Le Planificateur n°9-2 mars 2011
Le Planificateur n°9-2 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9-2 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : nouveau départ pour le Château de l'Aéroport.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Par Le Planificateur Confiez-vous vos chaussures à un professionnel ? Le Planificateur a interrogé les hôtels de Montréal sur la mise à disposition d’un service de cirage de chaussures au sein de leur établissement. 54% des répondants n’offrent pas de service de cirage de chaussures, contre 46% qui l’offrent, dont environ 98% le font gratuitement. Ainsi, plus de la moitié des hôtels ne fournissent pas de service de cirage de chaussures. L’article qui suit pourra certainement venir en aide à ceux qui seront forcés ou intéressés à le faire soi-même... Shoe Shine – Sal Iacono, également connu comme « l’homme des semelles » et propriétaire de Continental Shoe Repair, vient juste de sortir de l’hôtel de ville de New York ; il a ciré les chaussures de nombreux maires et voici ce qu’il a à nous dire : « Il n’est pas nécessaire d’être un génie pour cirer des chaussures, mais le premier point clé est de savoir faire la différence entre cirer et nettoyer des chaussures. Par exemple, il est impossible de cirer des chaussures blanches, quel que soit le cuir de fabrication. On peut, cependant, les nettoyer avec divers nettoyants ou une crème blanche. Si vous égratignez une paire de chaussures blanches, un cirage n’aidera pas. Vous devez utiliser un produit de blanchiment pour cacher l’égratignure. Par ailleurs, il est déconseillé de cirer des chaussures de couleur beige ou brune. Le cirage peut faire briller les chaussures, mais il n’enlève pas les éraflures ou les taches. Les chaussures de couleur claire doivent être nettoyées, et la couleur doit être remise à neuf à l’aide d’un vaporisateur disponible chez un fabricant de chaussures. 14 Le PLANIFICATEUR Mars 2011 www.leplanificateur.ca Lorsque vous traitez des chaussures noires ou marrons, ou de couleur intermédiaire ou foncée, la technique est relativement simple. Commencez par essuyer la poussière sur les chaussures à l’aide d’un chiffon ordinaire. S’il y a de la boue sur les bords des chaussures, utilisez un chiffon humide pour l’enlever. Une fois la poussière, la boue et les saletés retirées, il est temps de nettoyer les chaussures ; leur cirage, lui, se fera plus tard. Utilisez un nettoyant (sous forme de liquide, de crème ou de pâte) correspondant à la couleur des chaussures. Appliquez le nettoyant avec un chiffon de cirage pour chaussures qui est vendu en trois tailles : petite, moyenne et grande. (Généralement, un chiffon de taille moyenne fait l’affaire. Toutefois, une personne ayant des mains relativement grandes devrait utiliser un chiffon de grande taille, ce qui lui donnera plus de contrôle sur le nettoyage de la chaussure). Vous pouvez utiliser un chiffon doux comme chiffon de cirage ou acheter un chiffon spécial dans un magasin. Après avoir appliqué le nettoyant, frottez vigoureusement et continuellement le long de la chaussure de haut en bas, en étalant le nettoyant sur toute la surface de façon uniforme. Cette étape devrait prendre environ deux minutes. Brossez le nettoyant avec une brosse à crin de cheval. Le nettoyage au chiffon, puis à la brosse fait davantage briller la chaussure. Il ne faut jamais utiliser de brosse en nylon, car cela endommage le cuir et ne fait jamais bien ressortir l’éclat de la chaussure. Pour le nettoyage des bords, utilisez le produit de remise à neuf Sole Dresser. Si vous souhaitez davantage d’éclat, appliquez le cirage Kiwi en utilisant la technique précédemment décrite. Pour le cirage, la dernière étape du processus, vous pouvez utiliser un chiffon ainsi qu’une petite brosse à tête ronde, cette dernière étant préférable, car elle facilite l’application du cirage et le maintient loin de vos mains. La brosse vous permet également de mieux jauger la quantité de cirage utilisée et d’obtenir ainsi un cirage plus uniforme. Au bout du compte, un bon cirage de chaussures devrait vous prendre 7 à 10 minutes. ÉVÉNEMENTS à venir Le 28 mars 2011 Salon Symposium de l’événement corporatif, Centre des Sciences de Montréal, Montréal, QC Contact : www.salondelevenement.com 514 278-5639 poste 210 Le 29 mars 2011 Le Planificateur Cocktail 5 à 7 entre planificateurs Château Ramezay, Montréal, QC Contact : www.leplanificateur.ca 514 849-6841 poste 333 Le 30 mars 2011 MPI Montréal et Québec, La clé de la réussite événementielle… Savoir bien s’entourer ! Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, Montréal, QC Contact : www.mpimontreal.com Le 31 mars 2011 Chambre de commerce du Montréal Métropolitain, Formation Développer l’art du réseautage intelligent et payant, Hôtel InterContinental, Montréal, QC Contact : www.ccmm.qc.ca Le 5 avril 2011 MPI Montréal et Québec, Décor de table, Conseils et tendances, Château Bonne Entente, Québec, QC Contact : www.mpimontreal.com Le 14 avril 2011 MPI Montréal et Québec, Journée nationale de l’industrie des réunions (JNIR) 2011, Palais des congrès de Montréal, Montréal, QC Contact : www.mpimontreal.com
d é c o r s Partie 1 Les accessoires de table : les petits détails qui font la différence Tendance serviette 2011 L’art de recevoir est de plus en plus populaire. On peut le voir en observant l’offre des boutiques de vaisselles et d’accessoires de table comme HomeSense, Linen Chest, Pier Import, ou encore Bouclair Maison, parmi d’autres, qui ont le vent en poupe. Je remarque un engouement nouveau pour la décoration de table et plusieurs clientes m’avouent avoir deux à trois ensembles de vaisselle, une collection de nappes à faire rougir, des serviettes de table assorties, plusieurs modèles d’assiettes de présentation et même un tiroir rempli d’anneaux à serviettes pour agrémenter le tout. Qu’en est-il lors de vos événements ? Avezvous l’impression que ces accessoires de table sont superflus ? Au contraire, trouvez-vous qu’il est primordial d’utiliser des assiettes de présentation et des anneaux à serviettes lorsque le budget le permet ? Laissez-moi vous parler de l’importance et de l’utilité que ces accessoires peuvent avoir. Les serviettes de table : ESSENTIELLES La serviette de table en tissu est essentielle lors d’un repas assis. Il est certain que pour un cocktail dînatoire, une simple serviette de papier peut très bien être utilisée. La tendance est de placer la serviette à plat sur l’assiette de présentation. Oubliez les serviettes dans les verres à vin en éventail. En plus de cacher votre centre de table s’il est bas, cela gâchera aussi l’effet des magnifiques verres à vin de qualité que vous souhaitiez mettre en valeur. Vous pouvez même opter pour un pliage élégant vous permettant d’y insérer votre menu personnalisé, mais les pliages en chapeau ou en forme d’oiseau sont passés. La simplicité est souvent plus élégante. Très tendance présentement dans les événements, vous pouvez laisser la serviette dépasser le long de la table en la plaçant sous l’assiette Un conseil si vous voulez donner une belle touche colorée à votre soirée, mais que vous n’avez pas de budget : choisissez de belles serviettes satinées noires, dorées ou rouges pour créer le WOW dès le premier coup d’œil dans la salle, même sur une nappe blanche toute simple. Les assiettes de présentation : un bel effet si le budget le permet Les assiettes de présentation sont très populaires depuis quelques années. Il existe sur le marché un choix énorme de formes, de Par Véronique Hébert couleurs, de texture et de coûts aussi. Il est certain que si vous avez peu de budget pour le décor d’un événement, il est préférable de donner priorité à votre centre de table ainsi qu’à une belle nappe que de louer des assiettes de présentation. Point primordial : assurez-vous que la vaisselle utilisée par le traiteur ou l’hôtel convient à l’assiette décorative choisie afin de pouvoir la conserver le plus longtemps possible ou au moins pour quelques services sur la table et d’en rentabiliser le coût de location. Rondes ou même carrées, les assiettes décoratives peuvent donner un effet plus complet à la table, rehausser la serviette de table et mettre en valeur le menu. Les textures et matériaux sont variés : paille, cuir, métal brossé, plastique, verre (très lourdes et plus fragiles), unie, tressée, à carreaux, embossée d’un chic motif damassé ou même transparente afin de pouvoir déposer le menu en dessous. La grandeur des assiettes peut varier de 12 pouces à 14 pouces. Il est important aussi de penser au format des tables sur place et au nombre de convives que vous placerez à chaque table. Par exemple, pour une table ronde de 60 pouces, il est possible d’utiliser des assiettes de présentation avec un maximum de huit convives, mais impensable si vous avez neuf ou 10 personnes par table. Dans ce cas, il faudrait des tables rondes de 72 pouces. Si vous avez plusieurs services, il est même préférable d’asseoir six personnes par table de 60 pouces pour un événement plus protocolaire ou haut de gamme si vous voulez utiliser de grandes assiettes de présen- SUITE PAGE 18 ➠ www.leplanificateur.ca Mars 2011 Le PLANIFICATEUR 15 Tendance assiettes 2011



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :