Le Rire n°266 8 mar 1924
Le Rire n°266 8 mar 1924
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°266 de 8 mar 1924

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 43,2 Mo

  • Dans ce numéro : les mystères de Paris.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Dans une ville du Midi, deux camarades de tranchée se sont retrouvés et se promènent ensemble. — Un pari, dit l'un, que j'ai possédé, ici, plus de femmes que toi. — Tenu, fait l'autre, mais comment le savoir ? — C'est bien simple ! Chaque fois que nous rencontrerons une femme dont nous aurons obtenu les faveurs, nouas ferons  : Hum ! Ainsi fut fait. Et, au terme de leur promenade, ils en étaient chacun à leur quarantième « hum », lorsque parurent la femme et la fille du plus âgé. - Hum ! fit celui-ci en regardant son compagnon. Hum ! hum ! répliqua ce dernier. Selpem, le doyen des humoristes, aime autant à rire qu'à faire rire quelquefois à ses dépens. Ami d'un jeune ménage, à son idée un tantinet bourgeois, dont il est le voisin de palier, il lui prend, un soir, l'idée saugrenue d'aller, tout nu, sonner à la porte de ce trop paisible couple. — Ce qu'ils vont en faire une tête ! pense-t-il, en jubilant d'avance. A l'instant même, la porte s'ouvre, et c'est la jeune femme qui reçoit aussitôt, sans sourciller, ce pitoyable Silène. — Ah ! c'est vous, monsieur Selpem ! Ce que mon mari va être content ! Charles ! Hé, Charles ! c'est notre ami Selpem ! Et Charles de s'amener en pantoufles, le journal en main. Alors, sans plus s'étonner que sa femme  : — Ça, c'est gentil à vous, mon cher Selpem, de venir passer la soirée avec nous !... Entrez donc au salon, nous y prendrons un bon café. Et le café fut servi et le cigare offert, sans qu'il soit fait, un seulinstant, allusion à l'inopportune et grotesque nudité de l'humoriste décidément décontenancé. En effet, sous les regards indifférents, dans le fauteuil hospitalier, le farceur honteux et repentant ne sait plus quelle pose - Vous feriez mieux de ne pas pleurer ! Quand je vois l'eau couler, vous savez bien l'effet que ça me fait sur la vessie. Dessin de DH.AIn ». prendre et que répondre à la banalité aimable des propos que lui tiennent ses hôtes. La conversation languissant, Charles propose  : — Tiens, Selpem, une idée si nous allions faire une partie de billard chez Coquet ? — Non, merci, répond tristement le pauvre rigolo, pressé de disparaître. Excusez... un mal de tête subit... Je préfère aller me coucher, Alors, après les instances d'usage pour la prolongation du séjour, il est, toujours avec les mêmes marques d'amitié polie, reconduit jusqu'à la porte qui se referme violemment sur ses fesses blettes. *** M. Durand a un procès très embrouillé et qu'il est presque sûr de perdre. - Vous plaiderez comme vous pourrez, dit-il en substance à son avocat. Pour ma part, je n'ai aucune confiance dans le résultat final. A quelque temps de là, justement à l'époque où se plaide son procès, Durand est obligé de s'absenter. -Vous V me télégraphierez le résultat aussitôt. Entendu, dit l'avocat. Contre toute attente, ce fut Durand qui gagna le litige. Le bon droit a triomphé, télégraphia l'avocat. Par retour du courrier, il reçut. le message suivant  : — Allez en appel. * Deux voyageurs ont lié conversation au wagon-restaurant. L'un d'eux, le plus jeune, prédit l'avenir. — Eh bien, demande l'autre, un marchand, dites-moi ce que je vais faire à la foire de Leipzig ? Vous allez acheter pour cent mille francs de fourrures et vous les revendrez cinq cent mille... Tenez, reprend le marchand, voilà cinquante francs ; ce n'est pas tout à fait ça... mais l'idée n'est pas mauvaise !... — Eh ! bien, Coco, tu ne me chantes rien ? — Est-ce que je vous demande de me chanter quelque chose, à vous ? Dessin de R. CHANCEL.
'yr Da _.s, c, evpce,pa ?c. & coterr esV(X € scrai- € , fjca passi. Pee d'u.- f ec, 1,e,ac e L 3 R a-p rarml QI 1 balAX vo.‘/a. S, pax -Q'ert'pair- co-n-rocutivyL- -ti,Q-n  : 99 F95. orc t  : 2m,t CCt crc ds POUR BOUCLER LE BUDGET LETTRE OUVERTE A M. LE MIN1STRE DES FINANCES TolAZ A o'.ee cl/Go-a. al e pcusa -e cf-L, ci,e, -u,'ierr a. cAer5 f coi2  : 0.50 Rappo-rt.15 Yrt-iteiztrtAls Apen.6-i_euic, illeivrtAktn-q-, L'ca ter, d'4 c wrr,ed,i,e cN,t,in,é- ; c es Sun peot te,Fom,e, c LOAAlO us, s i te. - en- d wrt. e z p.te,c,aoye.n, u motAs avec po, po.r, ,r to 0 epz,é.s en tati,oti-t.,s  : 50.000 fc. sa re pcie, a a u conduct € WL o5 0 0 a. 1 n1 ; a.a,n d Ct.ot,t ol,e 0.2 5 p CXfl v oyc g. aiu. c±e.ssu,s ; ta.xe, -f oc e- oLe, 3 Rckippocea icv- ii' : 12rn,i Qa.. d s f2 a,p-po'r.t. 6 o --i,i:o-n,tr cu. fvolniruauft, 4-a-win,eleice v-crtyr.e. f).Gut,te, tt-on.u,-Le 41-0-ttiYetee., S¢,ti,.d 01,ô(a, gete-, c4AArxo de.itvah,e,r).towyeA, C 41,1t-èYC2. _A IOYI pzp1i.eyt -Pt.rrLWC.t iyLt -QA t 1'd,S-2, ÂAlle ; ce 11.'2cYt pad , .Pill Pk‘t p&itht ; P - ; 4,44/1/e, 5 4}1.6 : 3. de. c ! `,a`,t.'f `favec.1. d'owt444K,eAn taLLarlTaice. Li,&, r a tovr c 4,e, 50o. Fappo,c t an:nwix-e : 675rn.i,C&on,s Less p ci,cadérruziu,CS s er oan t tancéei c oC.e, vericf't41 CK-t-t vO t4c('wJ e f ert, it-Qc5, a v ec Le, e0, d o -. 01,4 5 t't.c5 u cipu&s.p  : 1500 parna 3000 53H-5f 5o Pcppo-rt fo,r,é,v-t4  : 4. Zf3.644358 5,76 Seacr, 1&c I-iâ.+.h-i.e nt,.cam.+.ce.a.-i re nt.mot 44Te" °" Se-z npyr0-fesSiorinzP.cr.elca.i-.vvt Ta xe- cie. 25 dee f i Rt. 18 1.41.4,e&cv(x2Ls pax. p-c Tcrut p, fa^ Gfe d esvrA,t, 01- v r rom, (AAA, fi,b c 0. 7 5, oe Aiv -e <.pose.e R 539 - G 0 0 d.'1 s & -Qe pol a £ck,rt,a,i,e -Pa, es a, w,oi4 ti & £, nvo-vs Ca,^,e. est -Pe po- ! _t, o r r u ee c7fL 1 0. au e'z,cksée, , a, £ ânétA cccwti erc at.e,1,ex, R  : rt,ous covtir(ms cJ ck 5 4"., 347'1'&.os 649.3 5 8 f'r,a-ti.c.s 76, o orrU ; ,on,.r sat, ti, -d.e,rc ecet tes, a(,e, 2 mA, .. 3 47rn 6 4-9. 3 5 8 f 7-6e, -, ttt,e -to-us a tA, dl,tf M o-r1,.5i,Q,t tft, M i ru.SticAZ , c S c1.42, wvcx, r g-5 9,14,e AzkAAU cor P.c.c.  : MARS-TRICK.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :