Le Rire n°277 24 mai 1924
Le Rire n°277 24 mai 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°277 de 24 mai 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 44,3 Mo

  • Dans ce numéro : à la garçonne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
nait une contenance... Or, je viens de recevoir cette lettre cruelle  : Monsieur, J'ai l'honneur de vous informer que divers changements dans la ligne politique du journal m'obligent à vous prier de vouloir bien cesser, dès maintenant, votre collaboration au Petit Républicain. Croyez que j'en suis désolé, et veuillez agréer, etc... « Le Rédacteur en chef, (, Signé  : Séraphin MONISTROL. Débarqué, là aussi ! Je viens d'acheter le Petit Républicain — ils m'ont supprimé le service ! — et j'ai constaté, non sans amertume, que mon article était maintenant signé du nom de mon successeur. Vice victis i Evidemment, je devrais être philosophe et prendre toutes ces ignominies de très haut, mais c'est plus facile à conseiller aux autres qu'à faire soi-même. *** Conséquences plus graves encore de la trahison de ces misérables couches profondes pour lesquelles je n'ai plus que du mépris  : il va falloir que je lâche plusieurs bonnes affaires — et il ne s'agit pas de petites femmes ! Ces bonnes affaires ont même pris les devants  : ce sont elles qui me lâchent ! La Banque franco-étrangère (au capital de Ho millions partiellement versés) m'a déjà fait savoir qu'elle renonçait à mes services  : j'étais son conseiller politique » et son agent de liaison auprès du ministère des finances (60.000 francs par an). La Compagnie des wagons-lits du Métro et du Nord-Sud se passera—aussi de ma collaboration  : j'étais son agent d'informations parlementaires et son défenseur attitré (100.000 francs par an). I,e Casino d'Asnières (bains sulfureux, roulette, petits chevaux) m'avait confié le soin de lui ménager des sympathies dans les milieux politiques (50.000 francs par an). 11 n'a plus besoin de moi et ne me l'envoie pas dire... Oui, mais moi, j'aurai encore besoin de lui ! J'avais mes entrées gratuites chez Mme Luciole de Valrose qui dirige, rue de l'Arcade, une très luxueuse entreprise d'amour à prix fixe. En échange de cette faveur, je protégeais ma charmante hôtesse contre certains pirates de la presse et aussi coutre les indiscrétions d'une police parfois... gênante. Mme de Valrose vient de m'envoyer, non pas une de ses poules, mais ce poulet  : (. Monsieur, J'ai le regret de vous informer qu'ayant renouvelé mon personnel administratif, je ne puis vous conserver au titre d'u ami de la maison . Ces fonctions ont été confiées à un nouveau membre du Parlement. Je tiens cependant à vous remercier de votre coneours qui m'a été fort utile et, voulant vous témoigner ma reconnaissance, je vous accorde une réduction de 20 % sur tous nos tarifs. u Signé  : Luciole DE VALROSE, « Officier d'Académie. Et dire que c'est gràce à moi que cette ingrate a les palmes ! Vingt pour cent de réduction ? Enfin, c'est toujours ça !... ** Je suis retourné, à la Chambre... Pourquoi ? On aime à revoir les endroits où l'on a été heureux. Un huissier m'a reconnu et m'a dit tout de suite  : — Je vais vous conduire à la tribune des anciens députés ! Nous étions très nombreux dans cette tribune et nous avons fait semblant d'être très gais. Hélas !... *** Non, je ne me représenterai pas. La politique me dégoûte... Je rentre dans le rang avec joie et relis l'histoire de Cincinnatus. Dommage que je ne sache pas me servir d'une charrue. !.. Mais je suis avocat ! ** Quatre ans ! (3a va me paraître bien long... Clément `'AUTEL. — Faut qu'elle en ait de la galette !... Parait qu'elle mène un train... — Dis plutôt un arrière-train ! Dessin de Pierre FALKÉ.
{, i 4 1 : LA HAUSSE DU DOLLAR ou LA PRIÈRE DU CAMBISTE ^...++.I....wr...r...evi'7t'0. rJ, y'.-,r+...:fer.-:. ;-,7":7:77.1:-.7.7... ; "7" 7-- !.asatrscrs..t mehe., lfti7'::.':yhae.T ! ! =Oa_ 0tilYi7., ;:,:.7. ; ;, Y 1 f a` f r 1r r14 j i s C fr, t wra {_J J T' ii l r !' ; SL. r"+ J..fr C ! rI Y.'Z - e S"iJ — O grand Christophe Colomb, toi qui découvris le pays du dollar, fais que le miracle continue ! w Sf 4 l', Dessin de VADASZ, y, 1.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :