Le Planificateur n°7-1 jan/fév 2009
Le Planificateur n°7-1 jan/fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7-1 de jan/fév 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : les hôtels verts passés à la loupe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Prévisions 2009 – Défis et opportunités VOYAGES AÉRIENS Mis à part le retrait des surtaxes sur le prix de l’essence, les prix ne baisseront pas d’avantage car les compagnies aériennes réduiront le nombre de vols. En conséquence de cette réduction, les vols seront plus remplis. (Cependant, nous prévoyons qu’il sera plus facile d’obtenir un sur classement, puisque moins de gens voyageront en première classe). Espérons que le service ne diminuera pas plus encore. Sur un plan positif, la ligne aérienne Porter, remarquée pour son excellent service, se démarquera. Nous ne serions pas surpris de voir le nombre de ses vols augmenter car les voyageurs d’affaires préfèreront partir plus tôt, travailler toute une journée et rentrer chez eux le soir même. Voyager de cette façon est bien souvent plus économique que de réserver une chambre d’hôtel ! Les voyageurs d’affaires vont de plus en plus privilégier l’avion au train car même les trains les plus rapides peuvent, selon la destination, prendre deux fois plus de temps qu’un vol faisant le même trajet. En moment de coupures, le temps devra être maximisé. HÔTELS Les hôtels ne pourront pas diminuer le nombre de chambres donc nous devrions voir de sérieuses baisses de prix des chambres d’hôtels. Ceci ajoutera une nouvelle dimension à la gestion des revenus des établissements hôteliers et se traduira par une diminution du personnel/service et un investissement minimum dans des rénovations à caractère purement esthétique. L’exception ici serait The Four Seasons, dont la réputation est basée sur la qualité de son service. Il sera intéressant de voir si cet hôtel pourra maintenir ses prix et la qualité de son service, vu la tendance des compagnies de choisir, dans leur souci d’économie, des hôtels de quatre étoiles plutôt que cinq étoiles. Aucune entreprise ne devrait songer à organiser un événement en 2009 sans avoir recours à un planificateur professionnel qui, face à de telles coupures au niveau du service, s’avèrera être leur seul maillon de la chaîne à pouvoir s’assurer des résultats attendus du client (votre supérieur). Votre emploi se maintiendra mais (il semble toujours y avoir un mais), avec une réduction potentielle de votre personnel/entourage professionnel aussi. Vous travaillerez davantage cette année. RÉSERVATIONS EN LIGNE Réserver en ligne est comparable à acheter chez Costco, on ne sait jamais ce que l’on va y trouver, mais on sait que cela nous reviendra toujours moins cher. Si vous savez exactement ce que vous voulez, il vous serait préférable de le réserver directement et de négocier le meilleur prix possible. En parlant de la négociation, vous devriez rencontrer de plus en plus le personnel haut placé dans l’industrie d’événements. Pourquoi ? Tout d’abord, parce que le personnel moins expérimenté sera licencié, puis aussi, parce que les fournisseurs, face à une concurrence accrue, n’auront qu’une seule chance d’obtenir votre événement, étant donné que les autres fournisseurs vous solliciteront. N’hésitez donc pas à être exigeants dans vos demandes car les fournisseurs seront avides de contrats. SPAS Les spas font malheureusement partie des tendances à la baisse, alors utilisez les certificats-cadeaux que vous avez reçus pendant les Fêtes avant qu’ils ne soient plus valides. Les spas seront parmi les coupures les plus fréquentes dans les budgets. Adieu aux petites faveurs cette année, on en subira tous les conséquences, et certains spas iront jusqu’à fermer leurs portes. AUDIO-VISUEL La créativité sera la clé de la réussite. Un grand nombre d’entreprises possèdent leurs propres projecteurs et une personne-ressource à l’interne qui maîtrise assez bien le PowerPoint pour réaliser une présentation adéquate. Pour maximiser des budgets réduits, les entreprises et les planificateurs rechercheront des entreprises d’audiovisuel créatives, capables de combiner leur savoir-faire avec les ressources existantes de l’entreprise et ce, en y ajoutant une touche de créativité ainsi qu’un équipement perfectionné et un personnel spécialisé pour une présentation supérieure. La créativité proviendra de la capacité de l’entreprise d’audiovisuel à combiner le tout, afin de réaliser une production de la plus haute qualité possible pour atteindre les objectifs fixés. Il faudra trouver des compagnies d’audiovisuel chevronnées, axées sur le service et la créativité pour obtenir les meilleurs résultats à moindre coût. En 2009, le client s’attendra à un résultat de qualité à bon prix, sans extravagance, efficace et abordable. LOCATION DE VOITURE Alors qu’une baisse des prix et de la demande des voitures se fait déjà sentir, on remarquera la même tendance sur les prix des locations de véhicules. Nous prévoyons donc voir en 2009 une réduction du coût de location de voitures. NOURRITURE Les gens s’attendront à des ingrédients et des produits simples, frais et locaux. Cela représente l’occasion pour vous, plutôt rare, d’agir de façon écologique sans qu’il n’y ait d’impact sur votre budget, en encourageant la consommation de produits et de producteurs locaux. Il va s’en dire que vous pouvez faire la même chose avec les producteurs de bière et de vin. SUITE À LA PAGE 25 24 Le PLANIFICATEUR Février’09
Défis et opportunités 2009 RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES (RSE) Les actions écologiques seront les premières à être coupées par la majorité des gens si cela revient trop cher. Vous devriez tout de même les garder dans votre agenda, tout en étant un peu plus flexibles en 2009. Alors qu’il s’agit toujours d’une priorité, les actions financières prendront le dessus en 2009. Sur une note plus positive, cela encouragera plus de réunions locales et le recours à la vidéoconférence, qui réduira les déplacements. CONFÉRENCIERS/PRÉSENTATEURS Je suis d’accord avec Donald Cooper (voir son article dans le guide des Sites d’événements Montréal 2009). Vous pouvez économiser en ayant recours à une personne à l’interne ou à un ami d’un ami mais s’il y a une chose que vous ne devriez pas négliger en 2009, c’est bien votre conférencier de motivation ou d’éducation. Bien sûr, rien ne vous empêche de négocier car ce domaine sera en baisse aussi. Ne choisissez pas un amateur à la place d’un professionnel en sachant que la motivation est un ingrédient clé pour garder le moral de vos employés, surtout en période de crise. On ne serait pas surpris de voir les compagnies ajuster les salaires à l’interne pour augmenter les meilleurs et récompenser ceux qui travailleront rapidement, avec justesse et initiative. CONSOMMATION En 2009, c’est le retour à la réalité. Il n’y a plus de place pour la surconsommation, les dépenses superflues et le luxe. Plus de Supersizing, place au Downsizing. Les restaurants haut de gamme retireront de leur menu les plats trop chers et les bouteilles de vin à 500$ continueront de s’améliorer sur les étagères. Ce que nous verrons de plus en plus sera le « PowerPoint au vin ». Les repas gratuits seront remplacés par des repastravail/présentation. Les forfaits clé en main, incluant un repas et l’audiovisuel seront plus nombreux. Vous paierez plus pour l’audiovisuel et moins pour la nourriture puisque l’un est totalement déductible et l’autre déductible à 50% seulement. Les restaurants les plus ingénieux s’équiperont en conséquence. Les tables du Chef redeviendront à la mode puisqu’elles demeurent un très bon moyen de divertissement, tout en mangeant. COMMANDITES Il n’a jamais été facile de demander et d’obtenir des commandites et cette tendance s’affirmera d’autant plus cette année. Avant de contacter une entreprise pour solliciter sa subvention, demandez-vous, avant tout, quel bénéfice l’entreprise pourra en retirer. Concrètement, votre approche devrait être du type : « si vous parrainez cet événement, voici ce que vous pourrez en retirer… ». De nombreuses entreprises commanditaient des événements sans poser de questions et sans trop d’attentes, mais cette ère est révolue. De considérables dépenses sont rattachées à une commandite et, à moins que le rendement en soit démontré, il vous sera presque impossible d’en obtenir. CONSUMÉRISME Une nouvelle « race » de consommateurs/acheteurs va apparaître : les Récessionistas. Ils seront en quête de « chic’énomics », c’est-à-dire, de la qualité, du style/design, de la durabilité. Ils rechercheront dans un contexte de soumission de plus en plus concurrentiel, un rapport qualité-prix maximal. UN NOUVEAU VIEUX MARCHÉ En parlant de nouvelle race, voilà une petite anecdote pertinente ; nous dînions récemment dans un restaurant et peu après notre arrivée, notre voisine de table se leva pour partir, nous disant qu’elle allait voir Tina Turner en concert. Une personne de notre table lui lança : « je suis sûre qu’elle n’est plus toute jeune, elle doit au moins avoir 70 ans. » La dame lui répondit : « Elle a 69 ans, bien plus jeune que moi, j’en ai 80 ! ». Cette petite histoire est intéressante car elle démontre une tendance en elle-même – des personnes agées qui profitent de la vie (on parle des boomers et zoomers ici). Ils ont de l’argent, la santé pour beaucoup et du temps. Si vous vous lancez à l’assaut de cette nouvelle catégorie de clients, rappelez-vous de rester dans la simplicité et d’avoir une ligne d’appel réservée aux seniors, au bout de laquelle une personne répondra à leurs besoins de façon personnalisée. De plus, les personnes de cette génération (les 70 ans et plus) ne sont pas forcément aptes aux dernières technologies et préfèrent une communication version papier par opposition à une communication électronique, pour en faciliter leur lecture. En fait, la plupart des plus de 50 ans qui portent des lunettes préfèrent lire sur du papier plutôt que sur un écran. En dépit de la tendance écologique, les affaires sont les affaires et nous devons nous adapter aux besoins de nos clients. Enfin, ceci n’est pas une obligation en soi, cependant, ceux qui le feront en ressortiront gagnants. CONCLUSION Nous nous attendons à ce que 2009 apporte une consolidation et une restructuration de l’industrie des réunions et du voyage, dans la plupart des secteurs. Les entreprises qui saisiront les opportunités de changement se renforceront et s’en iront vers 2010 avec peut-être plus de clients, de meilleurs produits et une stratégie de marché renouvelée. Ne vous étonnez pas de voir le nombre de participants aux conférences diminuer en raison des coupures budgétaires ou encore, les membres d’une association décroître. Les réunions en face-à-face demeureront l’outil le plus important pour de nombreuses raisons, entre autres pour construire une relation sur une base de confiance et d’engagement. Cette période de crise offre des opportunités incroyables mais il faudra être visionnaire et courageux. Février’09 Le PLANIFICATEUR 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :