Le Parisien Economie n°528S 28 mai 2018
Le Parisien Economie n°528S 28 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°528S de 28 mai 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : le handicap au coeur de l'économie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 28 MAI 2018 ÉCO 10 @LeParisien_Eco Reprendreletravailaprèsunlongarrêt aides Lesalariénedoit pascraindre deperdreson emploiàlasuite d'unproblème desanté:plusieurs dispositifs facilitent sonretour. PAR CÉLINECHAUDEAU POUR L’UN COMME POUR L’AUTRE,çapeutêtrecompliqué. « Aprèsunaccidentouune maladie,ilarrivesouventquele salariéaitbesoindereprendre doucement,parcequ’ilaencore dessoinsousimplementparce qu’iln’a pasencorephysiquement ou psychologiquement la forcedesereplonger complètement dans autrechose, témoigneMarielleDumortier, auteurduguideMonmédecin Leretouràsonposte aprèsunaccidentest unepériodedélicate maispourlaquelle ilexistedesaides. du travail (éd. Le Cherche Midi). Or,enmêmetemps, l’employeurespèreparfoisde soncôté, àtort, retrouver son collaborateur commeavant, cequiestdiicile… » Pourl’un commepourl’autre,ils’agit donc d’éviter un malentendu et,surtout,surlelongterme,de garantirl’employabilitédusalariéetsonbien-êtreautravail. Compliquémaispasimpossible. « Lasantéresteunsujet tabouetdiicile àaborder en entreprise », reconnaîtPascal Boes,auteurduguide « Travailleurshandicapés:de la reconnaissanceàl’emploi » (éd.Vuibert).Pourcepsychologueclinicien,spécialistede l’accompagnementduhandicap en entreprise, lesintéressés Commentfairereconnaîtresonhandicap ? 1SEPOSER LAQUESTION.Auregard delaloi, « estconsidérée commetravailleurhandicapé toutepersonnedontlespossibilités d’obteniroudeconserverun emploisontefectivement réduitesparlasuite del’altération d’uneouplusieursfonctions physique,sensorielle,mentale, oupsychique ».Enpratique, contrairementauxidéesreçues, sontaussiconcernéesdes personnesdevantsuivredessoins enraisond’unelonguemaladie (diabète,maladiecardiaque, cancer…), atteintesdetroubles physiques(herniediscale outroublesmusculo-squelettiques…), d’unedéficiencevisuelleou auditive,detroublespsychiques (dépressives,bipolairesou schizophrènes…) ouencore dyslexiques oudyspraxiques. 2SERENSEIGNERAUPRÈS DELAMÉDECINE DU TRAVAIL.Mêmesicette étapen’a riend’indispensable, lemédecindutravail,tenuausecret professionnel,estunacteurclé danslavied’unsalariémalade. Ilpeutêtreconsulté àtout momentdelacarrière maisaussietsurtout pendantunlongarrêt maladie,deuxàtrois semainesavant lareprisepourmieux lapréparer etsilesalarié envisage unereconnaissance dehandicap.Ellepeut aussiaiderunsalarié àremplirsondossier. 3RETIRERUNDOSSIER AUPRÈSDELAMDPH.Toute demandedereconnaissance dehandicapdépenddel’obtention d’untitreadministratif.Ilpeuts’agir d’unereconnaissancedelaqualité detravailleurhandicapé(RQTH). Pourcela,ilfaudraretirerou téléchargerundossieradministratif auprèsdelamaisondépartementale despersonneshandicapées (MDPH) deson département derésidencepuis l’ydéposerrempli. Ou S’ADRESSER ÀSACAISSEPRIMAIRE D’ASSURANCEMALADIE. Unereconnaissancedehandicap peutaussiêtreliéeauversement d’unerente d’invalidité avecuntaux d’incapacitépermanented’aumoins 10%oud’unepensiond’invalidité. Pourl’obtenir,ilfauts’adresser àsacaisseprimaired’assurance maladie(Sécuritésociale). 4ATTENDRELADÉCISION DE LACDAPH(commissiondesdroits etdel'autonomiedespersonneshandicapées) etenvisagerlasuite. Attention,ladécisiondelaCDAPHpeutprendreplusieurssemaines. C’estaussilemomentdedemanderl’accompagnementdontonaurait besoinauprèsdesonemployeuretdedécider–oupas–defairevaloir sareconnaissancedehandicapauprèsdesressourceshumaines. Ilpeutaussis’agird’unereconnaissancetemporaire,danslecas decertainesmaladiesévolutivesparexempledontonpeutguérir  : uneRQTHestattribuéedetoutefaçonpouruneduréedeunàcinqans. SHUTTERSTOCK/ALPA PROD ontdeuxquestionsàseposer  : faut-ilfaire reconnaîtreson handicapet,ensuiteseulement, enparleràsonemployeur ? « La premièrequestionestdélicate maisfacilequandondonneles élémentsauxsalariés.Souvent, lamédecine du travailvaleur recommanderdedemander uneRQTH(reconnaissancede la qualitédetravailleur handicapé). Surlepapier, cela fait peur,maisquand on explique quec’estuneétiquettepurement administrative,limitéedansle tempsetquipeutdonnerdroit àdes aidesintéressantes, ces salariésfontlesdémarches. » UNEDÉMARCHE CONFIDENTIELLE Autrepointessentiel,quifavoriseunetelleinitiative:ellereste confidentielle. « Autrementdit, un salariépeutêtrereconnu TÉMOIN ArnaudMallemouche 48ANS,CONDUCTEUR DETRAVAUX(GIRONDE) Ilporte,comme80% desintéressés,unhandicapqui nesevoitpas,néd’unaccident delavie. « Jetravaillaisàmon comptedanslemilieuforestier, j’avaismontémonactivité etj’employaisdessalariés », sesouvientArnaudMallemouche. Etpuisl’accident,violent,est arrivésurunchantieren2015. « J’avais45ans,mondosétait touchéetsoudainjenepouvais plustravailler. » Physiquement etmoralement,lecapestdiicile àfranchir. « J’aipassédesmois enrééducationmaisj’aieu lachancedebénéficier d’unexcellentaccompagnement physique,psychologique etadministratif. » C’estlaMSA (Mutualitésocialeagricole), l’équivalentdelaSécuritésociale pourlesindépendantsdumonde agricoleetrural,quiluiprodigue lespremiersconseils. « J’aiété reconnueninvaliditépartielle etj'aibénéficiéd’unepetiterente. Puisj’aiétéorientéverslaMDPH (maisondépartementale despersonneshandicapées) DR.commehandicapé…sansforcémentledireàsonemployeur », poursuitMarielleDumortier.Ce médecindutravail reconnaît qu’ellen’encourage pasforcément àlatransparence. « Tout dépenddesbesoinsdusalariéet duclimatdel’entreprise.Sison handicapnesevoitpasetqu’il neperturberapassontravail,il peutpréférersetairepournepas êtrestigmatisé. » Mais,heureusement,lasensibilisationévolue. « S’ilyaunevraiepolitique menée,lesalariépeutenparler ets’interrogersereinementsur sonavenir,ajoutePascalBoes. Dansunpremiertemps,ilpeut retrouversonemploiaveccertainsaménagementsdeposte,y comprishoraires.Ilpeut aussi envisagerdechangerdeposte et,surtout,àmoyenterme,profiterdedispositifsdeformation intéressants… » « Anouveau unevie professionnelle normale » deGironde,quim'areconnu commetravailleurhandicapé etaidéàretrouverlechemin del’emploi. » PourArnaud Mallemouche,lademande dereconnaissancedeson handicapaétéuneévidence. Ilrecommandemêmeàtoutes lespersonnesconcernées delademander,d’autant plusquecetteinformation peutresterconfidentielle. « Pourmapart,àpartir dumomentoùjesoufrais d’uneinvaliditépartielle, lareconnaissancedemon handicapétaitlogique. » Cependant,ilcomprend quecertainshésitent avantderévélercetteinformation àunemployeur. « Onpeutavoir peurdecertainspréjugés. Moimême,j’auraispupostuler pourunemploiassisoùj’aurais pugardermonhandicappour moi. » Lavie–professionnelle– enadécidéautrement:alorsqu’il seremetenquêted’unemploi, ilcroiseuneentrepriseadaptée –c'est-à-direengagée dansl’emploidepersonnes ensituationdehandicap–, spécialiséenotammentdans l’entretiendesespacesverts. Trèsvite,ilestembauché commeconducteurdetravaux. « Concrètement,ilyadesobjets lourdsquejenepeuxplusporter, résume-t-il.Sinon,j’airepris unevieprofessionnelle toutàfaitnormale.Jesais maintenantd’expérience quelareconnaissance d’unhandicapn’empêchepas depoursuivreunecarrière… » C.C
LUNDI 28 MAI 2018 LE PARISIEN 11 ÉCO www.leparisien.fr/ecoDR. DR. twipe_ftp Ilssemobilisentpourunaccueiladapté témoignagesResponsablesRHoudirigeants,ilsdéfendentauquotidienl'intégrationdespersonnes ensituationdehandicapdanslemondedutravail. AmandineMonvoisin CHARGÉEDEMISSION HANDICAPETDIVERSITÉ CHEZDEKRAINDUSTRIAL (PRÉVENTIONRISQUES INDUSTRIEETTERTIAIRE) Nousprévoyons d’embaucher plusde 500nouveaux salariéscetteannée etaccueillonsvolontiers despersonnesensituationde handicap.Résolumentengagés surcettequestionetpour touchercesprofils,nousavons parexemplemisenplacedes partenariatsavecdescabinets spécialiséscommeDéfiRH ouTHConseil,quivontnous proposeruniquement descandidatsaveclestatut detravailleurhandicapé.Nous « Despartenariats pourrecruter cesproils » collaboronsaussiavecdes associationscommeTremplin, spécialiséedanslamiseen relationdesjeunesensituation dehandicapaveclesentreprises pourleurpermettrededécrocher unstageenalternanceou unpremieremploi.Nousavons unpartenariatavecLadapt, quiorganisechaqueannée unforumdel'emploi àl'occasiondelaSemaine duhandicap.D’autres événements,commelesMardis duhandicap,fonctionnentaussi trèsbien.Nousavonsintégré 21travailleurshandicapés l’andernier,soitdéjàtroisfois plusquel'annéeprécédente. Nousatteignonsaujourd’hui untauxencourageant de4,28%desalariés.Ilaété multipliépardeuxenseptans, etcen’estpasfini… » Cafésjoyeuxetengagés « J’aieul’idéedecetteaventure entrepreneurialequand,en2014, ungarçonautistede20ans m’ainterpellépendantune promenade.Ilsavaitquej’étais patronetm’ademandésij’avais unmétierpourlui.Jen’aipassu quoiluirépondre… » Al’époque, YannBucailleLanrezacavait déjàmontéunprojetassociatif quiproposaitdessortiesenmer àbordd’uncatamaran àdespersonnesensituation dehandicapoud’exclusionsociale. « J’étaisfierdemoi,mais j’aicomprisque,pourchanger fondamentalementleurvie, ilfallaitautrechose. » En2017, « On peutêtre performant autrement » ilouvrelepremierCaféjoyeux àRennes(Ille-et-Vilaine),suivi d’unautre,cetteannée,àParis avecl’objectifdefavoriser l’accèsautravaildepersonnes avecunhandicapmentalou psychique.Ilcompteunetrentaine desalariés. « Lebutn’estpas seulementdeleurfournir unemploi,maisaussidemontrer quecespersonneshandicapées peuventêtreperformantes autrement,etpeut-êtremême donnerdesidéesàd’autres employeurs.Nousdevons réussirsinousvoulonschanger leregarddesautres surcesbellespersonnes. » C.C. DR. RohanGougé RESPONSABLEDIVERSITÉ ETALTERNANCECHEZ KORIANFRANCE(GESTION DEMAISONSDERETRAITE MÉDICALISÉESETDE RÉSIDENCESSERVICES) « C’estunequestionqui neserésumepasàuneobligation légalecarl’idéeestdeproposer ànoscollaborateursunplan pluslargedesantéetdesécurité autravail,avecleprincipe d’uneresponsabilitésociale del’entreprise. Nousaccompagnons noscollaborateursquelquesoit leurétatdesanté.Notretaux estactuellementde5,06%pour 23000salariés.Nousvenons designerunaccordsurl’emploi destravailleurshandicapés. L’objectifestdedépasserrnpioa fiphfp handirap VENEZ DÉCOUVRIR LE VILLAGE DES EMPLOYEURS PUBLICS MOBILISÉS POUR L'INCLUSION Le FIPHFP et les employeurs des trois fonctions publiques seront ravis de vous accueillir sur le Village de la Fonction publique du Salon Handicap. Ensemble, engageons le débat sur l'emploi des personnes en situation handicap  : Conté:once (9h - 10h15) Plan d'Investissement Compétences vers un nouveau levier de retour à l'emploi pour les personnes en situation de handicap ? Rendez-vous le 28 mai 2018 « Objectif  : dépasserles6% ! » les6%avantfin2020. Pouryparvenir,nousavonsfait leparidelasignature deplusieurspartenariats maisaussidel’alternance. Pourformerlesfutursinfirmiers etaides-soignants,nousavons signédesaccordsavec lescentresdereclassement professionnel,quiforment ànosmétiers,avecleCrip Montpelliernotamment,etnous lesaccueillonsenstagedans nosétablissements.Nousavons aussilancéenseptembre uneclassedédiéed’apprentis agentsdeservicehospitalier (ASH)dansunCFA àTours, unepromotionde19apprentis, dontquatresontdestravailleurs handicapés,avecl’objectif deleurproposer unposteàl’issue deleurformation. Atelier (14h45 -15h151 DR. 1-115pital public  : comment favoriser l'emploi et le maintien dans l'emploi des BOE dans un contexte à multiples contraintes ? LaurentFroissart DIRIGEANTDEBIKOM (RÉALISATIONDESUPPORTS PUBLICITAIRES) Monhandicap s’estdéclaré en2010, après l’apparitiond’unemaladie cardiaque.Je venais delancermonentreprise, spécialiséedanslafabrication dematérieldepublicité. L'hôpitalvoulaitque jereprenneunemploisalarié, plusstableet moinsstressant, mais,pourmoi,ilétait inconcevablederevenir enarrière ! Finalement, monhandicapaété unmoteur pourm’entoureret faire croître l’entreprise. sur le Salon Handicap, emploi et achats responsables au Palais des Congrès de Paris « Onpeutaussi créersonemploi quandonest handicapé » Celan’apastoujoursété facile carj’aieudesproblèmes pouremprunter, parexemple, àcausedemasituation. Pourfairebougerleschoses, j’airejoint leréseauH’up (NDLR,https://h-up.fr), quiaccompagne lesentrepreneurs ensituation dehandicap.Lentement, leschosesévoluent dans lebonsens.Notre message estqu’ilnefautpas sedécourageretquel’onpeut aussicréersonemploi, et mêmeembaucher quandonestensituation dehandicap.Aujourd’hui, j’aidixsalariéset l’entreprise aiche40%decroissance cetteannée.Biensûr, jefaisattentionàmasanté, maisjesuisbienentouré et masociété seportebien ! »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :