Le Planificateur n°6-6 juin 2008
Le Planificateur n°6-6 juin 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6-6 de juin 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : réflexion estivale... apprendre du passé et prévoir pour le futur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
> Ici et là DE CAMILLE LAY Agrandissement du Rive Gauche à Belœil Membre du réseau Hôtellerie Champêtre et connu pour accueillir des groupes, L’Hostellerie Rive Gauche, de Belœil, vient d’être vendue à deux nouveaux propriétaires. En effet, Monsieur Bernard Môme, à présent retraité, cède sa place à Messieurs José Lobato (Constructions Corel) et Mathieu Dugay (Cogir). Près de 12 millions seront injectés en prévoyance de l’addition d’une centaine de chambres aux 22 actuelles. Sur le Web : www.hostellerierivegauche.com Plus d’espace de réunion dans les Laurentides Dénombrant déjà plusieurs établissements, le réseau Howard Johnson annonce la construction d’un nouveau centre de villégiature dans les Laurentides dès l’automne 2008. Troisième franchise du réseau au Canada, Le Howard Johnson Manoirs de l’Aigle, à Sainte-Adèle, prévoit d’offrir 120 suites hôtelières (en copropriété), un restaurant, un lounge, un centre de réunions et de banquets, une piscine intérieure et un spa. L’établissement ouvrira ses portes à l’automne 2009. Sur le Web : www.hojo.com Le Cirque Akya Vous désirez offrir à votre groupe ou famille une expérience de cirque hors du commun ? Le Cirque Akya vous comblera ! Sur la route depuis 2006, la troupe du Cirque Akya présente des numéros clownesques, d’acrobaties, de trapèze, de cerceau et même de lancer du couteau ! Un spectacle où le public, à proximité de la scène et des artistes, est invité à participer, créant ainsi une ambiance festive et interactive. RA ITEtJ R Td6PCATERK91Fge TÉL. : 931-8814 Installés sur l’Île Bonsecours aux quais du Vieux-Port jusqu’au 29 juin, Chocolat, Nicoletta et la troupe vous accueillent sous le chapiteau intime de 230 places, entouré de ses roulottes argentées. Pour une activité en région, les saltimbanques s'installeront au village piétonnier du Mont Tremblant du 17 juillet au 24 août et seront dans la zone portuaire de Chicoutimi du 29 août au 7 septembre. Réservations de groupe et forfaits sur mesure. Info : (514-968-1873) ou www.cirqueakya.com Tourisme Québécois en hausse aux É.U. Ce ne sera pas la flambée des prix de l’essence qui freinera les Québécois dans leurs plans de vacances chez nos voisins du sud. On observe depuis janvier 2008, une hausse de 15% des demandes de renseignements touristiques, comme rapporté par le directeur général du Centre de tourisme de la Nouvelle-Angleterre, Manny Witt - en rappelant aussi que plusieurs centres de villégiatures américains observaient l’été dernier environ deux tiers de leur chiffre d’affaires en provenance de Québécois ! Vraisemblablement à l’origine de cette vague touristique, la hausse du dollar canadien par rapport au dollar américain et un coût de la vie moindre aux États-Unis attireraient ainsi nos concitoyens à traverser la frontière sans hésitation. La taxation à la pompe n’est pas un facteur négligeable non plus si l’on considère que la taxe québécoise par litre d’essence est plus de deux fois plus élevée qu’aux États-Unis, ce qui freine les longues traversées routières à l’intérieur de notre propre pays, qui coûtent de plus en plus cher. À en croire le pessimisme de William Brown, pdg de l’aAssociation des hôteliers du Grand Montréal, il faudra s’en tenir au succès souhaité du 400e anniversaire de Québec pour espérer attirer des touristes étrangers car, en contrepartie, le moral des américains ne se prêtera pas aux départs en vacances vers le Canada. Les Canadiens ne se rendent pas uniquement aux États-Unis. Selon Statistiques Canada, 25 millions de Canadiens se sont rendus à l’étranger pour plus d’une journée l’an dernier, en augmentant les séjours au Mexique, en Europe de l’Ouest, à Cuba, en République Dominicaine et en Chine entre autres, totalisant 7,4 millions de voyages. Les Émirats arabes unis aussi ont accueilli 30% de plus de visiteurs canadiens qu’en 2006. S’y sont-ils rendus pour visiter le seul hôtel 7 étoiles au monde (Burj al-Arab) à Dubaï ? Le traiteur montréalais clef-en-main pour tous vos besoins corporatifs. 5463 St-Jacques Ouest Montréal, Québec H4A 2E1 18 Le PLANIFICATEUR Juin’08
> ENTRETIEN AVEC UN CONCIERGE Notre brin de causette avec un concierge se passe, ce mois-ci, avec Simon Bovoli, concierge de l’Hôtel Dominion 1912 de Québec. 1. Que pouvez-vous fournir d’unique, comme services, aux planificateurs ? La conciergerie est ouverte 7 jours sur 7, de 7 heures à 23 heures. Le hall, exceptionnel, vous offre gratuitement et en tout temps thé et café – expresso, cappucino, au lait, etc. Le personnel (même votre concierge préféré) peut vous préparer les meilleurs martinis en ville, à savourer dans le confort de nos immenses canapés en duvet devant le foyer centenaire ou sur la terrasse fleurie. Déjeuner continental de luxe, salle de mise en forme 24 heures sur 24, connexion Wi-Fi partout dans l’hôtel ne sont que quelques-uns des services gratuits que notre approche personnalisée réputée met à votre disposition. 2. Quels restaurants recommandez-vous dans votre ville pour les groupes ? Québec est célèbre pour sa fine cuisine. Entre autres, l’Utopie ébahira tous les gourmands curieux avec sa cuisine fusion et une salle à manger privée pour groupes ; le Michelangelo, reconnu par le gouvernement italien comme une référence en matière de cuisine italienne authentique à l’étranger, a des salles privées et une carte des vins remarquable ; le Saint-Amour, avec son fameux menu foie gras et le jardin d’hiver exceptionnel de la salle à manger plaira aux groupes, petits et grands ; le Laurie-Raphaël permet aux petits groupes de dîner en atelier avec le chef bien connu Daniel Vézina ou le sommelier. 3. Que recommandez-vous pour ce qui a trait à la vie nocturne dans votre ville ? Le salon « Le Boudoir » est génial pour s’asseoir confortablement et écouter de la musique en direct mais pour danser, je préfère le Maurice Night Club. Chacun des trois étages a son propre style et l’un d’entre eux est sûr de vous plaire. La ville est aussi bien pourvue en pubs irlandais et microbrasseries locales. 4. Quels lieux intéressants, hors de l’ordinaire ou uniques recommandez-vous aux planificateurs ? Le quartier « Nouvo Saint-Roch » est à voir absolument. À l’écart de la zone touristique officielle, il accueille certains restaurants « J’ai lu Le Planificateur du début à la fin... » « Je prends toujours le temps de lire Le Planificateur... » et boutiques les plus tendances de la ville. Les planificateurs trouveront aussi dans ce quartier qui monte des pubs, des restaurants et des cafés traditionnels qui se mêlent au nouveau. L’endroit parfait pour découvrir la vie ordinaire de Québec. 5. Quels sont selon vous, les endroits à voir et à ne pas manquer ? La ville a beaucoup changé depuis quelques années, en partie à cause du 400e anniversaire de sa fondation et ses 10 mois de célébrations. Les choses à faire et à voir sont trop nombreuses pour les donner toutes mais certaines sont un impératif : le Musée des Beaux-Arts, la ville fortifiée, le festival d’été, les Plaines d’Abraham (champs de bataille), l’édifice parlementaire et le quartier Petit-Champlain. 6. Quels sont les meilleurs circuits de marche ou de jogging que vous recommandez ? À partir de l’hôtel, on peut faire le tour du bassin et de la marina Louise en passant devant le marché des producteurs et la gare ferroviaire de style château ou passer le long du terminal des croisières qui vous emmènera le long du fleuve Saint-Laurent. 7. Combien coûte/devrait coûter un taxi de l'aéroport vers le centre-ville ? La course est au prix fixe de 30 $ vers tout le centre-ville et le Vieux Québec. 8. Parlez-nous de vos demandes les plus extravagantes, de la part de vos invités. Demandes extravagantes mises à part, il est arrivé au concierge du Dominion 1912 de devoir se dépasser. Un couple qui voulait se marier dans notre Hôtel de glace en mars dernier est resté pris quatre heures dans un carambolage de 40 voitures pendant la tempête du siècle. Mariage annulé, coincé dans la neige, rien n’allait plus. J’ai quitté l’hôtel à deux heures du matin, armé d’une pelle pour les libérer. À neuf heures, mon collègue avait fait venir un prêtre et un photographe dans notre salle de réunions et nous aidions ce couple peu ordinaire à se marier. Un homme très fortuné a appelé pour dire que, même si l’hôtel n’avait pas de restaurant, il avait des exigences alimentaires très strictes pour son prochain séjour (repas entièrement bio préparé et servi sans sel ni poivre, couverts, assiettes et verres lavés deux fois, rincés et séchés avec des produits spécifiques) et qu’il devait manger aux quatre heures. Toute l’équipe s’y est mise pour trouver le traiteur capable de respecter toutes les directives du client. Le client a dit qu’il n’avait jamais été si bien servi, excepté par son propre personnel. LE PLANIFICATEUR Les planificateurs nous voient. N’ont-ils pas besoin de vous voir ? Appelez-nous au (514) 849-6841 ext. 315 Juin’08 Le PLANIFICATEUR 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :