Le Planificateur n°6-1 déc 07/jan 2008
Le Planificateur n°6-1 déc 07/jan 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6-1 de déc 07/jan 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : regard sur les logiciels.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
LE PLANIFICATEUR'.:ii:fV 10ES DE RECHERCHE Est-ce que votre entreprise organisera ou non une fête de fin d'année en 2007 ? Oui : 82% Non : 18% Si la réponse est négative, est-ce qu'un autre événement l'a remplacée ? Oui : 63% Non : 37% Commentaires des planificateurs : (Nous avons) organisé un atelier sur l’accord des mets et des vins. Une grande fête (de 1000 personnes) a été remplacée par trois plus petites fêtes de 400 personnes pour chacune. Nous faisons un déjeuner d’entreprise, nous sommes une petite association. Est-ce que votre entreprise paie pour une chambre d'hôtel pour les employés ou un transport aller-retour du site d'événement ? Oui chambre : 10% Oui transport : 46% Non pour les deux : 44% Commentaires des planificateurs : Nous payons les taxis au besoin pour retourner à la maison. (chambre payée) pour les courses de taxi de plus de 100 $. Transport payé pour l’aller-retour. Coupons de taxi remis à la fin de la soirée., eM l n#t. re%..,r.w Les La formation en ligne emerit e aux emp oyeurs soutien précieuxElle eontfibue au perfectionnement des compétences des employés ainsi qu'a l'amélioration de l'uniformité du service â la clientèle, Pour en apprendre davantage sur ce produit ou le autres ressources de formation en tourisme emerit, visitez notre site Web â l'adresse ernerit.ca ou téléphonez au 1.8011.4115..1158. Sondage des fêtes de fin d’année À la fête est-ce que des cadeaux sont échangés ou donnés ? Oui : 44% Non : 56% Commentaires des planificateurs : Seulement pour les employés comptant 5, 10, 15, 20, 25, 30 et 35 ans de service – événements jalon. Au lieu d’échanger des cadeaux, nous supportons une charité locale et nous achetons des cadeaux pour un organisme de charité. Il y a des cadeaux pour tous et les noms sont mis dans un chapeau. Nous procédons à un échange de cadeaux avec une valeur (prédéterminée). Est-ce que votre entreprise a réservé un site d'événement pour l'an prochain ? Oui : 22% Non nous le faisons habituellement en... : 78% Commentaires des planificateurs : nous le faisons : Dans la nouvelle année : 11% janvier : 11% juillet : 6% février : 8% août : 11% mars : 0% septembre : 19% avril : 1% octobre : 12% mai : 3% novembre : 13% juin : 2% décembre : 3% vraies ressources sont/iiiiii am es. Des outils de formation en ligne complets et interactifs pour les Coordonnateurs d'activités speciales et les Directeurs d'activMtés spéciales. lm... _._1:1=m1.Is.1am. ri- = ; ==,.l=... RN +d I.LHrt iti...5'- -.MW T. iarm- — YMww,-11- si 11.111.irvEw CrrliNi= dm 1..sYms Le 16 PLANIFICATEUR Déc.’07 – Jan. 08
Vodka, notre chouchou de l’hiver Vous avez peut-être apprécié une vodka glacée ou vu James Bond boire son célèbre martini, secoué au shaker, et non mélangé à la cuillère. Peu importe, la vodka est l’alcool le plus populaire du monde. Il s’agit d’un liquide transparent contenant de l’eau et de l’éthanol purifié par distillation à partir d’une substance fermentée – pommes de terre, céréales, betteraves sucrières ou encore graines de chanvre – et d’une quantité négligeable d’autres substances comme des impuretés et peut-être des arômes. Excepté certaines vodkas aromatisées, la vodka est transparente. CE QU’ELLE CONTIENT D’habitude, la vodka contient 35 à 50% d’alcool par volume. La vodka russe, lithuanienne et polonaise classique en contient 40% (80 degrés aux É.-U.). Cela est dû aux normes russes introduites en 1894 par Alexandre III, suite aux recherches du chimiste russe Dmitri Mendeleev. Selon le musée de la vodka à Moscou, Mendeleev a établi que le pourcentage parfait était 38. Toutefois, comme l’alcool était alors taxé selon sa force, on a arrondi à 40% pour faciliter le calcul de la taxe. L’Union européenne fixe un minimum de 37,5% d’alcool par volume. La vodka doit son nom à un diminutif du mot « eau » (voda, woda) dans certaines langues slaves (comme le haut-sorabe) même si le lien avec wódka n’est pas clair. L’ORIGINE DE LA VODKA Les origines de la wódka (et de son nom) ne peuvent être établies avec certitude mais on croit qu’elle vient de la région céréalière qui comprend aujourd’hui la Pologne, le Bélarus, la Lithuanie et l’Ukraine. Elle a aussi une longue tradition en Scandinavie. De coutume, on la boit sec en Europe de l’Est et dans les pays nordiques de la « ceinture de la vodka ». Sa popularité dans le reste du monde est due en grande partie à son utilisation dans les cocktails et autres mélanges – Bloody Mary, Screwdriver, vodka tonique et le célèbre vodka martini de 007. TYPES DE VODKA Parce qu’elle est neutre, la vodka se mélange bien avec d’autres saveurs et « fortifie » bien d’autres boissons. Au 19e siècle, les producteurs de xérès en Espagne appréciaient beaucoup l’alcool russe très fort et l’importaient pour fortifier leurs vins. On utilise encore les alcools neutres pour fortifier le porto, le xérès et d’autres types de vins fortifiés, bien qu’aujourd’hui on se tourne plus souvent vers la vaste « mer de vin » créée par les pratiques agricoles de l’UE. Dès le début, on a produit des vodkas aromatisées, à l’origine surtout pour masquer leur saveur primitive. Puis, c’est devenu la marque de l’habileté de la distillerie. Les Russes et les Polonais en particulier produisent encore des douzaines de saveurs. Parmi les mieux connues : Kubanskaya – vodka aromatisée avec une infusion de zestes de citron et d’orange séchés. Limonnaya – vodka aromatisée au citron, à laquelle on ajoute souvent un peu de sucre. Okhotnichya – vodka « des chasseurs », aromatisée avec tout un mélange – gingembre, clous de girofle, zestes de citron, café, anis et d’autres herbes et épices – puis mélangée avec du sucre et un soupçon de vin semblable au porto blanc. La vodka convient à toutes les occasions et à tous les plats et (à en croire certaines publicités) donne moins la gueule de bois que n’importe quel autre alcool. Pas étonnant alors qu’en Amérique, elle se vende mieux que le gin, le rhum, la tequila, le scotch, le bourbon et le whisky canadien, selon le magazine Slate. Sur le Web : www.absolut.com www.smirnoff.com www.icebergvodka.com www.tastings.com/spirits/vodka.html Une irsihre ! Ave sur Manu- il pour was rencomes ex coxievienui - ; 5 1,14.9 fi64.12 I E63-561:120360 velor...co-irrimmomeeumxitruiLccin HchauearempriclerrErtrealrerg cearrn-AmetnTicrblemorrrealra-n Le Déc.’07 – Jan. 08 PLANIFICATEUR 17 VI MICRON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :