Le Parisien Economie n°606S 6 jun 2017
Le Parisien Economie n°606S 6 jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°606S de 6 jun 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : 620 jeunes entrepreneurs, c'est leur tour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
twipe_ftp LE PARISIEN MARDI 6 JUIN 2017 ÉCO 4 L'INVITÉ DE LA SEMAINE @LeParisien_Eco GIUSEPPE LAVAZZA, VICE-PRÉSIDENT DE LAVAZZA « LP/ARNAUD JOURNOIS. Roland-Garros, terre de business Chaque année c’est la même histoire. Les entreprises entament leur prestigieux défilé au Village de Roland-Garros, l’espace qui leur est réservé. Cette fois, dix-huit ont planté leur tente dans des espaces VIP de 70 m². « Les invités sont accueillis par les hôtesses et peuvent assister aux matchs après un déjeuner avec ceux qui les ont conviés. Ils quittent Roland-Garros avec un cadeau et des photos », explique la responsable communication de Perrier, enseigne présente sur le tournoi depuis 39 ans. Un partenariat qui lui coûte entre 3 et 5 M € par an et lui permet de faire venir 1000 clients durant la quinzaine. « Le plus dur ce n’est pas de trouver des invités mais d’en refuser », avoue Giuseppe Lavazza, vice-président de Lavazza, qui dispose de 36 places pour suivre les matchs. Si ces invitations n’aboutissent pas toutes à la signature de contrats, « cela permet d’amorcer les discussions », ajoute-t-il. Mais en marge du très « select » Village, d’autres solutions existent pour entretenir la relation client. Eventeam, une agence de communication événementielle met à disposition des espaces à destination des entreprises. Elles peuvent y convier de 2 à 200 clients pour « 500 à 2 000 € par jour et par invité », indique Igor Juzon, fondateur de l’agence. « Cela concerne autant les PME que les groupes du CAC 40. », 4SeN 1111,111/7 « On boit notre café même dans l’espace ! » Cette année encore, Lavazza est l’un des sponsors de Roland-Garros. Rencontre avec Giuseppe Lavazza, vice-président du groupe, qui veut transformer le « café préféré des Italiens » en leadeur mondial. PROPOS RECUEILLIS PAR CAMILLE RIOUAL ET JULIEN DA SOIS Que représente Roland- Garros pour vous ? De l’organisation ! Surtout pour la formation d’une équipe de 600 serveurs, présents sur nos 35 stands. Nous aimerions distribuer entre 400 000 et 500 000 cafés sur la quinzaine. André Agassi est votre ambassadeur, pourquoi ce choix ? André est venu sur notre stand pour présenter trois vidéos et il apparaît dans notre campagne de publicité. Nous avons les mêmes valeurs humaines et sommes tous deux investis dans une fondation. La nôtre permet d’aider 60 000 producteurs, dans douze pays, à augmenter Giuseppe Lavazza dans la loge Lavazza à Roland-Garros dont la marque est partenaire depuis 2015. leur productivité tout en préservant l’environnement. Nous avons par exemple ouvert des écoles agricoles au Brésil pour former les producteurs. Lavazza a injecté plus de 50 M € dans la fondation depuis sa création en 2002. Un partenariat comme Roland-Garros, ça coûte combien ? Ah ça, c’est secret ! Comment le groupe Lavazza est-il né ? C’est une histoire de famille. Mon arrière-grand-père est tombé amoureux du café à la in du XIX e siècle. Il a eu l’idée de mélanger diférents arômes pour en faire des produits uniques. Il était fou de technologie. C’est lui qui a acheté l’un des premiers torréfacteurs automatiques en 1923. Tout s’est accéléré avec l’ouverture de la première usine Lavazza en 1946. Deux de mes oncles étaient en désaccord  : Pericle, très dépensier, et Mario, plus prudent. Ce dernier a été écarté pour permettre à Lavazza d’investir à l’étranger. Jusqu’à devenir un grand groupe international… La première filiale à Paris date de 1982. Depuis, nous multiplions les acquisitions  : Danemark, Canada via le rachat du leadeur du café bio, et France grâce à celui de Carte Noire il y a un an. D’ici à 2020, nous visons 2,3 Mds € de chifre d’afaires, dont 70% à l’international. L’achat de Carte Noire vous a coûté 750 M € . Pour quel retour sur investissement ? Sachez juste que le chiffre d’afaires de notre groupe en France est en hausse en 2016. 125 M € DE CHIFFRE D’AFFAIRES EN FRANCE EN 2016 POUR LE GROUPE LAVAZZA. « PEUGEOT. Il s’élève à 125 M € . Le pays est notre deuxième marché après l’Italie. Nous y employons 500 personnes, sur les 3 000 à l’échelle mondiale. Quels sont vos clients en France ? Nous vendons 60% de nos produits dans les hôtels, bars et restaurants, du PMU à l’hôtel George V à Paris. Nous sommes aussi présents chez Ikea, Air Canada... Même la NASA est l’un de nos clients ! Eh oui, notre café se boit même dans l’espace (rires). Mais le marché qui explose est celui des services de café dans les bureaux, surtout avec l’arrivée des capsules. Nous avons lancé les nôtres en 1989 et depuis elles représentent 30% de notre chifre d’afaires. De la matière première à la capsule, le chemin est long, non ? Le périple du café commence chez les petits producteurs au Brésil, au Vietnam, au Pérou, en Bolivie… Il est sélectionné par les dégustateurs puis transféré en camion dans les usines du pays pour y être nettoyé. Commence ensuite son voyage en bateau vers l’Italie où l’on teste sa qualité. Puis direction les entrepôts et les usines pour y être torréié, mis en boîte et expédié aux clients. Il faut compter quatre mois. Vous dites souvent que votre métier ressemble à la viticulture... aVil U7 1P4 BIO EXPRESS 1965 Naissance à Turin (Italie) 1990 Diplômé en économie à Turin 1991 Entrée au conseil d’administration de Lavazza 2005 Directeur Marketing Stratégique de Lavazza 2008 Vice-président du groupe Lavazza Comme pour le vin, nous avons des dégustateurs. Douze, qui se rendent dans les pays producteurs pour sélectionner les meilleurs produits. Nous voulons des grains parfaits  : sans morceaux de bois à l’intérieur et de la bonne couleur. Dans le même esprit, Lavazza a son propre nez. Il est basé dans notre centre d’innovation au siège, à Turin (Italie), et vériie que le café correspond bien à l’image du groupe. Et puis, forcément, il y a les serveurs, appelés « baristas ». Nous en formons 30 000 par an à Turin et plus de 1000 à Noisy-le-Grand (Seine-Saint- Denis), au siège français, à servir le café. Le goût du café est-il le même dans chaque pays ? Non, à chaque pays son café. Il faut s’adapter à la clientèle. Nous produisons du café plus fort aux Etats-Unis ou des grands cafés crème en Allemagne… En tout, nous avons 150 recettes de café diférentes. De nombreux investisseurs s’intéressent au marché du café. Comment expliquer cet attrait ? Parce que c’est rentable, tout simplement. La consommation mondiale de café augmente de 2% par an depuis vingt ans et de plus en plus de pays en boivent. Par exemple, l’Indonésie ou le Vietnam commencent à en consommer, alors qu’ils étaient essentiellement producteurs il y a quelques années.
MARDI 6 JUIN 2017 LE PARISIEN www.leparisien.fr/ecoMÉDIAS ET COMMUNICATION PUBLICIS EVENTS twipe_ftp Evian zappe la télé saga Pour séduire les jeunes, la nouvelle campagne d’Evian, « Oversize », met l’accent sur les réseaux sociaux. PAR DIDRICK POMELLE ET MEDHI WEBER Un iltre qui permet à l’utilisateur de se « bébéifier ». Dès le 10 juin, Snapchat, l’application de partage éphémère de photos, s’associe avec Evian pour vous plonger dans l’expérience « Oversize » et vous transformer sur votre téléphone en bébé. C’est une nouvelle étape dans la célèbre saga des bébés, qui dessine l’identité de la marque, iliale de Danone depuis près de 20 ans. « Chaque année, nous nous lançons un déi de taille, souligne Patricia Oliva, directrice Marketing Monde d’Evian. Comment conserver notre ADN sans sacriier notre volonté d’innover ? » La saga se tourne donc aujourd’hui vers les réseaux sociaux. agenda Du 15 au 17.06 Le salon Vivatechnology revient à Paris Le grand salon mondial dédié aux start-up et à l’innovation est de retour Porte de Versailles, à Paris (XV e) , pour sa seconde édition. Plus de 5 000 entreprises sont conviées et 50 000 visiteurs sont attendus sur les trois jours. La programmation s’annonce riche entre conférences dédiées aux professionnels (les jeudi 15 et vendredi 16 juin) et les démonstrations ouvertes au grand public (le samedi 17 juin). Programme détaillé et réservations  : Vivatechnology.com C’est d’ailleurs la principale nouveauté de cette campagne 2017  : pas de diffusion en télévision pour les vidéos publicitaires. « Pour Evian, cette stratégie sur Internet se fait dans une logique d’expérimentation », explique Marielle Durandet, vice-présidente de BETC, l’agence qui a conçu cette campagne. L’objectif cette année est de « viraliser » les contenus publicitaires de la marque sur Internet. Ces vidéos seront uniquement disponibles sur la page Facebook et le compte Twitter d’Evian. UN TOURNANT DÉCISIF Quant au dispositif Snapchat, il s’agit d’une première pour la marque aux bébés. En investissant l’application, Evian cherche à séduire la génération des 15-24 ans, une cible qu’elle peine à atteindre, notamment parce que son eau Du 08 au 29.06 Réussir sa transformation digitale Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) franciliennes proposent Le mois du numérique by les digiteurs. A cette occasion, de nombreux événements (conférences, tables rondes...) sont organisés pour permettre aux entreprises de comprendre les enjeux du numérique dans le développement de leur activité. La conférence d’ouverture se tiendra le 8 juin à la CCI de Paris et portera sur l’utilisation d’outils numériques pour capter une nouvelle clientèle ou pour optimiser la satisfaction client. Renseignements et inscriptions  : Lesdigiteurs.fr/actualites/focus/mois-numerique 08.06 Journée portes ouvertes à l’AFPA Vous êtes à la recherche d’un emploi ou vous cherchez à vous reconvertir ? L’Association pour la formation professionnelle pour adultes (AFPA) vous ouvre ses portes dans tous ses centres de France. Vous pourrez échanger avec des stagiaires et des formateurs, un village des métiers sera mis en place. Les visiteurs pourront suivre un parcours avec des ateliers thématiques spécifiques sur le Compte personnel de formation (CPF) ou sur la création d’entreprise, par exemple. Vous pourrez aussi profiter d’espaces dédiés au conseil et au finacement. Renseignements  : Afpa.fr SUR LE WEB www.leparisien.fr Vidéo  : L’incubateur de start-up de Marc Dorcel Castorama  : Le papier peint interactif qui raconte des histoires est plus chère que celle de la concurrence. « C’est une question de vie ou de mort, affirme Arnault Chatel, spécialiste du marketing numérique. Aujourd’hui les marques sont obligées d’avoir une communication à 360° et d’embrasser tous les réseaux sociaux. » Autre nouveauté  : des visages populaires auprès des jeunes sont associés à la campagne. Sur Facebook, le tennisman français Lucas Pouille a ainsi ilmé sa réussite d’un « bottle flip challenge » sur sa raquette avec une bouteille d’Evian. Le jeu consiste à lancer une bouteille en l’air et à la faire retomber à l’endroit. Pouille a ensuite mis au déi ses homologues Stanislas Wawrinka et Maria Sharapova. Une manière de se renvoyer la balle qui fait le buzz  : la vidéo de Lucas Pouille a été vue près de 200 000 fois sur Facebook. Evian s’appuiera également sur une campagne d’aichage plus classique et un mmULTIPLIEZ LES AVANTAGES POUR VOS SALARIÉS Cesservicessontconditionnésàlasouscriptiond’uncontratd’assurancecollectiveSantéouPrévoyance,assuréparl’Assureurdevotrecontrat,etproposépar l’AssociationdeMoyensAssurance(AMA).ASSOCIATIONDEMOYENSASSURANCES(AMA)–Associationrégieparlaloidu1erjuillet1901–21rueLaffitte75009Paris– N°ORIAS16000160(www.orias.fr)–N°Siren:812986289.Pourplusd’informations,consultezlesite:malakoffmederic.com/on-vous-mm AVECDESTARIFSPRIVILÉGIÉSPOURLEURSLOISIRS V.) malakoff médéric SANTÉ PRÉVOYANCE RETRAITE ON VOUS mm 444 444 evian. evian. Lue young Lve young partenariat avec la marque de prêt-à-porter branchée Rad. Quel que soit le support, l’objectif est clair  : rajeunir la cible pour créer sa clientèle de demain. Le leadeur mondial joue gros. Dur, dur d’être un bébé… 5 ÉCO Pour cette nouvelle campagne de publicité, la marque Evian a conservé le slogan « Live Young », qu’elle utilise depuis 2009. EN VIDÉO www.leparisien.fr Will." Retour sur la saga Evian Grâce auCercleMM, offrezàvos collaborateurs destarifsprivilégiés, négociésauprès deplusde 80partenaires deloisirsetbien-être, etdenombreux autresservices. malakoffmederic.com N*Cristal111Ke f EVIAN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :