Le Petit Gourmet n°56 septembre 2016
Le Petit Gourmet n°56 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Petit Gourmet

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 16,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'accord parfait...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
100 % allier Délices L’ART ET LA MANIÈRE La Palette Vintage, c’est un endroit tout nouveau tout beau, dans lequel on se sent très bien. La jeune Camille McCallister accueille ses clients dans une très belle salle et une terrasse non moins magnifique donnant sur la Cour des Dames. Elle propose avec le sourire une petite restauration, des collations et pâtisseries (tarte citron, Tatin, brownies, meringues…) tout au long de la journée. Les salles attenantes sont dédiées à l’art, en l’occurrence celui de François Lassere, qui travaille sur place. À consommer sans modération. À Charroux. J’AI DESCENDU DANS MON JARDIN Non loin de Moulins, l’Herbier de Saint-Fiacre est un endroit surprenant, à ravir tous les sens. Vivent ici Sophie Gallet et sa famille, arrivés il y a dix ans sur cette terre de 30 hectares. La dame cultive ici ses passions pour les chevaux (elle en possède quatre), les ânes (Sacha et Félix) et, surtout, pour la « botanique » dans son ensemble. Plus de 3 500 arbres et arbustes sont représentés, un nombre infini de plantes et fleurs pour la plupart comestibles. Car, c’est ce qui intéresse Sophie Gallet : planter et replanter ce qui se mange. La plupart du temps, elle part des graines, une grande partie étant produite par elle-même. À partir de tout cela, elle crée ses confitures, gelées, sirops, aromates qu’elle vend dans son petit magasin. Elle est également présente sur les marchés pour vendre fruits et légumes. Faire une visite chez elle – elle accueille le public pour des visites en calèche du domaine, des ateliers de « dégustation » -, c’est découvrir une nature pas comme les autres, étonnante, revigorante et pleine de vie… À Trévol. www.herbier-saint-fiacre.fr 30 © Rémy Lacroix/cdt03 idéals pour soigner le corps et l’esprit. Néris-les-Bains surfe aujourd’hui sur la vague anti stress avec des soins adaptés aux troubles du sommeil et au repos corporel. La figure de proue de la cité est le spa Les Nériades, qui associe balnéo, forfaits beauté et bien-être. À Bourbon-l’Archambault, les eaux possèdent des propriétés anti inflammatoires particulièrement indiquées en rhumatologie et en gynécologie. À chacun sa source et son ressourcement. D’autres préféreront peut-être se nourrir d’arts religieux. Qu’à cela ne tienne ! Le Musée de la Visitation de Moulins, l’église prieurale de Souvigny, celle de Châtel-Montagne, sont d’une incroyable richesse. Plus « modestes » et non moins magnifiques sont les églises peintes du Bourbonnais, notamment celles de la vallée de la Sioule. Et, n’oubliez pas, sur votre route, de passer la tête dans le débrédinoire de Saint-Menoux ! Le dépaysement n’ayant pas de limites dans l’Allier, on ira à la rencontre des bouddhistes à Noyantd’Allier. Que diriez-vous de remonter le temps et d’aller sur les traces des Grands de France ? Car l’Allier dispose de nombreux témoignages des temps anciens. Plus de 500 châteaux sont disséminés sur tout le territoire. Parmi ces derniers, on ne manquera pour rien au monde celui de Lapalisse, œuvre florentine du XVI e siècle qui vaut le détour Bourbon l’Archambault. notamment pour son magnifique salon doré. De là, on partira à la découverte de la Vallée de la Besbre, région hautement châtelaine (le beau château de Jaligny, l’atypique château de Beauvoir, celui de Toury). Et puis, il y a Bourbon l’Archambault, Moulins, marquées à jamais par les Bourbons ; Vichy, capitale thermale où règne encore l’esprit Belle Époque. Retour à la vie de château avec celui de Busset qui possède notamment de fabuleuses fresques du XVI e siècle et celui de Chareil qui, lui aussi est doté de belles peintures murales à grotesques. … Et délices lapalissois On ne partira pas de Lapalisse sans avoir goûté aux fameuses huiles éponymes, artisanales et fabriquées là depuis fort longtemps. Mondialement reconnues, les huiles de noix, noisette, olive, amande, pistache, argan, sésame…
sont un régal, ni plus, ni moins. Autre spécialité du lieu : les Vérités, douceurs à base de caramel fourrées aux fruits. La pâtisserie chocolaterie les Vérités de Lapalisse fabrique également le pavé de la Nationale 7, mélange à base chocolat, de praliné, de gianduja et d’un craquant de nougatine, enrobé d’un chocolat bleuté. Et, pour s’offrir une belle dégustation au déjeuner ou au dîner, on se rendra chez Galland, institution à la renommée méritée qui fait chanter dans l’assiette viande charolaise, volailles de l’Allier, fromages de chèvre avec des plats traditionnels revisités en toute créativité. Et pourquoi pas un petit périple côté mode, à combler tout un chacun et toute une chacune. Ce n’est pas pour rien si Coco Chanel a fait ses débuts à Moulins ! On peut même se rendre à l’endroit exact où Gabrielle devint Coco en chantant ses petits airs de romance. Moulins, aujourd’hui, est devenue une capitale du textile, avec un duo de musées : celui de la Visitation côté religion et le centre national du costume de scène où l’on peut se balader entre les robes de Lacroix et les boléros de Noureev. Vichy, aussi, est une ville de mode, avec ses fameux tissus. Et, ne l’oublions pas, c’est la ville du shopping par excellence, avec ses boutiques ouvertes même le dimanche et des maisons qui méritent sans aucun doute le détour. Petite originalité : le musée du lavage et du repassage. Si, si, ça existe et c’est à voir ! Tentations gourmandes vichyssoises Pour vivre de véritables expériences culinaires, on se rendra chez les incontournables Décoret et Marlène Chaussemy. Du bonheur à l’état pur. À goûter également, la belle cuisine de la Table d’Antoine et, pourquoi pas, la cuisine italienne de l’Etna. On ne manquera pas d’aller faire ses emplettes au Grand Marché, référence du genre. Pour agrémenter son panier garni, on passera à la boulangerie des Deux Frères où l’artisanat rejoint l’art, ainsi qu’aux Marocains, confiserie chocolaterie incontournable. Et l’on ne repartira pas sans une petite boîte de pastilles de Vichy. Si l’on a envie d’une petite escapade, direction le château du Bost, où il fait très bon vivre et ripailler. Vous avez des enfants, des petits neveux… L’Allier est à visiter en famille aussi. Succès garanti avec Paléopolis et Arkéocité pour les archéologues en herbe, sensibilisation à la biodiversité animale et attractions à sensations au Pal, approche du dessin au Musée de l’Illustration Jeunesse, jeux de piste dans le Pays de Montluçon et du Val de Sioule… Les activités ludiques pour tous les âges sont légion. Rien ne manque ! Corinne Chesne Délices C’EST À BOIRE, À BOIRE, À BOIRE… La cave de l’Union des Vignerons Indépendants de Saint-Pourçain regorge de petites merveilles, dont le merveilleux blanc moelleux « Tendresse ». Et que dire du fabuleux Fringance ! Il y a à goûter, à emporter et à voir. Un parcours sensoriel a été créé depuis peu. Véritable initiation des sens, il permet de découvrir autrement les arômes saint-pourçinois. On peut aussi retrouver la Cave au Carlton à Vichy, dans une belle boutique permettant de faire découvrir les meilleurs crus du vignoble. À Saint-Pourçain-sur-Sioule et à Vichy. www.vignerons-saintpourcain.com AU FOUR ET AU MOULIN Le Moulin de la Trappe de Sept-Fons fait partie de ces lieux d’un autre temps. Les moines cisterciens sont là, dans leur abbaye Notre- Dame depuis des siècles. Ils continuent à chercher Dieu et, pour ce qui nous intéresse, ils fabriquent maints produits dont des compléments alimentaires, l’une de leurs grandes spécialités, des petits-déjeuners, des confitures, des gelées, des biscuits, du miel, des moutardes et le fameux fromage de Sept- Fons. De quoi remplir son coffre ! À Diou. www.abbayedeseptfons.com Lepetitgourmet56→ septembre2016 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 1Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 2-3Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 4-5Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 6-7Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 8-9Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 10-11Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 12-13Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 14-15Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 16-17Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 18-19Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 20-21Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 22-23Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 24-25Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 26-27Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 28-29Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 30-31Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 32-33Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 34-35Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 36-37Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 38-39Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 40-41Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 42-43Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 44-45Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 46-47Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 48-49Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 50-51Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 52-53Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 54-55Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 56-57Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 58-59Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 60-61Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 62-63Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 64-65Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 66-67Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 68-69Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 70-71Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 72-73Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 74-75Le Petit Gourmet numéro 56 septembre 2016 Page 76