Le Parisien Economie n°620S 20 jun 2017
Le Parisien Economie n°620S 20 jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°620S de 20 jun 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : entretien, Thierry Breton face aux entrepreneurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
twipe_ftp LE PARISIEN MARDI 20 JUIN 2017 ÉCO 4 À LA UNE @LeParisien_Eco « Thierry Breton vu par les entrepreneurs « Il n’est pas déconnecté de l’entreprise traditionnelle » « ON A NAVIGUÉ pendant l’entretien entre la préhistoire, le futur, on est revenu dans le présent… C’était passionnant ! Je suis le seul autour de la table à venir de l’industrie et j’ai découvert des technologies dont je n’avais jamais entendu parler. Il a jonglé de l’une à l’autre tout en les remettant en perspective, de façon à les rendre compréhensibles. Je ne l’ai pas trouvé pour autant déconnecté de l’économie traditionnelle. Sur la question du rôle du chef d’entreprise, j’ai beaucoup aimé la notion de dualité entre la gestion du temps long et l’urgence du quotidien. En effet, c’est une contradiction que l’on constate tous les jours. C’est important d’avoir les bonnes pratiques à cet égard… Venant de l’univers de la reprise d’entreprise plutôt que la LA MATINALE TÉLÉ DE PUBLIC SÉNAT ET SUD RADIO PRÉSENTÉE PAR CYRIL VIGUIER Canal 13 TNT création, je trouve qu’on parle beaucoup des start-up et tant mieux, mais beaucoup de sociétés en difficultés peinent à trouver des repreneurs parmi les entrepreneurs ou les jeunes diplômés. Pourtant, il y a tellement de choses fantastiques à faire… » « Je me demande quand il a le temps de lire ! » « THIERRY BRETON est passionnant. J’ai été surpris de sa capacité à nous mettre à l’aise. On a envie de lui poser mille questions. Il a beaucoup d’expériences à faire valoir. J’ai retenu combien le temps est important, aussi bien dans la gestion de l’urgence que la vision à long terme. La nécessité de la passion est un point important. Cela se sent quand il parle et j’ai été surpris du nombre de sujets différents qu’il est capable d’embrasser, de la politique à l’entreprise, la gestion humaine, les sciences… Je me demande d’ailleurs comment une personne qui dirige une société de 100 000 personnes trouver encore le temps de lire et se documenter ! Je lui ai demandé quelle était la différence entre un entrepreneur d’une société de 20 personnes comme moi et le dirigeant d’un grand groupe. Sébastien Wolff 45 ANS, COFONDATEUR ET DG D’EXCELRISE Jérôme Laplace, 42 ANS, FONDATEUR DE GÉNÉRATION ROBOTS Je pensais que les compétences étaient complètement différentes mais d’après Thierry Breton, ce sont les mêmes. Il nous a expliqué tout cela avec beaucoup d’humilité. Je ne sais pas vraiment si je suis d’accord avec lui ou pas… Je vous le dirai dans quelques années quand j’aurai fait grandir ma société ! » du lundi au vendredi de 7h30 à 8h30 g o 5 Rediffusion 10h30-11h30 C’est en toute décontraction et avec le sourire que Thierry Breton s’est entretenu avec nos quatre entrepreneurs. » « Plein de choses à explorer » « C’EST LA PREMIÈRE FOIS que je rencontre une personnalité avec une telle expérience et une telle position hiérarchique. Il aurait pu être froid mais non. Il est charismatique et nous a mis très à l’aise. Notre échange a été un condensé de conseils pour les entrepreneurs. C’était ultra-dense et dingue ! C’est intéressant de voir que, pour lui, la position d’un chef d’entreprise est la même, quelle que soit la taille de la société. On doit penser aux mêmes choses, avoir le même rythme. Cela veut dire que l’expérience que je vis actuellement avec ma start-up me sera bénéfique et me servira dans 20 ans, si j’ai une énorme entreprise ou une petite. Nous sommes beaucoup à avoir tenté l’aventure de l’Ecole 42, à sortir des trois ans de formation, et se demander Elisabeth Moreno, 46 ANS, PRÉSIDENTE DE LENOVO FRANCE « CHEZ LENOVO, nous en sommes encore à exploiter les opportunités qu’offre le numérique, mais je me rends compte qu’il y a énormément de nouvelles choses à explorer à l’avenir. On a parlé d’intelligence artificielle et cela me tient à cœur car on s’y intéresse aussi. La diversité de l’expérience de Thierry Breton est remarquable. Passé de romancier à chef d’entreprise et homme politique… Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a eu plusieurs vies et ce n’est pas terminé. Je retiens sa vision du chef d’entreprise. Qu’il s’agisse d’une PME ou d’une société du CAC 40, cela reste un patron, avec des responsabilités, des gens qui comptent sur vous et que vous devez porter loin. Emmanuel Macron a fait appel à beaucoup de personnes issues de la vie civile et Thierry Breton a l’avantage d’avoir une expérience à la fois professionnelle très large et politique. Certes, il n’a pas dit s’il serait ministre en cas de remaniement mais il n’a pas dit non ! » « Un condensé de conseils » Jasmine Anteunis 25 ANS, COFONDATRICE DE RECAST.AI (PARIS) comment on peut être intégrés dans des grandes sociétés qui ne savent pas bien ce qu’on a fait. Quand il insiste sur le fait que la passion doit nous guider plus que notre parcours scolaire ou notre éducation, c’est super fort. Il faut le partager autour de nous pour que les gens le sachent. » PHOTOS LP/OLIVIER ARANDEL. agenda Mana me Mana nanan nanan Jusqu’au 25.06 Le F-35 américain en démonstration au Bourget Le Salon international de l’aéronautique et de l’espace (SIAE) devrait attirer cette année 350 000 visiteurs, dont 150 000 professionnels, selon les organisateurs. Le plus grand rendez-vous de l’aéronautique au monde ouvrira ses portes au public de vendredi à dimanche. L’occasion d’admirer les fleurons de l’aviation, dont le mythique chasseur américain F-35 qui, pour la première fois, fera des démonstrations en vol. A noter qu’un espace dédié à l’emploi vous permettra de discuter avec les écoles de formation et les entreprises du secteur. Parc des Expositions Paris-le Bourget, Le Bourget (Seine-Saint-Denis). Grand public  : du vendredi 23 juin au dimanche 25 juin de 8 h 30 à 18 heures. Jusqu’au 31 août. DRH 2.0 cherche récompense L’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) lance un appel à candidatures pour le Prix du DRH numérique. La cérémonie de remise de prix aura lieu le 27 septembre. D’ici là, les entreprises et organisations disposant de services de ressources humaines ont jusqu’au 31 août pour tenter de décrocher quatre récompenses, dont le Prix DRH numérique et le Prix de la transformation numérique de la fonction RH. Inscription  : Andrh.fr. Jusqu’au 30.09 Concours dédié à l’entrepreneuriat féminin Le concours régional « Créatrices d’Avenir » part à la chasse aux cheffes d’entreprise « les plus talentueuses et emblématiques d’Ile-de-France ». Le but est de mettre en avant l’entrepreneuriat féminin, de l’économie sociale et solidaire au numérique en passant par l’environnement. Pour cette 7 e édition, les six lauréates se partageront une dotation globale de 60 000 € , dont la moitié en services d’accompagnement au développement délivrés par les partenaires tels que la Caisse des dépôts (CDC) et Air France. Candidatez jusqu’au 30 septembre sur Creatricesdavenir.com. AFP/ERIC PIERMONT.
MARDI 20 JUIN 2017 LE PARISIEN 5 www.leparisien.fr/ecoMÉDIAS ET COMMUNICATION ÉCO VivaTech transforme l’essai BILAN Avec 60 000 visiteurs sur trois jours, l’événement a confirmé son statut de grand rendez-vous de l’innovation. PAR V.K. Ils étaient nombreux, samedi, à préférer l’ombre des allées du hall 1 de Paris Expo (Paris XV e) plutôt que les jardins de la capitale. Une destination que familles, avec ou sans poussettes, curieux, jeunes et moins jeunes ont privilégiée pour « toucher du doigt les innovations d’avenir » présentées pendant la journée grand public de Viva Technology, l’événement dédié à l’innovation. « LES ECHOS »/JULIEN MUGUET. LP/P.L. twipe_ftp ROBOTS STARS Les files de visiteurs étaient longues pour tester et découvrir les dernières technologies que grands groupes et start-up, français ou étrangers, étaient nombreux à présenter. Les stars croisées avaient la forme de robots humanoïdes dotés d’intelligence artificielle et se montraient capables de discuter, voire préparer un cocktail, entre les voitures sans chauffeur et autres navettes fluviales futuristes… De quoi rendre Maurice Lévy, président du conseil de surveillance de Publicis, coorganisateur de l’événement avec le groupe Les Echos (propriétaire du « Parisien-Aujourd’hui en France ») , « heureux » de réussir à « mettre Paris au cœur de la mappemonde du numérique ». Plus de 60 000 visiteurs ont participé aux trois journées, pour un bilan global « au-delà des objectifs ». LA FRANCE, « NATION DE START-UP » Samedi, « Le Parisien - Aujourd’hui en France » a animé une série de discussions sur le numérique et la vie quotidienne. Créée en 2013 par deux chercheurs en intelligence artificielle, Heuritech est la start-up que le jury du « LVMH Innovation Award » a décidé de récompenser parmi 32 candidats. L’entreprise propose aux e-commerçants une solution de reconnaissance d’images capable de capter une multitude de détails sur des produits de mode. Parmi eux, le président de la République, Emmanuel Macron, pour qui « la France est en train de devenir la nation des start-up » et « doit réussir ce pari ». Sont également venus porte de Versailles le ministre de l’Economie, Bruno Lemaire, le secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi ou encore la maire de Paris, Anne Hidalgo. Les grands patrons, groupes du CAC 40, PME et start-up, ont également répondu à l’appel. Les pays leadeurs dans le numérique également, comme les Etats-Unis, Israël ou la Chine. « Il y a toujours quelqu’un qui va avoir une idée. Certains vont réussir à la réaliser, d’autres moins. On ne peut pas arrêter l’imagination humaine, c’est génial et c’est pour cela que Viva Technology ne sera jamais saturé », prévient Maurice Lévy dont l’intention est désormais de « pérenniser l’opération ». Oui, il y a aura bel et bien une 3 e édition de VivaTech l’année prochaine. OFFREZÀVOS COLLABORATEURS LEmmEILLEUR Cesservicessontconditionnésàlasouscriptiond’uncontratd’assurancecollectiveSantéouPrévoyance,assuréparl’Assureurdevotrecontrat,etproposépar l’AssociationdeMoyensAssurance(AMA).ASSOCIATIONDEMOYENSASSURANCES(AMA)–Associationrégieparlaloidu1erjuillet1901–21rueLaffitte75009Paris– N°ORIAS16000160(www.orias.fr)–N°Siren:812986289.Pourplusd’informations,consultezlesite:malakoffmederic.com/on-vous-mm Paris Expo, Paris (XV e), samedi. Maurice Lévy, président du conseil de surveillance de Publicis et coorganisateur de VivaTech, à côté du robot d’Enginereed Arts. AVECUNLARGECHOIXDELUNETTESÀDESPRIXNÉGOCIÉS GrâceàKalivia, voscollaborateurs accéderontà unréseaudeplus de5000opticiens partenairesprès dechezeux, avecunlarge choixdeverres etdemonturesà desprixnégociés. malakoffmederic.com LP/PHILIPPE LAVIEILLE.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :