Le Planificateur n°6-6 juin 2008
Le Planificateur n°6-6 juin 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6-6 de juin 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : réflexion estivale... apprendre du passé et prévoir pour le futur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Les mois d’été, une période propice à la réflexion DE JYL ASHTON CUNNINGHAM, CMP « L’été arrive, et la vie devient facile », dit Gershwin dans sa célèbre chanson qui évoque la sensualité et la touffeur des mois d’été. Force est de constater qu’il ne pensait peut-être pas aux planificateurs. Pour la plupart des planificateurs indépendants, les mois de juillet et août sont en effet loin d’être des jours de doux farniente : ils se vivent à un rythme aussi trépidant que le reste de l’année, surtout si le carnet de commandes compte des tournois de golf, des sorties saisonnières, des journées familiales et des mariages. La page couverture du Planificateur de ce mois-ci évoque la quiétude : une femme qui semble on ne peut plus zen laisse son regard planer sur l’onde, son ordinateur portable entrouvert à ses côtés. Étrangement, on ne voit pas son visage, si bien qu’il pourrait fort bien s’agir d’une personne qui s’apprête à lancer son portable à l’eau parce qu’une surcharge de travail lui a fait perdre la raison. N’empêche qu’une petite séance de travail en plein air par beau temps est tout ce qu’il y a de plus thérapeutique. Nul besoin de disposer d’un ordinateur portable : un carnet de notes suffit. Vous serez étonné de voir à quel point un bol d’air estival est bon pour remonter le moral et le niveau d’énergie ! Tout le monde sait à quel point il est essentiel de faire une pause pour se détendre et rechercher ses batteries cérébrales. Cependant, il est tout aussi important de s’arrêter régulièrement sur les trois ou six mois qui viennent de s’écouler afin de voir ce qui aurait pu être fait différemment pour évoluer professionnellement tout en s’offrant un peu de repos. Voici quelques pistes en vue d’atteindre cet idéal : Savoir gérer son temps et sa disponibilité Les planificateurs indépendants ont la réputation d’être constamment au service de leurs clients. Se pourrait-il que vous ayez déjà prononcé des phrases comme : « Appelez-moi peu importe l’heure : j’ai toujours mon ‘cell’sur moi », « Je travaille tout le week-end, alors n’hésitez pas à me joindre » ou « Dites-moi quand vous voulez qu’on se voit, et je m’organiserai » ? De nos jours, il est quasi impossible de se faire déclarer « absent », et la réponse immédiate est devenue la norme. Il serait pourtant intéressant d’examiner un instant le message que vous véhiculez ainsi, non seulement auprès de votre client, mais dans votre tête. Par définition, un bourreau du travail peut certes impressionner, mais ce genre de planificateur se trouve peut-être aussi à dire à son client qu’il accepte trop de travail, au point de devoir travailler jour et nuit. Une telle attitude peut aussi signifier que votre personne et votre famille n’ont pas beaucoup d’importance, puisque n’importe qui ou n’importe quoi aura toujours préséance. En modifiant très légèrement votre message - par exemple en disant « Si vous devez me joindre d’urgence, laissez un message, car je les prends régulièrement après les heures ouvrables », vous vous donnez la permission d’avoir quelques congés sans pour autant laisser le champ libre aux clients qui seraient tentés de multiplier les appels. Pensez cependant à écouter vos messages régulièrement, conformément à votre engagement. Le rendement du capital investi, ou la meilleure façon de rentabiliser votre productivité La sous-évaluation du temps nécessaire à l’exécution d’un mandat est l’une des principales erreurs pour lesquelles il faut parfois gruger dans nos jours de congé ou nos temps libres. S’il est effectivement ardu d’estimer le temps qu’il faudra consacrer à une tâche, tous les planificateurs, qu’ils soient indépendants ou non, devraient tenter de faire l’exercice qui suit. Servez-vous d’un chiffrier pour répartir chacune des tâches associées au mandat en autant de colonnes. Au besoin, intitulez-les Recherche, Calcul des coûts, Relations avec les fournisseurs et Réunions (sans oublier les appels téléphoniques et la gestion des courriels) et notez dans la marge de gauche le nombre de jours, semaines ou mois nécessaires pour mener à bien le dossier. Associez ensuite à chaque tâche le temps que vous pensez vraiment devoir y consacrer, additionnez le tout au bas et fixez vos honoraires en fonction du temps prévu. Il est étonnant de voir à quelle vitesse les heures s’accumulent. Ce faisant, vous évitez de sous-évaluer les coûts et, conséquemment, vous diminuez votre stress. De même, il est important de bien clarifier les modalités de tout contrat. Si vos honoraires ou vos frais de gestion sont à prix fixe, il est tout à fait naturel de préciser le nombre d’heures retenu pour obtenir le chiffre présenté et de préciser que l’entente tient compte d’une charge de travail négociée à SUITE À LA PAGE 9 8 Le PLANIFICATEUR Juin’08
Profiter de l’été pour se ressourcer ERureaa des ventes : Anna Kanlrns Hilton 7ilunlni.6l Td.. : (511028-1279 wwwnIJ#an _con l La saison des grillades est arrivée au Hilton Montréal Aé ro p ort ! Nos Chefs du gril vous proposent un choix de délicieuses g riliades, Pourquoi ne pas combiner votre réunion avec un d6jeu ne r BBO servi clonancsrn agrti ifidoes jardins'FORFAIT BBQ et RÉUNION.4 partir de 3g,00$ par pemaiiine ï5% Cemm i$SiOn pour planificateurs de réunion quirdserrerlt une nouvelle r6union enlrs le 1er pin et 31 aoDl 2008 avec un Forfait Réunion Z2 9armiDA lialic YN'4i mai 17'llal aa



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :