. Ces mauvais jours passèrent... Les odieux traîneurs de sabre parvinrent — hélas ! — à remporter une difficile victoire, et le charbon reparut dans nos cheminées. Marcel Sembat n'était plus ministre et Léon Blum avait renoncé à la critique dramatique... La politique, avec ses immenses possibilités, l'appelait... — Auditeur au Conseil d'État ? disait le jeune ambitieux... Je préfère devenir orateur à la Chambre ! Il le devint. Les révolutionnaires français sont, au fond, des respeètueux  : ils aiment à être régentés par des bourgeois diplômés, gradés, importants et dédaigneux... Nul n'est prophète dans sa classe  : jamais un goujat, quoi qu'il fasse, ne saurait passer pour un grand homme sur les bancs de l'extrême gauche. M. Léon Blum, élevé au rang de « camarade », prit donc la succession de Jaurès qu'avait ratée le pauvre Renaudel. Et comme il a du talent et du souffle, comme sa race l'a pourvu d'un remarquable don d'assimilation, il prit le commandement des « diables rouges s du Palais-Bourbon et devint le porte-voix de la Sociale parlementaire... Cette fois, c'était un joli mouton frisé et pomponné qui s'étai.t déguisé en loup pour répandre la terreur dans la bergerie bourgeoise. Et le grand berger, Jean Guillot-Poincaré, ne fut pas le dernier à lui faire risette... ** Aujourd'hui M. Léon Blum est l'un des trois maîtres de la République. Le triumvirat triomphant et apparent est, en effet, composé de Herriot, Painlevé et Blum. Mais il pourrait bien y avoir un quatrième larron  : M. Caillaux prépare, dit-on, son retour de l'île d'Elbe. HIÉRARCHIE Mais puisqu'ils ne salit que trois, en attendant, lequel sera Bonaparte ? — Moi, songe M. Blum. Car Herriot n'est qu'un faux énergique et Painlevé n'est pas l'homme des grands calculs  : son affaire, c'est le calcul infinitésimal. Tandis que, moi, j'ai la mèche et dans Napoléon, il y a Léon. Mais n'allons pas trop vite. La patience est une des plus précieuses servantes de l'ambition... Laissons donc ces bourgeois s'empêtrer dans les barbelés du change, de la vie chère, du déficit et des réparations. Redevenops critique, non plus dramatique, mais politique... Sifflons, s'il le faut, la pièce dont nous sommes quelque peu l'auteur mais que nous ne voulons pas signer. Et quand les électeurs seront déçus (avec une cédille), nous pourrons jouer les sauveurs et faire un premier mai notre dix-huit brumaire au grand soleil de Thermidor ! A moins que, d'ici là, l'Autre, celui qui est chauve comme César, ne franchisse enfin le Rubicon. Et si le rêve ambitieux de M. Blum ne se réalise pas, si l'heure attendue par ce candidat-dictateur ne sonne pas au cadran de l'histoire, si la' « grande désillusion » décide, quelque jour, Marianne à se jeter dans les bras d'un Mussolini de droite ? Alors, nous constaterons une fois de plus que la société bourgeoise est une bonne fille sans rancune : Léon Blum rentrera tout bonnement au Conseil d'État avec un bel avancement et la rosette d'officier de la Légion d'honneur. Peut-être même rentrera-t-il au Matin comme critique dramatique. Clément VAUTEL.X..., à SOFIA. - Merci ! — Vous oubliez, mademoiselle, qu'une différence de cinq mois nous sépare I Dessin de H. MIRANDE.
LA LECTURE DU TESTAMENT «... A ma veuve inconsolable, je lègue la moitié de ma fortune... LE COLLÉGIEN. - Pourquoi inconsolable > mon oncle ? — Tais-toi ! C'est parce qu'elle ne se consolera jamais de ne pas avoir l'autre moitié. Dessin de A. VALLÉs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :