Le Planificateur n°8-4 août 2010
Le Planificateur n°8-4 août 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8-4 de août 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : hausse des investissements en capital de risque au Québec.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
> Note de la rédactrice Préparez votre avenir Dans notre édition du mois d’août, notre attention porte sur trois thèmes sur lesquels, selon nous, repose le futur immédiat des planificateurs. Pour commencer, la créativité. Tout comme la communication, l’organisation d’événements doit évoluer au fil des générations. Nous nous adressons aujourd’hui à une population vieillissante qui travaillera plus longtemps que prévu mais aussi à des plus jeunes avec qui l’on communique de façon tout à fait différente de la génération de leurs parents. Ce mois-ci, nous insistons également sur l’éducation. Dans un monde qui change sans cesse, il en est de la responsabilité de chacun de se tenir informé. Apprendre, c’est comme la vie : un processus continu. Il ne s’agit pas seulement d’une question de mémorisation, mais bien de savoir comment appliquer vos nouvelles connaissances afin d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés pour votre futur. L’éducation, c’est aussi acquérir du savoir afin de passer à l’action et obtenir des résultats. Enfin, nous abordons le thème de l’environnement. Respecter l’environnement n’est plus une tendance et un monde plus vert commence chez nous : agissons-nous personnellement de façon plus écologique dans nos vies ? Nos actions sont-elles plus responsables, et encourage-t-on les autres à en faire de même ? En tant que planificateur(rice), il est de votre ressort de faire tout votre possible afin de protéger l’avenir. Comme vous le savez, nos actions d’aujourd’hui posent les bases de notre futur. Nous espérons que les articles que nous avons choisis pour vous sauront vous être utiles. Une dernière idée pour terminer : réservez-vous 15 minutes par jour pour apprendre, vous plonger dans une lecture d’affaires, écouter un cours audio, etc.. Vous serez surpris des résultats dont vous bénéficierez après un certain temps. Si vous avez des idées ou suggestions, n’hésitez pas à nous en faire part. Je vous souhaite une agréable fin d’été et espère vous voir au prochain rendez-vous que vous donne Le Planificateur le 8 septembre prochain (Invitation ci-jointe) ! Grâce à notre vaste réseau de contacts, nous pouvons vous aider à trouver ce que vous recherchez. Appelez Le Planificateur-assistance 514-849-6841 Tout ce que vous avez à faire est de demander ! 4 Le PLANIFICATEUR Août 2010 www.leplanificateur.ca Camille Lay 6 9 10 17 BONUS Dans ce numéro Les secrets de la créativité Créatifs ou pas, les organisateurs d’événements doivent constamment être à l’affût de nouvelles sources d’inspiration… tout en respectant leur budget ! Une entrevue avec des experts du domaine nous montre comment concilier le tout. Le savoir, ça s’entretient Le Planificateur en est une bonne source et d’autres moyens se prêtent à améliorer continuellement vos connaissances. Les formations vous permettent de rester au fait des pratiques de l’industrie ; en voici un rappel. Tenue de ville ou décontractée ? Entre les deux, existe tout un monde et c’est justement là que vous, professionnel, devez trouver « chaussure à votre pied ». Collaborateur de longue date et expert de l’industrie, Barry Siskind nous aiguille sur la tenue à porter lors d’un salon. Édition Verte L’écologie ne devrait plus être qu’une tendance. Le Planificateur dédie toute une section de cette édition aux mesures écologiques que les organisateurs d’événements peuvent prendre. Le mot d’ordre : pensez local ! LE PLANIFICATEUR La seule publication canadienne pour les planificateurs francophones Rédactrice en chef Camille Lay clay@leplanificateur.ca Rédactrice en chef adjointe Aurélie Thirion athirion@leplanificateur.ca Graphiste Matt Riopel mriopel@leplanificateur.ca Ventes Céline Brondel cbrondel@leplanificateur.ca Administration Patricia Lemus circulation@leplanificateur.ca Contributeurs Lyne Branchaud, Johanne Fondrouge, Sylvie Lefebvre, Barry Siskind 2105, de la Montagne, bureau 100 Montréal, Québec H3G 1Z8 Téléphone : (514) 849-6841 poste 315 Télécopieur : (514) 284-2282 Vos commentaires sont appréciés : info@leplanificateur.ca Le Planificateur est diffusé mensuellement aux professionels canadiens de l’industrie du tourisme et des affaires. Le Planificateur utilise du papier recyclé à 30%. Y ap B EP,aw 8L3i.Ms Le Planificateur est publié dix fois par année. Poste-publication No. 40934013 PAP – No d’enregistrement 11101 Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide aux publications pour nos dépenses d’envoi postal.
POUR VOTRE INFO Les femmes rêvent de voyage et non pas d’amour… Selon un récent sondage mené par l’entreprise de voyage en ligne Thelma & Louise, les femmes préfèrent voyager plutôt que de tomber amoureuses, quand on leur parle de souhaits non réalisés. Ce site Web pour femmes seulement, qui a effectué la recherche, a su démontrer que seulement 10% des femmes interrogées ont mentionné « tomber en amour » comme rêve de vie non concrétisé, tandis que plus d’un tiers ont évoqué le « voyage », comme ambition non assouvie. « Gagner à la loterie » est arrivé en tête de liste comme premier fantasme avec 57% des votes, suivi du « Voyage » avec 37%. Les aspirations de carrière sont arrivées en troisième position et, enfin, « obtenir un emploi de rêve » a reçu un bon 24%. Fait intéressant, les étudiantes et les femmes de 18 à 24 ans ont été les seuls groupes qui ne considèrent pas que « gagner à la loterie » soit une priorité absolue, classant l’argent après leur carrière et fonder une famille. Cela montre à quel point le voyage est important pour nombre de femmes. Bien sûr, beaucoup rêvent de gagner à la loterie, mais cela reste peu probable contrairement au voyage. Enfin, l’enquête a démontré que le sens de l’aventure est bien vivant chez les femmes, regroupant 15% de l’ensemble des femmes interrogées. Enfin, 29% des 18 à 24 ans interrogées ont sélectionné « vacances d’aventure » comme l’escapade qui les attire le plus. La salsa et le guacamole ont quelque chose en commun Les planificateurs qui sont préoccupés par les intoxications alimentaires nous amènent à porter notre attention sur un nouveau rapport qui suggère que la salsa et le guacamole, que l’on nous sert dans les restaurants, deviennent des sources de plus en plus communes de maladies d’origine alimentaire. Aux États-Unis, ces plats que l’on privilégie particulièrement pendant les mois d’été, sont liés, à peu de chose près, à une éclosion sur 25 de maladies d’origine alimentaire contractées dans des restaurants. Ce chiffre a plus que doublé de 1998 à 2008, par rapport à la décennie précédente, selon une étude menée par l’U.S. Center for Disease Control and Prevention, présentée récemment à la Conférence internationale sur les maladies infectieuses émergentes. Selon le rapport, des endroits de stockage inadéquats et un maniement incorrect des aliments par les travailleurs de la restauration sont responsables d’environ la moitié des éclosions de maladies impliquant la salsa et le guacamole. iPhone 4 : des problèmes de signal lui valent une note négative Le magazine Consumer Reports a récemment déclaré qu’il ne peut pas recommander le nouveau iPhone 4 aux acheteurs, en raison de problèmes de réception persistants causés par le simple fait de toucher le petit dernier d’Apple Inc. Le magazine spécialisé dans les tests de produits a également mis en doute sur son site Internet l’explication d’Apple pour ce pépin. Selon Consumer Reports, qui aurait testé d’autres téléphones intelligents dans ses laboratoires, y compris l’iPhone 3GS, « aucun de ces téléphones ne pose le problème de perte de signal des iPhone 4 ». « Nos résultats remettent en question l’affirmation récente d’Apple selon laquelle les déficiences des iPhone 4 au niveau du signal ont été en grande partie une illusion d’optique causée par un logiciel défectueux. En effet, une « erreur d’affichage indiquerait deux barres de signal de plus que ce qu’elle devrait pour indiquer la puissance de réception du terminal » a exprimé Consumer Reports. Les commentaires de la publication viennent appuyer un grand nombre de plaintes sur la capacité des iPhone 4 à gérer les appels. Apple a réagi avec une promesse de mise à jour de logiciel qui devrait changer la façon dont le téléphone affiche ses barres de signal, mais les tests de Consumer Reports jettent un doute sur la résolution du problème. Consumer Reports a testé trois iPhone 4 et a constaté que le fait de toucher un certain endroit sur le côté gauche du téléphone peut entraîner une baisse de réception « au point même de vous faire perdre complètement votre connexion si vous êtes dans une zone à faible signal. » « En raison de ce problème, nous ne recommandons pas les iPhone4 » a précisé le magazine dans un communiqué. « Il y a certainement un problème. » Apple a recommandé que les clients mettent une protection en caoutchouc, ou des « pare-chocs », autour du téléphone, une solution que Customer Reports a également approuvée. Le magazine a aussi suggéré de couvrir l’écart de l’antenne avec un morceau de ruban adhésif entoilé. « Ce n’est peut-être pas très joli, mais ça fonctionne » selon le magazine. Sur le Web : www.consumerreports.org www.leplanificateur.ca Août 2010 Le PLANIFICATEUR 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :