Le Planificateur n°9-5 jui/aoû 2011
Le Planificateur n°9-5 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9-5 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : Golf Château Bromont dans les étoiles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ici, là écologie & Par Camille Romanetti/La bouteille d’eau disparait. Après la Nouvelle-Ecosse, le Manitoba supprime les bouteilles d’eau à son tour. Des fontaines vont être remises en place dans différents lieux publics et établissements afin de participer à la cause environnementale. Mise à part un geste vert, c’est aussi une économie de 700 000$. Martine Ouellet, porte-parole de l’opposition en matière d’Environnement au Québec, a déjà commencé à interpeller les politiciens en charge du Développement Durable et souhaite voir cette initiative s’installer au Québec. Oui au covoiturage pour vos événements ! Le Réseau de covoiturage propose des outils pour faciliter le covoiturage de vos délégués et visiteurs sans que vous y passiez vos journées. Grâce à un logiciel intégré en ligne, trouver des partenaires pour partager la route lors de vos déplacements au Canada et aux États-Unis devient plus simple. Et ce n’est pas tout, cet outil permet de réaliser l’inventaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) émises par votre événement. Pour ce faire, le public est invité à compiler ses informations via un formulaire interactif qui affiche directement son impact carbone. À l’issue de l’événement, un rapport chiffré vous est remis pour constater l’impact environnemental et vous aider à trouver des pistes de réduction des émissions. Sans frais pour les usagers, ce logiciel automatisé ne demande de votre part que d’être promu auprès du public. Ces outils sont également disponibles pour développer le covoiturage auprès de vos employés en interne. Sur le web : www.lereseaudecovoiturage.ca L’ITHQ s’est mis au vert ! Doté d’un plan d’actions « Développement Durable » pour 2008-2013, l’institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec a mis en place, depuis un an, son projet pilote de collecte des matières végétales putrescibles. Les 9 ateliers de cuisine, le restaurant, la salle à manger et la cafétéria sont désormais impliqués dans cette initiative grâce à la participation des élèves et du personnel. Dès l’automne 2011, la viande sera elle aussi collectée. En amont, la politique d’approvisionnement responsable s’affine progressivement et en aval le surplus alimentaire des ateliers est déjà collecté par diverses OSBL. Une chose est sûre, nos futurs chefs cuisiniers auront l’esprit écolo ! Sur le web : www.ithq.qc.ca Une anti-imprimante au service du recyclage du papier. Personne ne me fera mentir en disant qu’une grande majorité de ce que nous imprimons finit à la poubelle. Pour éviter ce gaspillage, Kim Su Yeon a conçu une imprimante qui retire les éléments imprimés des feuilles pour les rendre comme neuves. Nommée Ink Removal, elle utilise la technologie laser issue d’un procédé de dermatologie pour faire disparaître toute tâche d’encre, et cela sans avoir besoin d’être connectée à un ordinateur. De l’écologie pour iPhone. Non l’impact écologique de notre cher et tendre iPhone n’est pas neutre. Si on prend en considération la production, le transport jusqu’aux boutiques et le faible taux de recyclage des appareils, le taux de CO 2 émis est peu brillant. Mais rassurez-vous, on peut tout de même être écolo avec son Iphone en utilisant les applications vertes qu’il propose. Envie de découvrir des astuces et idées écolo, De l’énergie avec du lait. La fromagerie de Charlevoix a fait un choix écologique et économique ; celui de combler l’ensemble de ses besoins énergétiques par la transformation de ses résidus de lait. Pour comprendre, étudions le mécanisme. La transformation du lait en fromage produit du lactosérum. Cette substance nécessite un traitement avant son rejet dans la nature. En collaboration avec Valbio Canada et Atis Technologies, la fromagerie a installé un système de transformation du lactosérum en méthane. Une fois brulé, ce biogaz produit de l’énergie. Cet investissement permet à ses propriétaires de produire la totalité de leur électricité et engendrera une économie de 65 000 litres de mazout par an tout en réduisant drastiquement les émissions de gaz à effet de serre. Et ce n’est pas tout, le reste des eaux usées, issu de cette transformation, est purifié dans une serre de plantes, ces dernières s’alimentant avec le produit à nettoyer avant son rejet. Ces installations sont ouvertes au public. En tant que planificateur vous avez le pouvoir de saluer ce type d’initiatives lors du choix de vos fournisseurs, alors pensezy et encouragez les actions vertes. voici quelques applications gratuites pour vous donner bonne conscience : Good Planet pour lire l’actualité environnementale et calculer son empreinte carbone, Pollution pour connaître la qualité de l’air de votre ville, Ecolo Pocket pour découvrir des vidéos écolos et changer vos habitudes ou encore le Guide du tri pour ne plus hésiter devant sa poubelle. www.leplanificateur.ca Août 2011 Le PLANIFICATEUR 19
guide v e r t À la chasse au vert chez les fournisseurs québécois ! Depuis 5 ans, qu’il s’agisse de chaînes ou d’établissements indépendants, nous constatons que les degrés de maturité des pratiques environnementales diffèrent. Mais d’une manière générale, l’industrie s’y est lancée et cela pour différentes raisons : réduire ses coûts, améliorer son service, innover, acquérir de la notoriété ou par simple conscience environnementale. Pour cette nouvelle édition du guide vert 2011, le Planificateur a été à la chasse aux différentes initiatives écoresponsables chez quelques fournisseurs québécois dont voici une brève présentation. Le Holiday InnExpress de St Hyacinthe, avec, à son actif 5 Clés Vertes, est le premier hôtel québécois certifié LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) au Québec. Tout a été pensé avant même le premier coup de pelle et 75% des résidus post-construction ont été détournés des sites d’enfouissement. De nombreuses innovations technologiques ont été adoptées dont des toilettes qui utilisent seulement 1/3 de l’eau des toilettes classiques et des cartes magnétiques permettant une gestion efficace de l’énergie dans les chambres. Invisibles pour les non-initiés, des détecteurs de CO 2, installés dans les salles de réunions, permettent un contrôle du système de ventilation et assurent une excellente qualité de l’air ; de quoi rester éveillé durant une réunion d’affaires. L’hôtel Chicoutimi détient une place de choix en tant qu’acteur du développement durable. Suite à la réalisation d’un diagnostic complet, l’hôtel a effectué une restructuration complète de son système de gestion des matières résiduelles pour devenir « zéro déchet ». Actuellement, 60% des matières résiduelles sont détournées de l’enfouissement. Également « zéro carbone », il compense la quasi-totalité de ses émissions de gaz à effet de serre (GES), 20 Le PLANIFICATEUR Août 2011 www.leplanificateur.ca par l’achat d’arbres. La clientèle d’affaires et de tourisme est également invitée à compenser, sur une base volontaire, ses émissions générées par ses déplacements ou ses événements. En tant que planificateur, une assistance complète a été mise en place afin de réaliser en ces lieux des événements respectueux de l’environnement. Notons que cet établissement possède sa propre savonnerie artisanale dans laquelle tous les savons, destinés à l’hôtel, sont biodégradables et végétaux. Ces efforts et bien d’autres, ont été récompensés par l’industrie du tourisme québécois catégorie « tourisme durable » en 2009 et 2010. L’établissement est certifié Réservert et 4 Clés Vertes. Le Centre de congrès de Québec a obtenu récemment la certification LEED-EB (bâtiment existant), niveau argent. C’est le tout premier Centre des congrès Canadien à avoir entrepris ce processus et à être certifié. L’engagement aux principes du développement durable a débuté avec la création du centre il y a 15 ans. Depuis 2007, un programme d’information et d’accompagnement pour les organisateurs a été mis en place, en collaboration avec son partenaire Takt-etik, firme de services-conseils en développement durable. Des écrans de signalisation seront installés ce mois-ci à l’intérieur du Centre, permettant l’affichage des initiatives et bénéfices environnementaux de chaque événement vert. Tous les établissements n’ont pas encore définit de politique globale de développement durable mais beaucoup y travaillent, étape par étape et ont enclenché le processus de certification. Pour cette raison, Le Planificateur souhaite souligner les initiatives dans les lieux où la conscience environnementale se développe. L’hôtel montréalais Le Crystal s’est concentré sur la réduction de l’impact des opérations quotidiennes en adoptant le système Siemens permettant de réduire la consommation énergétique du bâtiment. Cette carte magnétique réutilisable, active l’électricité lorsque le client entre dans sa chambre. Quand il en repart, les lumières s’éteignent et le niveau de chauffage diminue. Pour les événements, l’hôtel développe son rôle de conseiller sur les pratiques à adopter afin de donner un souffle vert aux réunions. Au niveau de la valorisation des déchets, le casino du Lac-Leamy a mis en place un programme de compostage en partenariat avec la Ville de Gatineau. En récupérant les matières organiques et en réduisant les déchets versés dans les sites d’enfouissement, ce sera l’équivalent de 110 sacs d’ordures qui seront détournés chaque année. L’Auberge Le Pomerol de Montréal, participant Réservert, a fait de la réduction des documents imprimés son fer de lance en maximisant le recours aux courriels et en incitant la réutilisation des documents touristiques. Dernière pratique mise en place cet été, l’informatisation du journal de bord interne. L’éco-bâtiment de la Biosphère invite sa clientèle à participer à sa mission environnementale lors des réunions tenues dans sa salle de conférence. De nombreux conseils ainsi qu’une liste de traiteurs éco-responsables sont donnés. Un système complet de récupération et des installations de compostage sont à la disposition de la clientèle. L’ALT Quartier DIX30 est le premier hôtel au Canada à utiliser la géothermie pour le chauffage et la climatisation à l’intérieur de l’hôtel. Et quand on parle de développement durable, le volet social se doit d’être intégré. Le Planificateur félicite l’Auberge le Jardin d’Antoine à Montréal qui s’investit pour la qualité de vie de ses employés. Afin de souder l’esprit d’équipe, des activités ou rencontres sociales sont organisées tous les 3 mois.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :