Le Planificateur n°9-8 nov/déc 2011
Le Planificateur n°9-8 nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9-8 de nov/déc 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : le secret des événements porteurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
p l a n i fier Le secret des événements porteurs. J’aimerais vous entretenir sur le secret des événements porteurs. Mais avant d’en venir aux règles du succès, j’aimerais clarifier avec vous la nature même d’un événement porteur. Qu’estce qu’un événement porteur ? Quel est son but ? Son rôle ? En fait, un événement porteur c’est un événement qui a un fort impact sur les gens qui y participent. Il transforme notre réalité d’affaires en créant un changement durable auprès de ses participants. Il contribue à faire avancer notre entreprise. Mais pourquoi est-ce si important de créer des événement porteurs aujourd’hui ? Dans le contexte économique actuel, les entreprises exigent une productivité, une performance et une rentabilité dans toutes les divisions de l’entreprise. Il n’y a plus d’espace pour les extravagences, les réjouissances démesurées et les dépenses qui ne contribuent pas directement à l’amélioration des résultats de l’entreprise. La transformation de vos événements en événements porteurs vous permettra de générer plus de performance pour votre organisation et ainsi de devenir des acteurs clés du succès de l’entreprise. C’est ce qui vous permettra de prospérer au sein de votre organisation. Prémisse de base : Je suis convaincu qu’un événement corporatif est l’un des outils les plus puissants de transformation et d’avancement des entreprises. Je travaille dans ce domaine depuis les 15 dernières années et j’ai fait l’expérience d’événements qui ont profondémment transformé ses participants et l’entreprise pour laquelle ils travaillaient. Pour cette raison, je crois profondémment que les planificateurs d’événements ont la capacité d’être des acteurs du changement. Ils leur suffit de maîtriser les règles de l’art. C’est le but de ma série de 9 articles. Vous transmettre le fruit de mes observations et de mon expérience sur le terrain pour vous aider à créer des événements qui génèrent les plus grandes retombées pour votre organisation. Le principe fondamental : Un événement porteur c’est comme un grand classique de cinéma. Son propos est universel (il s’adresse à tous), son contenu nous enrichit (je suis meilleur après son visionnement) et son expérience me permet de capter le message (je retiens sa morale). Je vous propose un premier guide pour vous aider à concevoir, à organiser et à produire votre prochain événement. 1- Le thème de mon prochain événement estil universel ? Touche-t-il tous les gens présents ? Un repère facile pour évaluer l’universalité du 6 Le PLANIFICATEUR Novembre - Décembre 2011 www.leplanificateur.ca Par Marc-André Routhier thème est le suivant : est-ce que mon sujet porte sur des préoccupations universelle du développement humain en entreprise ? Réaliser ses rêves, se dépasser, faire face à l’adversité, se relever d’un échec, faire une différence dans la vie, apporter une contribution, améliorer notre performance, rehausser notre qualité de vie, s’épanouir, se réunir pour faire avancer la société...etc. Plus votre thème sera universel, plus il vous sera facile de créer un engouement et d’engager TOUS vos participants. 2- Vos contenus enrichissent-t-ils vos invités ? Un réflexe naturel que nous avons lors de la planification de notre événement est de se soucier de l’image et de l’apparence de notre événement. Rien de plus normal. Après tout, la direction de l’entreprise possède une image de marque à respecter. Cependant, soyons honnêtes. Vos participants sont des gens pressés, occupés qui ont besoin de performer dans la vie. Ils n’ont pas de temps à perdre. Sans contenu de qualité, vous allez perdre leur intérêt et leur participation future. Pour éviter ceci, voici 3 questions que j’utilise pour valider un projet : Est-ce que j’apprend quelque chose d’utile ? Y a-t-il de l’émotion durant la rencontre ? Suis-je exposé à une vision plus positive, plus motivante, plus inspirante de mon travail ? Répondre oui assurera la présence de vos invités lors de vos prochains événements. 3- L’expérience est-elle propice à capter le message ? Le thème est exceptionnel, les contenus riches, mais l’expérience est-elle proprice à capter le message. Êtes-vous dans un lieu intime qui permet les échanges et le contact ? Y a-t-il une chaleur humaine qui permet de favoriser la détente et l’ouverture à vos contenus ? Sans la qualité de l’expérience, vous risquez de gaspiller vos investissements en recherche de thèmes et de contenus. Voici les repères que je vous propose pour créer et valider l’expérience de votre prochain événement. Suis-je disponible à recevoir le message ? Suis-je enrichi par les informations reçues ? Suis-je ému par la façon dont le message est livré ? Suis-je inspiré par les visions présentées ? Suis-je vitalisé après l’évé-
p l a n i fier nement ? Aie-je retenu la morale ? Ces repères vous permettront de créer votre événement et de guider vos choix de salle, de médiums de communication, des mots et des images à choisir, de la mise en scène et de tous les autres aspects de votre événement. Un message qui est absorbé est un message durable. C’est le même principe qu’en publicité. Quand vous réussissez à créer une expérience qui crée une empreinte, votre message dure et le changement qu’il provoque aussi. En terminant, je vous propose l’exercice suivant. Choisissez vos événements ayant eu le plus d’impacts et de succès et répondez aux 3 questions. Prenez conscience de votre recette du succès. Ensuite, planifiez votre prochain événement en fonction de celle-ci. Répétez l’exercice le plus souvent possible. Plus vous le ferez plus votre recette se précisera et plus vous ferez mouche à tout coup. En conclusion, souvenez-vous qu’un événement c’est avant tout une communication entre êtres humains. Plus vos sujets, vos contenus et vos expériences contribueront au développement des individus et de votre organisation, plus ils seront appréciés, plus ils seront porteurs, plus vous aurez du succès. J’aimerais en apprendre davantage sur vous, sur vos questionnements pour enrichir mes prochaines chroniques. Si cela vous intéresse, communiquez avec moi au marouthier@imasun.com. Il me fera plaisir d’échanger et de partager vos découvertes lors de mon prochain article. Marc-André Routhier, Consultant, coach – Producteur vidéos et événements Studios IMASUN, www.imasun.com, marouthier@imasun.com, (514) 933-0869 CURIOSITÉ INSPIRATION EXPÉRIENCE Un toile de fond pour des rencontres créatives, à partir de 139$ par nuit. Sophistiqué, stimulant, inattendu, avec une passion pour les détails. Des rencontres avec une nouvelle perspective. LE MERIDIEN VERSAILLES 1808, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3H 1E5 T+1 888 933 8111 lemeridienversailleshotel.com Associer travail et amitiés. Entretenir une amitié avec ses associés, ses collaborateurs et ses fournisseurs et allier travail et plaisir sans dépasser les bornes. L’association travail et plaisir chez les professionnels comporte des barrières subtiles qui reposent sur le comportement individuel. Travaillez bien et amusez-vous bien et tout ira bien. Cependant, si vous vous amusez de manière déplacée, peu importe votre ardeur au travail, ces barrières deviendront un mur de pierre qu’il est très difficile d’abattre après coup. Savoir bien se comporter avec les clients va de soi : il s’agit de se montrer agréable, courtois et aimable en tout temps. Par contre, rester sobre et respecter les convenances avec professionnalisme est moins évident, particulièrement lors d’un événement où tout le monde s’amuse, boit, batifole et tente de vous entraîner dans ce tourbillon. Parfois même un refus courtois peut-être mal interprété par quelqu’un qui a pris un verre de trop. Un truc est de toujours sourire et d’alléger la situation, tout en écartant les invitations du fêtard. Habituellement, je dis avec un grand sourire : « Merci de l’invitation [ou de l’offre], mais il faut bien que quelqu’un garde l’œil ouvert pour s’assurer que tout le monde finisse bien la soirée ». Ensuite, je fais semblant de regarder un serveur ou un collègue et je dis : « J’arrive tout de suite ! ». Puis, je m’excuse et je salue chaleureusement le fêtard en m’éloignant. D’habitude, ce truc fonctionne bien et me permet de rester ferme. Socialiser avec ses collègues n’est pas aussi épineux. Les normes de pratiques sociales au travail sont bien plus efficaces qu’auparavant et en général l’éthique de travail est clairement exposée au moment de l’embauche. Bien sûr, n’hésitez pas à passer du bon temps avec vos collègues en dehors des heures de travail, mais assurez-vous de ne pas être celui ou celle qu’on devra escorter jusqu’à un taxi à la fin de la soirée. L’amitié avec des fournisseurs, par contre, n’est pas aussi simple. Si vous devez choisir les fournisseurs pour votre entreprise ou votre association, assurez-vous de mentionner tout lien d’amitié avec un fournisseur avant de le choisir afin d‘éviter des accusations de conflit d’intérêts. Refusez tout cadeau ou service offert par un fournisseur qui n’apportera rien à l’événement que vous organisez et ne demandez jamais de commission personnelle au fournisseur, à moins que votre client ne soit au courant. De simples astuces peuvent faire une immense différence dans la façon dont vos collègues, vos clients et vos fournisseurs vous perçoivent. N’oubliez pas que le professionnalisme inspire le respect. Jyl Ashton Cunningham, CMP est designer et planificatrice d’événement professionnelle à Oakville en Ontario. On peut la joindre par courriel à info@jaacevents.com. www.leplanificateur.ca Novembre - Décembre 2011 Le PLANIFICATEUR 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :