Le Planificateur n°12-5 nov/déc 2014
Le Planificateur n°12-5 nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12-5 de nov/déc 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 66

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : Twitter... plus qu'un fil de presse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Visite de Sites Après cette journée bien remplie et réussie, Le Planificateur tient à remercier Claudie Robert-Lemire de Tourisme Outaouais - crobertlemire@tourisme-outaouais.ca pour nous avoir fait découvrir les trésors cachés de sa superbe région et Martha Tobin d’Accolade Promotion Group Martha Tobin mtobin@accoladepg.com pour sa présentation plus qu’intéressante sur les nouveautés technologiques dans le domaine de l’événementiel à l’hôtel DoubleTree. Nous remercions également la compagnie de transport Autobus Mont-Royal, sans laquelle nous n’aurions pas pu nous déplacer si facilement et tout spécialement à notre chauffeur qui a su faire des miracles lors de cette journée. Enfin, merci aux planificateurs présents lors de cette activité. e Hôtel Westin Ottawa Cet hôtel, détenant la plus grande salle de bal récompensée 4 Diamants à Ottawa, compte également 496 chambres et 27 salles de réunion. Le Westin propose des forfaits pour des événements écoresponsables et un service traiteur reconnu pour son excellence. Le décor utilise un style urbain et l’équipement est à la fine pointe de la technologie. En passant de la salle de bal, à la salle de réunion, il n’y aura aucune restriction quant au caractère de votre événement. Le Westin utilise également le système StarGroups, il est donc possible pour vous de gérer vos invitations et réservations sur un seul et même site. Contact : 613-560-7370 ottawa.sales@westin.com Le Real Sports Bar & Grill Plus convivial, cet endroit est le parfait décor d’un 5 à 7 ou d’un cocktail réussi. Les amateurs de sports seront servis avec les 99 télévisions (dont un écran de 27 pieds) diffusant les matchs les plus attendus. Ce resto-bar compte 248 places assises plus 385 debout. À l’étage, il y a 100 places assises plus 200 debout. Le patio et la terrasse sont également spacieux. C’est la destination idéale autant pour un groupe de 20 personnes, que pour un événement corporatif de 400 invités. Le service événementiel y est impeccable, sans parler du menu qui vous mettra l’eau à la bouche. Possibilité de diffuser vos présentations sur écran géant. Contact : Andrea Saikaley 613-680-7325 *209 ASaiKaley@RealSports.ca 26 Le PLANIFICATEUR VOLUME 12 No. 05 WWW.LEPLANIFICATEUR.CA Le Delta Ottawa Tout de suite en entrant, nous remarquons la luminosité dominante de l’endroit, étant pourvu d’immenses fenêtres et d’une vue panoramique. Ayant investi 35 millions en rénovations, le Delta Ottawa est maintenant à la fine pointe de la modernité. À quelques pas du centre-ville et des commodités, cet hôtel est composé de 410 chambres, 17 espaces de réunions dont la capacité du plus grand est de 1 100 personnes. Que ce soit pour des événements plus intimes ou pour de grandes conférences, vous y trouverez assurément votre compte. Le chef Justin se fera un plaisir de vous recevoir avec son menu réconfortant et délicieux. Contact : Marilyn Power 613 688-6812 marilyn.power@deltahotels.com Hôtel Marriott Ottawa Avec son restaurant tournant au 29e étage, l’Hôtel Marriott a tout d’une destination gagnante. Cet hôtel compte 25 salles de réunions et la plus grande d’entre elles, la salle de bal Victoria (avec galerie au 2e étage), peut accueillir jusqu’à 600 personnes. Notez que toutes les salles sont entièrement équipées en audiovisuel. De plus, si vous soumettez une liste d’invités, le personnel de l’hôtel se fera un plaisir d’effectuer les réservations complètes. Vous tomberez sous le charme de la vue du haut de l’hôtel et de l’excellent service du personnel. Conseil du Planificateur : osez le bar à poutine lors de vos événements. Contact : Kristina McNamara 613-238-1122 kristina.mcnamara@ottawamarriott.com
Le virus Ebola est transmis entre humains lorsqu’il y a contact avec un fluide corporel infecté. Les plus infectieux sont le sang, les selles et le vomi. Le virus a également été détecté dans le lait maternel, l’urine et le sperme. Chez un homme en convalescence, le virus peut persister dans le sperme pour environ 70 jours. Une étude a même suggéré une durée allant jusqu’à 90 jours. La salive et les larmes portent aussi un risque, mais les études menées à ce sujet étaient limitées au niveau des quantités de fluides et la science n’était pas convaincante. Dans les études de salive, le virus était plus fréquemment retrouvé chez les patients atteints à un niveau sévère. Le virus n’a jamais été isolé dans la sueur. Le virus Ebola peut être transmis indirectement lorsqu’en contact avec une surface ou un objet contaminé. Le risque de transmission indirect est bas et peut être réduit davantage en suivant des procédures de désinfection. Le virus Ebola n’est pas une infection aéroportée. Ceci implique l’inhalation d’une dose infectieuse du virus à partir d’un nuage Rabais jusqu`a 30% pour les planificateurs !. a OfFrez le meilleur pour un court séjour â vos et gabflu participants lors d'un événement d'affaires ! Le meiliewrpp4n - Pour Votre Info EBOLA : RESTEZ INFORMÉS suspendu de petites gouttelettes séchées. Ce mode de transmission n’a pas été observé dans les études depuis quelques décennies. Selon le sens commun et des observations, le virus est rarement transmis par la toux ou par éternuement. L’information épidémiologique qui émerge n’est pas consistante avec le mode de propagation des virus aéroportés causant, entre autres, la rougeole et la varicelle. Théoriquement, si la personne hautement infectée a également des symptômes respiratoires causés par une autre condition ou vomi beaucoup, elle pourrait transmettre le virus à quelqu’un se situant près d’elle, si les gouttelettes émises sont grosses et mouillées. C’est lorsque les gouttelettes atteignent directement la membrane muqueuse ou une coupure sur la peau que la transmission se produit. Plusieurs études rigoureuses ont été menées dans le passé, afin de démontrer que le virus Ebola est transmis par un contact direct avec un patient présentant les symptômes. Il n’existe pas de preuves de mutation pour ce virus. De plus, les scientifiques ne connaissent aucun virus dont le mode de transmission change. Prenons l’exemple de l’influenza aviaire qui a causé des cas sporadiques chez les humains depuis 1997. On remarque maintenant une grande quantité de poulets et de canards affectés dans de grandes régions en Asie. Ce virus a probablement circulé à travers des milliards d’oiseaux pour au moins deux décennies, et le mode de transmission n’a fondamentalement pas changé. La spéculation que le virus pourrait subir une mutation qui faciliterait la transmission du virus dans l’air ne demeure qu’une spéculation. Aucune preuve ne supporte cette idée. Ce type de spéculation n’a aucun fondement. On doit comprendre que les responsables de la santé veulent arriver à rattraper ce virus qui agit rapidement et qui cause des vagues d’infection. Pour cesser ces vagues de virus, on doit prendre des mesures de prévention, et ce à grande échelle. Ces mesures sont montrées à être très efficaces. Les meilleurs rectos, les meilleures boutiques, les incontournables à voir en peu de temps, Un cadeau pratique, beau et â peu de frais. Disponible des avril 2015 en format guide et en version numérique. oie ULYSSE "30% de rabais pour l'achat de 100 exemplaires et plusRabais possibles pour des quantités moindres, Communiquez avec Helene Biron helene@luIysse 4 514-843.9882 poste 2228 IYnwlf iarau ! l xrravm WWW.LEPLANIFICATEUR.CA No. 05 VOLUME 12 Le PLANIFICATEUR 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 1Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 2-3Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 4-5Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 6-7Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 8-9Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 10-11Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 12-13Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 14-15Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 16-17Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 18-19Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 20-21Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 22-23Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 24-25Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 26-27Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 28-29Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 30-31Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 32-33Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 34-35Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 36-37Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 38-39Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 40-41Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 42-43Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 44-45Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 46-47Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 48-49Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 50-51Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 52-53Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 54-55Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 56-57Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 58-59Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 60-61Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 62-63Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 64-65Le Planificateur numéro 12-5 nov/déc 2014 Page 66