Le Planificateur n°7-1 jan/fév 2009
Le Planificateur n°7-1 jan/fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7-1 de jan/fév 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : les hôtels verts passés à la loupe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
> Note de l’éditeur Où sont les leaders ? Être un bon leader est une qualité indispensable, surtout en période difficile. On reconnaît un meneur par l’excellence de ses résultats et l’inspiration qu’il éveille chez les autres à le suivre. Voilà assurément le genre de personne qui ne court pas les rues à Ottawa, ces jours-ci. Le leadership d’une personne ne vient pas avec son titre, mais lorsqu’on constate qu’elle sait prendre de sages décisions et poser les bons gestes. Le Planificateur vient de donner un atelier sur les tendances pour 2009. Il en ressort clairement que, en période d’incertitude économique comme celle que nous traversons actuellement, les fournisseurs se divisent en deux clans : ceux qui mènent la barque et croient au lendemain, et ceux qui ont déjà abandonné la partie. Ainsi, certaines chaînes hôtelières s’appliquent à pratiquer des réductions budgétaires radicales, tandis que d’autres cherchent plutôt à voir ce qu’elles pourraient faire pour attirer la clientèle. Bizarrement, nos entretiens avec les fournisseurs nous permettent de constater que ceux qui sabrent leurs budgets de publicité et de marketing le font aussi du côté de la main-d’œuvre et du service, tandis que ceux qui préservent – voire augmentent – leurs budgets promotionnels ne réduisent pas leur personnel ni leurs services. Norman Vincent Peale, Ph. D. et auteur de La puissance de la pensée positive, a écrit qu’une attitude positive rend toujours plus efficaces les réactions face aux difficultés. Une attitude a quelque chose de contagieux : chaque fois que l’on se comporte de façon positive, on a une influence positive sur l’entourage. Si les leaders de l’industrie plongent dans « l’attentisme » ou réduisent radicalement leurs dépenses au lieu d’adopter une attitude positive et optimiste, ils ne préparent en rien une récolte abondante à moyen terme. Essayons de ne pas nous laisser entraîner par le désolant exemple négatif de nos dirigeants à Ottawa. Soyons positifs, remontons nos manches et trimons un peu plus fort. Nous ferons ainsi jaillir la superbe énergie positive qui nous manque cruellement. Leo Gervais LE PLANIFICATEUR RÉDACTEUR Leo Gervais lgervais@leplanificateur.ca RÉDACTRICE ADJOINTE Camille Lay clay@leplanificateur.ca RÉDACTRICE ADJOINTE Jyl Ashton Cunningham jashton@leplanificateur.ca GRAPHISTE Matt Riopel ADMINISTRATION Debbie Barlow, Tania Joanis, Patricia Lemus CONTRIBUTEURS Guylaine Dallaire, Pierre Geoffroy, Stacey Hanke, Manon Harvey Poste-publication No. 40934013 Imprimeur : Litho Express, (514) 816-3865, www.lithoexpress.ca 2105, de la Montagne, bureau 100 Montréal, Québec H3G 1Z8 Téléphone : (514) 849-6841 poste 331 Télécopieur : (514) 284-2282 Vos commentaires sont appréciés : info@leplanificateur.ca Le Planificateur est diffusé mensuellement aux professionels canadiens de l’industrie du tourisme et des affaires. Le Planificateur utilise du papier recyclé 30%. A."-` CCAB Couverture : Matt Riopel Dans ce numéro 10 > 21 > 101 Façons d’économiser Dans un climat économique incertain, Le Planificateur vous propose 101 astuces afin de réaliser des économies, de l’audiovisuel à la nourriture, en passant par votre propre gestion personnelle. Les taxes et les planificateurs Dans notre monde, rien n’est plus certain que la mort et les taxes, disait Benjamin Franklin. Au Canada, il s’agit de la TPS et TVQ. Dans ce premier article, deux nouveaux auteurs du cabinet Raymond Chabot Grant Thornton mettent les planificateurs à jour sur la façon de facturer les taxes. 24 Prévisions 2009 > Chaque année, de nouvelles tendances pointent leur nez et dessinent un nouveau futur. L’équipe du Planificateur souligne les tendances qui s’annoncent pour 2009, et vous en dresse le portrait, du domaine aérien à l’évolution de la consommation, en passant par le secteur hôtelier entre autres. Vous cherchez encore ? Dites-le nous, Gfikt'riork'e9$le 1-41$KbiJ CCW1. S p0uV0+t5 V0+_1:5 dld$f ifduYEY C9 QUd 1iou$ f9el+bfori9z AppalizL.f Planlfloataur-aaalatana 514-6419-6641 Tout ce que vous avez b. faire est de demander ! 6 Le PLANIFICATEUR Février’09
Choisir une destination Lass6 d r&in ïons toujours tenues aux nam C5 endroits ? La heau1t wdienl4r. esL p8r[Uut au l'u#.1.115. De& Fa lrles le5 Fkij PdiSihlrs au ; rrronlAltrIs rooheusek ohagpe roü]in &NoI1tUn deirirrtad p".sa,Cr thlüulrl. 14as Ir 1LLLWI eu Nkrs y}r'un bel e0rkial, Cult Ir 9leu de itu1lon le Plus tiniusst- ai Canada induanL tom. la 64.324rmrnL3 dux rjatk rilln. Plsllflcz ware prxhairlcnfunl4rr au Nod du Wax. paralldc. FQ4f P4LMGr15 5'Qualdcr r t-877-660-3555 DE JYL ASHTON CUNNINGHAM, CMP Les critères, les options et l’argumentation de vente nécessaires à un bon choix Alors que le monde entre à petits pas en 2009 avec appréhension, les planificateurs d’événements se regroupent, révisent les budgets et inventent des stratégies pour répondre à la préoccupation concernant le résultat net. Le budget est important, mais les décisions ne sont pas uniquement basées sur l’argent, particulièrement lorsque le choix de la destination ou du site de l’événement n’est limité que par l’imagination et la créativité. Alors, qu’est-ce qui détermine les critères de sélection d’une entreprise pour sa prochaine assemblée annuelle, réunion de ventes ou de stimulation ? Pourquoi certaines destinations sont-elles populaires et d’autres difficiles à vendre ? Qu’est-ce qui fait ressortir un site du lot ? Pourquoi choisir un lieu à la mode parmi les autres ? Les dix points suivants expliquent en partie comment sont prises les décisions, da façon consciente ou pas. MARKETING L’objectif d’une bonne campagne est d’attirer l’auditoire en mettant un produit en relief. Une mise en marché efficace doit expliquer pourquoi une région ou un pays doit être sélectionné parmi les autres. Par exemple, « It’s better in the Bahamas » dit tout, même si la campagne se poursuit en décrivant les nombreuses îles et leurs qualités uniques. La campagne 2009 de l’Écosse, Retour au pays, est vouée à la réussite : les Écossais du monde sont encouragés à revisiter le vieux pays par affaires ou pour le plaisir et à s’amuser selon ses traditions uniques. Aussi attirante que puisse être une campagne publicitaire, il vaut mieux visiter une destination soi-même avant de la recommander à un client. Adressez-vous aux bureaux de tourisme pour vous familiariser avec les voyages, mais préparez-vous à répondre à quelques questions pointues sur l’événement proposé. Iial:rrsu dr aommxLun : I tlOphanc (SSF) E68-3553 Cowie{ Lrrfaoi,4±1.ca wMrn m c cüirgsyulan. oorn Yukon YUKON SUITE À LA PAGE 8 Camrnllon#tereeu Spivakuilltlrc1i71ubd'cTr Février’09 Le PLANIFICATEUR 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :