Le Planificateur n°9-6 septembre 2011
Le Planificateur n°9-6 septembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9-6 de septembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : Richard Germain, aux commandes d'un nouvel hôtel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
s a l on RCI ou RRO ? On s’interroge de plus en plus pour établir si le marketing direct dans le cadre de salons rapporte ou non. Cette situation est sans doute attribuable à la récession ou simplement au fait que les gestionnaires d’événements, qui sont confrontés à des tarifs d’exposition de plus en plus élevés, ont commencé à se poser les bonnes questions. La plupart du temps, les spécialistes du marketing cherchent à obtenir un rendement du capital investi (RCI). Les sociétés comptent beaucoup sur le calcul du RCI pour convaincre les décideurs du bien-fondé de leur investissement. Le RCI est un calcul qui permet d’établir la rentabilité d’un investissement. Cela dit, l’utilisation exclusive du RCI lors d’un événement ou d’un salon comporte des inconvénients. En effet, dans bien des cas, les ventes réelles ne sont pas réalisées sur-le-champ. De plus, les objectifs d’un salon sont souvent « vagues » et sortent du cadre d’un calcul du RCI raisonnable. Un tel calcul n’est pas impossible, certes, mais il est souvent fondé sur des hypothèses comme celle voulant que le taux de réussite génère des ventes ou que les ventes correspondent aux cycles d’achat, et ainsi de suite. La façon dont on utilise le RCI constitue un autre inconvénient. On s’appuie souvent sur le calcul du RCI pour réduire les coûts ou accroître les profits. Si vous pouviez mesurer les résultats d’un salon et les résultats de l’achat d’une nouvelle 6 Le PLANIFICATEUR Septembre 2011 www.leplanificateur.ca machine de la même manière, ce serait parfait. Malheureusement, ce n’est pas le cas. La participation à des salons fait partie du processus marketing et elle ne permet pas toujours de comparer les sommes reçues avec les sommes dépensées. Le marketing comprend d’autres volets, notamment la stratégie de marque, l’identification de clients potentiels et la mobilisation des clients, et c’est l’exécution réussie de ces tâches qui est un gage de réussite pour toute stratégie marketing. Hormis le RCI, il existe d’autres instruments de mesure, notamment le rendement des capitaux propres (RCP), le rendement de l’actif (RDA), le rendement du temps (RDT), le rendement des relations (RDR), et le rendement par rapport aux objectifs (RRO). Chacun de ces calculs comporte des avantages et des inconvénients, mais, dans la plupart des cas, c’est au RRO qu’ont recours les spécialistes du marketing de salon. La première étape de la mesure du RRO consiste à formuler clairement l’objectif à atteindre lors du Par Barry Siskind salon. Par exemple, si l’objectif consiste à consolider l’image de marque, vous devez d’abord vous demander quel est le message de marque que vous souhaitez véhiculer. Vous devriez être en mesure d’énoncer votre message en utilisant deux ou trois messages clés avec clarté et concision. Vous devez ensuite répondre à la question suivante : Qui sont les participants les plus susceptibles de trouver mes messages utiles ? Dans la plupart des cas, vous ne pourrez parler à tous les visiteurs d’une foire commerciale. Vous devez donc créer un profil. Même si vous pensez connaître l’acheteur final ou l’utilisateur de votre produit, vous ne connaissez peut-être pas les personnes qui peuvent avoir une influence sur cet acheteur. En disposant de cette information, vous serez en mesure d’établir un objectif mesurable. Par exemple, vous pourriez souhaiter, lors de la foire commerciale, rencontrer 47 personnes qui correspondent au profil que vous avez établi et être en mesure de leur présenter vos trois messages clés. Enfin, il y a une étape de plus à effectuer. Pour savoir si vous avez atteint votre objectif, vous devrez incorporer un mécanisme d’évaluation à votre stratégie de mesure. L’évaluation vous indiquera si les messages clés que vous véhiculez ont bel et bien été compris et s’ils sont utiles. L’évaluation peut s’effectuer simplement en cherchant les variations dans le trafic Web ou encore en effectuant des sondages à la sortie ; tout dépendra du niveau de complexité que vous recherchez ainsi que des ressources dont vous disposez. L’attrait du marketing du salon réside dans le nombre élevé de visiteurs que les foires commerciales attirent. Ainsi, en mesurant le RRO, vous pourrez facilement mesurer la qualité des contacts, plutôt que la quantité. En fin de compte, c’est à vous de juger ce qui compte le plus ! Barry Siskind est président de l’International Training and Management Company et auteur de plusieurs livres. Visitez son site Web : www.siskindtraining.com.
le top dix des tendances en mariage… …tel que décrit par The Carolina Inn, l’hôtel historique situé sur le campus de Chapel Hill de l’université de Caroline du Nord. Ce lieu réputé accueille plus de 125 mariages annuellement depuis 87 ans. uo>< Ao Service de traduction/Translation service 514-845-3662 traduction@luxtrad.com/translation@luxtrad.com www.luxtrad.com Pour vos clients ou vos pars de bureau, trouvez des cadeaux originaux et uniques m a r i a g e « L’idée, c’est de raconter son histoire », affirme Heidi Werner, directrice de la restauration du Carolina Inn. « Les mariés veulent vraiment mettre en valeur qui ils sont en tant que couple et créer une réception à l’image de leur style de vie et de leurs intérêts. Les règles du mariage n’ont plus leur place et sont détrônées par des tendances qui tournent autour du confort et de la communauté. La toute nouvelle génération a ouvert le pas à un cortège de possibilités originales et sans limites. 1. Une bonne cause. Les mariés choisissent leur œuvre de charité préférée – sensibilisation au cancer du sein, SPCA, UNICEF et secours aux sinistrés – et font un don plutôt que d’offrir des cadeaux à leurs invités. 2. Un stand à photos. Quoi de mieux que cette tradition rétro qui permet aux invités de prendre un instant pour immortaliser le plaisir qu’ils ont eu en cette journée spéciale ? 3. De l’éclairage. Des pare-lumières découpés sur demande présentant des monogrammes et des graphiques aux projections sur les tapisseries, les planificateurs de mariages utilisent les éclairages pour ajouter une toute nouvelle dimension au décor. 4. De l’originalité. Les mariées veulent aménager différents sites sur le lieu de leur mariage afin de créer des ambiances différentes et de donner des expériences diverses à leurs invités. L’époque où il fallait rester assis deux heures dans sa chaise est révolue. 5. Un fournisseur d’aliments mobile. Il s’agit de finir avec quelque chose de spécial. Sur ce plan, les mariages sont passés à un tout autre niveau en organisant l’arrivée d’un café mobile ou d’un camion Krispy Kreme pour mettre la touche finale à leur réception. 6. Du confort. Il n’est plus autant question d’impressionner que de s’amuser. Pensez sandales de plage plutôt que talons hauts. 7. Des aires de repos. Les sièges confortables ne sont plus réservés qu’aux réceptions de haut calibre. 8. Des tables de banquet. Elles sont parfaites pour les services de style familial… une autre tendance en vogue. 9. Autre chose que du gâteau. Les mariées optent maintenant pour d’autres desserts pour remplacer le gâteau de mariage comme des biscuits, un bar à gelato, des petits gâteaux, des whoopee pies et des macarons français. 10. Des choix écolos. L’aspect écologique entre en ligne de compte pour le choix de tous les articles, car les mariées souhaitent respecter l’environnement. » Sacs et accessoires faits â la main au Québec kaho corpo 450-689-9436 www.cadeau-corporatif.com www.leplanificateur.ca Septembre 2011 Le PLANIFICATEUR 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :