Le Planificateur n°9-7 octobre 2011
Le Planificateur n°9-7 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9-7 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Laval... une destination d'affaires en pleine effervescence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
n ou v e l l e s de l’h ô t e l l e r i e Le groupe Delta Hôtels et Villégiatures annonce un nouvel établissement au Saguenay (Québec). Delta Hôtels et Villégiatures a annoncé son expansion au Québec avec un nouvel établissement au Saguenay. Le nouvel hôtel Delta Saguenay et le Centre des congrès devraient ouvrir leurs portes au printemps 2012. Cet hôtel, qui est actuellement un Holiday Inn, deviendra le premier établissement de luxe 4 étoiles à Saguenay après avoir subi des rénovations majeures de plusieurs millions de dollars, incluant des chambres réaménagées au goût du jour, des commodités améliorées, un nouveau restaurant et bar, ainsi que le réaménagement complet de la réception et des aires publiques et la création de nouveaux centres d’affaires et de conditionnement physique à la fine pointe de la technologie. L’hôtel disposera de 155 chambres et suites ainsi que d’un espace de réunion de 22 000 pieds carrés fraîchement rénovés, incluant 17 salles de réunion et une salle de bal d’une superficie de 11 660 pieds carrés. « Delta est propriétaire de plusieurs établissements au Québec, plus que toute autre chaîne d’hôtels 4 étoiles, grâce à ses établissements situés à Montréal, à Québec, à Trois-Rivières, à Sherbrooke », a affirmé Hank Stackhouse, président et chef de la direction, Delta Hôtels et Villégiatures. « À titre de seul hôtel situé dans la région au nord de la ville de Québec doté d’un centre des congrès, le Delta Saguenay renforcera davantage notre capacité à attirer des congrès et des réunions au Québec, ce qui fait partie intégrante de notre stratégie de croissance dans la province. » Le Delta Saguenay est parfaitement situé au cœur de la région du Saguenay-Lac-Saint- Jean, à environ 200 km au nord de la ville de Québec. L’hôtel est près du centre-ville et du quartier des affaires ainsi que des édifices des gouvernements provincial et fédéral. Il se trouve à quelques minutes de l’aéroport de Bagotville et directement à la sortie de l’autoroute 70, tout près de l’intersection avec la route 175, ce qui facilite les allers-retours à Québec. En outre, l’hôtel est situé à proximité des nombreuses activités de plein air et attractions culturelles offertes à Saguenay. 14 Le PLANIFICATEUR Octobre 2011 www.leplanificateur.ca Les hôtels s’adaptent à une clientèle chinoise. Le buffet du petit -déjeuner des hôtels aura bientôt une saveur plus orientale, car les plus grandes chaînes hôtelières du monde entier redoublent d’efforts pour attirer les clients chinois. Les hôtels Starwood et Hilton ont tous deux déclaré qu’ils fourniront bientôt à leurs clients chinois des bouilloires, du thé chinois et des pantoufles dans leurs chambres ainsi qu’une sélection d’aliments familiers au buffet du petit-déjeuner, tels que le congee et les dim sum. Starwood offre ses services dans 19 hôtels présents dans des villes comme New York, Paris, Londres, Bangkok et Sydney. Les hôtels reviennent actuellement aux petites choses qui comptent, comme un sourire amical, plutôt que d’essayer d’attirer les clients avec des cadeaux sophistiqués. Les cadeaux peuvent vous attirer la première fois, mais ce sont les sourires qui vont incitent à revenir. Hilton Worldwide a baptisé son programme destiné aux voyageurs chinois « Huanying », « Bienvenue » en chinois. La chaîne lancera son concept le mois prochain dans 30 de ses hôtels. Starwood estime que le nombre de voyageurs chinois atteindra les 100 millions en 2015. Chaque année, 25 millions de Chinois voyagent à l’étranger pour la première fois. Le niveau de fréquentation 2011 remonte le moral des hôteliers français. Selon le cabinet KPMG, Paris et la Côte d’Azur sont les 2 grandes régions gagnantes. Proche des chiffres de 2008, toutes catégories confondues, le taux d’occupation était de 68,2% fin août, contre 64,8% en 2010. Conséquence du printemps arabe, les voyageurs ont choisi des destinations dites plus sûres comme Les Canaries et la France. Grâce au retour de la clientèle étrangère, les établissements de luxe ont affiché +4,3 points pour atteindre 73,4% tandis que l’hôtellerie économique qui elle a profité du tourisme d’affaires a progressé à 68,1% avec +5 points. Cependant, les experts restent prudents pour 2012, car l’absence de rendez-vous fort à Paris et les Jeux Olympiques de Londres n’auront pas de répercussions aussi fortes sur ces destinations.
iBurger, la technologie au service de la restauration. Le restaurant iBurger, concept unique à Montréal, est dédié aux amateurs de tactile et de fast food « santé-gourmet ». Assis à votre table, vous commandez vos burgers depuis un large écran tactile intégré à la table. Chaque plat est accompagné d’une description et d’une photo. Vous n’avez plus qu’à cliquer sur « commander » et votre choix se retrouve en cuisine. Que ce soit pour une rencontre d’affaires ou une soirée festive, l’iBurger se loue en semaine pour vos événements de 30 à 100 personnes. La possibilité de faire défiler des images et le logo de votre compagnie sur la table de vos convives en fait un lieu surprenant pour un lancement de produits. De quoi susciter la curiosité et vous éviter un long discours… Sur le web : www.iburger.net Restolib’, quand les événements s’emparent des restaurants français. Ce nouveau concept devrait inspirer plus d’un planificateur ainsi que de nombreux restaurateurs en quête d’idées pour se développer. Le réseau Restolib’propose aux restaurants de louer leurs cuisines, lors de leurs jours de fermeture, pour la tenue de cours de cuisine, d’œnologie ou d’art de la table. Animés par des experts, ils sont ouverts à une clientèle de particuliers ou d’entreprises. Chaque occasion étant bonne pour s’inviter dans les cuisines, des privatisations « sur mesure » sont disponibles pour divers événements de type dîners de fin de mission, séminaires de cohésion d’équipe, enterrements de vie de jeune fille, rencontres avec des producteurs de vins, concours de Chef ou pour des repas d’anniversaire. Les restaurants sélectionnés, principalement des établissements de caractère, reçoivent un loyer horaire mensuel, augmentent leur marge nette sur des jours ne générant pas de chiffre d’affaires, bénéficient d’une promotion gratuite sur le site Internet « restolib.fr » et attirent un nouveau flux de clientèle. Un pari gagnant à tout point de vue. Actuellement développé avec 15 restaurants parisiens, le fondateur Nicolas Kalpokdjian souhaite que Restolib’s’étende à d’autres villes françaises. A quand le concept du Restolib’au Québec, à vous de nous le dire… Un projet de clôture qui donne matière à réflexion. Afin de renforcer le contrôle transfrontalier sur les points de passage dits chauds, Les États-Unis réfléchissent à la possibilité d’ériger des clôtures le long de la frontière avec le Canada. Selon un projet de rapport par les douanes américaines et la Border Protection Agency, les barrières, installées sur le 49ème parallèle, permettraient une meilleure défense contre les terroristes et criminels. Cette agence envisage également d’autres options comme le recours à des technologies de types capteurs radar au sol. A l’heure du libre échange des biens et personnes, on est en mesure de se demander si ce n’est pas un peu exagéré. p our v o t r e i n f o Qu’est-ce que les lecteurs de Luxury and Resort Travel préfèrent le plus dans leurs hôtels ? Dans un sondage mené par Luxury and Resort Travel en juillet, les questions suivantes ont été posées : « Quel est votre service hôtelier préféré ? » Les deux services revenant le plus souvent étaient : 1 « L’accès Internet dans la chambre » — Cette option a été citée par 41,18% des répondants, soit deux fois plus que toutes les autres options. Auparavant, seuls les voyageurs d’affaires emportaient avec eux leur ordinateur portatif, mais de nos jours, il est rare de voir des familles et même des couples laisser leurs ordinateurs à la maison. Le Wi-Fi gratuit aide à rester en contact avec son entourage lorsqu’on est en voyage, et Internet regorge d’information sur les événements locaux et les restaurants où que l’on soit. 2La deuxième réponse la plus citée était le « Services aux chambres 24 heures », par 17,65% des répondants souhaitant pouvoir grignoter à n’importe quelle heure de la journée (ou de la nuit). L’option du service aux chambres, même si elle est rarement utilisée, est commode si l’on est trop fatigué pour sortir souper. Le service aux chambres combiné à une soirée de détente constituent souvent la meilleure solution. www.leplanificateur.ca Octobre 2011 Le PLANIFICATEUR 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :