Le Planificateur n°10-8 octobre 2012
Le Planificateur n°10-8 octobre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10-8 de octobre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Planificateur

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : le whisky en dégustation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
p l a n i fier Avant de choisir un lieu de réunion, avez-vous considéré tous les aspects ? En tant que planificateur de réunions, quelles caractéristiques trouve-t-on sur votre liste de base en ce qui concerne le choix des sites de réunions et d’événements ? On y voit souvent l’emplacement idéal souhaité, la capacité nominale, la qualité de la nourriture et des boissons, les coûts, etc. Quelles sont les autres questions clés que vous devriez vous poser avant de réserver le site ? Consultez-vous régulièrement le fournisseur audiovisuel ou le producteur d’événements avant de signer le contrat ? En tant que producteur d’événement, je suis souvent contacté après que le lieu de l’évènement a déjà été choisi. Idéalement, il serait mieux que le producteur soit intégré au projet le plus tôt possible afin qu’il soit en mesure de collaborer au processus de planification, ce qui donnerait un impact positif sur le format de la réunion et sur son contenu. Voici ce que les producteurs ont besoin de savoir avant de se mettre au travail sur le concept créatif et avant de planifier le budget : « Quelle est la taille de l’évènement à produire et, par conséquent, combien de temps faudrat-il pour mettre en place l’audiovisuel et allouer du temps pour les répétitions des techniciens et des présentateurs et animateurs ? » Trop souvent, un espace est réservé uniquement pour le jour de l’événement. Comment pouvezvous commencer une réunion à 8 heures si vous avez accès à la salle seulement à partir de 6 heures du matin ? Même avec une installation qui débute à minuit, vous vivez dangereusement, sans possibilité de résoudre les éventuels problèmes techniques. Vous disposez d’encore moins de temps pour incorporer les changements de dernière minute demandés par les présentateurs juste avant le début de la réunion. Y a-t-il suffisamment d’espace pour la projection arrière ? Si ce n’est pas le cas et si vous devez vous contenter d’une projection frontale, avez-vous assez de hauteur de plafond pour accrocher le projecteur sur un angle, permettant ainsi de projeter au-dessus de la tête de l’animateur et d’éviter une ombre malencontreuse sur l’écran ? Y a-t-il suffisamment d’espace pour l’installation d’une estrade suffisamment grande pour pouvoir facilement gérer toute l’action ? La largeur de l’estrade dépendra du nombre de présentateurs qui s’y trouveront en même temps et s’il y aura une aire de discussion incluant des meubles, ou si une troupe de danse ou un groupe musical s’y produira. Avec un groupe plus important, les présentateurs apprécieront une estrade surdimensionnée qui leur permettra de se déplacer librement et se rapprocher du public. Pouvez-vous installer facilement une table dans la salle pour la régie ? Dans un événement passé, un client nous a demandé un environnement avec une surface de projection en continu sur 3 murs, mais une fois tous les équipements audiovisuels installés, nous avons été privés d’espace pour notre tableau de commandes. Quelle a été la solution ? Nous nous sommes installés dans le couloir de service adjacent et nous avons surveillé l’action en direct par caméras interposées, en circuit fermé dans la salle. Y a-t-il des points d’ancrage dans le plafond pour installer l’éclairage, la sonorisation et la Par Michael Caplan projection ? Selon la taille du groupe et le plan d’étage, vous devrez peut-être suspendre certains équipements, y compris les écrans. Qu’en est-il du courant électrique ? Cela n’est généralement pas un problème dans les établissements plus récents, mais ça pourrait l’être dans les espaces plus anciens. Lors d’un événement, nous avons été contraints d’installer des lignes électriques entre les étages. Envisagez-vous un lancement de produit ou une annonce importante qui nécessitera la diffusion d’une musique forte ? Si c’est le cas, la plupart des murs amovibles ne contiendront pas complètement votre son à l’intérieur, et vous finirez par perturber l’évènement de la salle d’à côté. Si vous avez besoin de faire exploser le son, assurez-vous au préalable que vous avez la possibilité de le faire sans encombre. Si vous avez des animateurs, dans la plupart des cas ils auront besoin de vestiaires et d’un espace pour se restaurer. Il est utile de disposer d’un espace à proximité de la salle de l’événement afin de réduire votre temps passé à courir pour les mettre en attente près de la scène, surtout si il y a un changement de dernière minute dans le planning. Je suis convaincu qu’en tant que planificateurs expérimentés, vous êtes bien conscients de la plupart de ces questions. Si vous n’y avez pas encore réfléchi, essayez de contacter votre producteur de réunion avant de faire le choix final du site pour votre prochain événement. Cela vous permettra de vous assurer que vous avez les outils et les conditions optimales de travail pour offrir le contenu et le style de réunion qui répondront aux attentes de communication stratégique de vos clients. Michael Caplan est le fondateur de Sensix communications et évènements. Considéré comme un expert dans la création et la production de réunions et d’événements de classe mondiale au cours des 30 dernières années, il a été honoré à titre de producteur canadien de l’année et a toujours mené son équipe à de nombreuses distinctions STAR et prix de Special Events Gala Awards. 14 Le PLANIFICATEUR Volume 10, No. 8
POUR VOTRE INFO L'avenir du marché de l'emploi dans le secteur touristique canadien Le rapport intitulé L'Avenir du secteur du tourisme au Canada révèle qu'au cours des 20 prochaines années, le nombre d'emplois à temps plein offerts dans le secteur touristique pourrait passer de 1,6 million à plus de 2,14 millions, ce qui représente une hausse de 33%. La question que les entreprises touristiques doivent se poser, c'est de savoir si celles-ci pourront trouver assez de main-d'oeuvre pour combler les postes offerts. Avant le ralentissement économique de 2008, les pénuries de main-d'œuvre avaient obligé des exploitants d'hôtels de l'Alberta et de la Colombie-Britannique à fermer des étages de leurs établissements, ce qui s'était traduit par une perte de clientèle et de revenus. Deux tendances influeront la capacité du secteur touristique de combler plus d'un demi-million de postes prévus pour les 20 prochaines années. Selon la première, la croissance économique fera augmenter la demande de biens et de services touristiques, ce qui créera des emplois dans le secteur touristique. 1l est vrai que d'importants changements peuvent survenir d'une façon très brusque. L'effondrement économique de 2008 n'a pas tardé à changer le marché canadien de l'emploi ; on est passé d'un marché très restreint à un surplus de main-d'œuvre disponible. La deuxième tendance constitue les changements dans la démographie canadienne. Les entreprises touristiques auront de la difficulté à trouver de la main-d'oeuvre à moins d'un autre effondrement éco- Découvrez la puissance du Un concept promotionnel qui raconte l'histoire de votre entreprise 1, Rehaussez la VALEUR de votre organisation Renforcez la FIERTÉ de vos employés, clients et partenaires Augmentez la NOTORIÉTÉ de votre entreprise auprès de vos futurs clients Un outil de vente idéal qui s'adapte à votre message, à votre image www.imasun.com info@imasun.com 514 933-0869 nomique mondial. La population canadienne vieillit. En 2011, la génération du premier baby boom a atteint l'âge de la retraite. D'ici la fin de la présente décennie, les plus âgés auront pris leur retraite. Par ailleurs, l'actuel taux de fertilité ne suffira pas à soutenir la croissance de la population canadienne de façon naturelle. Si la tendance actuelle se maintient, l'immigration représentera 100% de la croissance nette de la population active canadienne d'ici 2030. Il n'en reste pas moins que d'ici 2030, presque un Canadien sur quatre aura 65 ans et plus, alors que ce groupe d'âge représentait 14% en 2010. Le secteur touristique sera particulièrement touché par cette tendance. En 2006, le tiers des travailleurs du secteur touristique avaient entre 15 et 24 ans. Selon les projections de croissance démographique moyenne de Statistique Canada, entre 2010 et 2021, le nombre de Canadiens entre 15 et 24 ans diminuera de plus de 315 000. Compte tenu de ce scénario, les entreprises devront recruter parmi un autre groupe de population, ou se disputer plus énergiquement un nombre réduit de jeunes travailleurs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :