Le Planificateur n°5-9 novembre 2007
Le Planificateur n°5-9 novembre 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5-9 de novembre 2007

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : une conférence d'entreprise ? emmenez-les en bateau !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Incorporer des activités extérieures lors de réunions corporatives permet d’énergiser et motiver votre équipe. Combinez ski et réunions — vivez l’expérience hivernale canadienne DE JYL ASHTON CUNNINGHAM, CMP Joindre le ski ou d’autres activités hivernales à une réunion d’entreprise a de nombreux avantages. On parle tant aujourd’hui de santé et de bien-être au travail que toute combinaison de réunions en salle et d’activités en plein air ne peut qu’être salutaire. Pour améliorer le style de vie et le moral du personnel, rien ne vaut l’air frais et l’exercice – un élément très facile à intégrer dans n’importe quel événement – suivi de près par la création d’un esprit d’équipe et les défis personnels et mutuels. Les centres de ski canadiens sont parmi les premiers du monde et le Canada gagne rapidement en popularité auprès des investisseurs sérieux, à preuve l’attrait qu’exerce sur les portefeuilles du marché européen un grand nombre de propriétés dans des endroits comme le Mont-Tremblant. Au Canada, « ski et réunions » signifie souvent Colombie- Britannique, Alberta, Québec et Ontario, mais la plupart des autres provinces offrent aussi certaines possibilités de skier. L’excellent site Web de Go Ski donne peut-être toutes les stations de ski du pays, mais l’information sur l’hébergement y est un peu sommaire. Sur le Web : www.goski.ca Avant de décider où aller et après avoir établi que le profil du groupe convient à ce genre de combinaison, assurezvous de prévoir assez de temps pour que cela vaille la peine d’opter pour la formule « ski et réunions ». On ne répètera jamais assez l’inutilité de se réunir dans une superbe station de sports d’hiver sans donner aux gens le temps d’en profiter. Après avoir préparé l’ordre du jour, étudiez la possibilité de laisser conjoint(e)s et partenaires se joindre au groupe pour un coût supplémentaire. Pensez aussi aux déplacements. Faites en sorte que le Le 22 PLANIFICATEUR Novembre 07
Vérifiez les conditions d’enneigenent au préalable déplacement soit aussi exempt de stress que possible et le reste de l’événement se déroulera beaucoup plus en douceur. Rien de pire pour le planificateur que les histoires d’horreur des délégués qui arrivent à la station, une expérience qu’ils risquent fort d’avoir à l’esprit jusqu’à leur départ. Si le déplacement exige un long trajet en voiture ou un deuxième vol après l’arrivée à l’aéroport principal, considérez la possibilité d’offrir un arrêt facultatif – une nuit ou une longue pause d’au moins quatre heures – dans un hôtel confortable où les délégués pourront se rafraîchir, dormir ou manger convenablement. Attention aux divertissements en cours de trajet : les gens peuvent être fatigués ou seulement vouloir regarder le paysage. Les autobus plus petits et luxueux ou les utilitaires sport à carrosserie allongée sont de plus en plus populaires auprès des groupes en provenance de villes différentes parce qu’ils permettent de continuer le voyage sans attendre l’arrivée d’autres vols. Le problème du manque de neige n’est pas aussi important au Canada qu’il ne l’a été dernièrement en Europe mais mieux vaut vérifier les conditions d’enneigement un an d’avance en inspectant le site au cours du mois dans lequel l’événement aura lieu l’année suivante. Pour éviter les surprises, vérifiez les dates des vacances outremer, surtout les vacances scolaires – elles ne sont pas peut-être pas les mêmes qu’au Canada. Ça bouge côté destinations de ski dans l’aviation commerciale ! Mont-Tremblant continue de promouvoir son aéroport comme étant le seul aéroport au Canada (pour avions à voilure fixe) avec accès direct à la station de ski. Continental Airlines a maintenant un vol quotidien direct entre Newark et Mont-Tremblant. Au moment d’écrire, il en coûte juste un peu plus de 300 $CA entre Noël et le Jour de l’An. Un vol Porter Airlines quitte l’aéroport Toronto Island le samedi et revient de Mont-Tremblant le dimanche pour environ 350 $CA, taxes comprises, pendant la même période. Porter est l’étoile montante de l’aviation commerciale canadienne et nous avons hâte de voir comment la compagnie grandira. Sur le Web : www.flyporter.com DE BONS ESPACES DE RÉUNIONS SONT DISPONIBLES Les centres de villégiature adaptent régulièrement leurs installations de conférence et de réunions ou en construisent de nouvelles pour répondre aux besoins croissants de la formule « conférences et loisirs ». Le Fairmont Lake Louise en Alberta vient d’aménager un nouvel espace de conférence et de réunion de 36 000 pieds carrés, le Mount Temple Wing, qui améliorera beaucoup ses services. Le Deerhurst Resort en Ontario a été un fer de lance de la formule travail-plaisir quand il a entièrement retapé sa propriété en 2000. Il combine événements d’affaires et ski ou golf selon la saison et reste un des centres les plus populaires en Ontario pour des réunions. Whistler Blackcomb(la CSPEP y a tenu sa conférence annuelle) offre plein de merveilleuses propriétés accessibles à pied depuis le centre de conférences dernier cri Telus Whistler, y compris les chaînes Hilton, Pan Pacific, Four Seasons, Starwood et Fairmont, qui ont toutes leurs propres installations de réunion à Whistler pour des groupes plus ou moins grands. Caser des périodes de loisir dans un programme « ski et réunions » peut être un casse-tête puisque seule une poignée de stations offre du ski de soirée, quand les réunions sont finies. Prolonger le séjour règlerait le problème mais ce n’est peut-être pas à la portée de toutes les bourses. Des planificateurs ont essayé les options ci-dessous, avec succès : Commencer les réunions après dîner plutôt qu’après déjeuner au moins trois fois pendant la conférence. Les délégués pourront dévaler les pentes le matin. Commencer très tôt le matin et finir à 13 heures. Le reste de la journée est libre. Voyez si le centre consent à ouvrir deux ou trois pistes plus tôt que d’habitude. Certains le font si le groupe est assez nombreux. Commander d’avance les laissez-passer pour les remontepente ou l’équipement nécessaire et faire livrer le tout à la chambre de chaque délégué à son arrivée. Ça laisse plus de temps pour skier. Black Tie Skis, un service personnalisé de location et de livraison de skis, vient d’ouvrir sa première franchise au Canada à Whistler. Sur le Web : www.blacktieskis.com Chercher des centres qui offrent du ski de soirée : parmi les plus gros, il y a Mont Sainte-Anne, Mont Saint-Sauveur, Bromont, Blue Mountain et Kelowna. Pour laisser plus de temps libre pendant la journée, poursuivre les réunions en soirée, souper léger inclus. Le ski est souvent l’activité la plus populaire dans les stations de sports d’hiver mais tout le monde n’est pas un fana du grand air. Prévoyez d’autres activités qui durent assez longtemps et procurent une expérience intéressante. Essayezles toutes d’avance pour éviter les surprises. Le Planificateur a entendu parler d’un événement récent où on avait promis aux invités un cours de cuisine avec un chef chevronné mais où ils se sont retrouvés à trancher et à couper en dés tous les légumes du restaurant pour la journée – et se sont fait eng… parce qu’ils ne coupaient pas assez bien ou assez vite ! SUITE À LA PAGE 24 Le Novembre 07 PLANIFICATEUR 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :