Le Parisien Economie n°514S 14 mai 2018
Le Parisien Economie n°514S 14 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°514S de 14 mai 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : cher mariage...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 14 MAI 2018 ÉCO 2 À LA UNE @LeParisien_Eco PAR VIRGINIE DE KERAUTEM ET CYRIL PETER Alors que le stress monte à Buckingham Palace, à 5 jours du mariage de Meghan Markle et du prince Harry, des milliers d’autres couples s’affairent aussi, en France, autour de leurs propres préparatifs. Le mois de mai signe le début de la saison des noces. L’an passé, 228 000 couples se sont dit « oui ». Le marché du mariage, estimé par le cabinet Xerfi à 3Mds  € , reste à la fête avec un coût moyen par cérémonie en 2017 de 8 260  € pour 65 invités, selon Sofinco. Une moyenne qui masque d’importantes variations, de 4 553  € pour moins de 50 inv i t é s à p l u s du t r i p l e p our 150 convives ou plus. Pour financer cet événement, une large majorité puise dans son épargne ou compte sur l’aide de proches. Le crédit, le financement participatif et les sponsors (lire p.3) restent des solutions très marginales. Faute de temps, certains couples préfèrent déléguer l’organisation à des wedding planners dont le métier a IL Y A TANT DE FAÇONS DE SE DIRE OUI… CÉLÉBRATION D’un côté les couples qui veulent réduire la facture, de l’autre des entreprises qui vivent de cette activité de niche. Dans l’industrie du mariage, l’imagination n’a pas de limites. émergé ces dernières années, malgré des tarifs loin d’être à la portée de toutes les bourses, nuance Xerfi. Importée des Etats-Unis, cette profession attire un public féminin, en reconversion ou fraîchement diplômé en marketing ou commerce. 800 AGENCES SPÉCIALISÉES Selon l’Association des consultants en mariage, 99% des 800 agences en France sont pilotées par une femme. Véritable couteau suisse, jonglant entre la comptabilité de sa micro-entreprise et la logistique de son matériel, l’organisatrice de mariage s’appuie sur un réseau de prestataires bien fourni  : traiteur, coiffeur, DJ… Même s’il s’agit de se faire plaisir, les futurs mariés ne perdent pas de vue la facture finale, et cherchent à l’optimiser  : mariage hors saison, entre octobre et avril, recours au collaboratif (don, location, échange de services, etc.) ou méthode « do-it-yourself », grâce aux tutoriels sur le Web qui indiquent comment réaliser ses faire-part ou la décoration des tables. Mais le temps et l’argent ne doivent pas gâcher le rêve. Et l’imagination est alors un bien bel outil, parfois gratuit. Organiser s’apprend aussi à l’école ! L’ECOLE DU MARIAGE, qui se partage entre Paris et Toulouse (Haute-Garonne), apprend aussi bien à officier lors d’une cérémonie laïque qu’à maquiller. Le corps professoral est exclusivement féminin. Chaque enseignante a son expertise  : coiffure, décoration, code civil… Étalées sur quinze jours, les formations coûtent en moyenne 5 idées pour le meilleur et pour le pire Une robe sur-mesure pour se dire oui sous l’eau C’est une niche que les amateurs d’insolites apprécieront  : se marier sous l’eau en costume et robe adaptés ! Telle est l’idée que Céline Galano développe avec son entreprise marseillaise Balaena qui fabrique dans son atelier près de 1 500 combinaisons de plongée par an. « J’ai conçu un modèle de robe sirène en néoprène que j’adapte sur-mesure, mais les clientes peuvent me demander ce qu’elles veulent », précise la chef d’entreprise. Idem pour les hommes. Facture  : à partir de 200  € en location et 500  € à l’achat. V.K. 2 000  € . « Devenir wedding planner, c’est devenir chef d’entreprise, prévient Aurélie Dagonet, la responsable. Il faut avoir des compétences en organisation, communication, vente, gestion d’entreprise… Nous conseillons aux élèves d’avoir un niveau bac + 2 ou trois ans d’expériences professionnelles. » C.P. Unbudget variableselonle nombred'invités 4553 € 8524 € 15751 €  € Moinsde50 Larestauration,posten°1 Répartitiondesdépenses Lerepas,letraiteur, lapiècemontée... 12147 € 8260 € Budgettotalenfonction dunombredeconvives Lalocation Autres dulieude réception De50à100 59% 15% 10% 7% Lefinancementdumariage Solutiondefinancementenvisagée (plusieursréponsespossibles) Épargne Aidedesproches Crédit Sponsors Financement participatif Budgetmoyenen2017 De100à150 +de150 85% 69% 44% 41% 33% 5% BALAENA Frimer à Las Vegas Et si la mariée se faisait accompagner jusqu’à l’hôtel par un sosie d’Elvis Presley ? Ou si les tourtereaux montaient dans une Cadillac rose de 1957 ? A Las Vegas (Etats-Unis), les mariages insolites sont légion. Mariage-evasion.com, spécialiste des mariages à l’étranger, organise par exemple une cérémonie en hélicoptère au-dessus du Grand Canyon, avec prêtre, photographe, deux invités et une bouteille de cidre, l’alcool étant interdit. Prix  : 3 590  € (hors transport depuis la France et hébergement).C.P. 6% 3% Autres + Lalune demiel Lestenues Lesalliances SOURCES:SOFINCO–JUIN2017,OPINIONWAY-INFOGRAPHIE : MARIAGE-EVASION.COM
LUNDI 14 MAI 2018 LE PARISIEN www.leparisien.fr/ecoÀ LA UNE Offrir une chanson personnalisée le jour J Parents, frères et sœurs, témoins des mariés sèchent pour leur discours ? Avec son site Tachanson.com lancé il y a 10 ans, consulté 500 fois par jour, et sa page Facebook, Lionel propose ainsi une chanson personnalisée pour plusieurs occasions  : anniversaires, départs en retraite, Pacs et mariages. Il a composé plusieurs titres qu’il enregistre avec les prénoms des mariés et la date du mariage. Titres qu’il suffit de télécharger ou de commander sous forme de CD. Facture  : à partir de 19  € la chanson en téléchargement. V.K. twipe_ftp Les astuces pour ménager sa tirelire PAR VIRGINIE DE KERAUTEM IL SUFFIT DE TAPER « budget mariage » sur un moteur de recherche pour avoir le choix parmi une myriade de sites de simulation. Budget-mariage, Mariée.fr… Chacun y va de ses conseils et questionnaires pour aider de futurs époux, dès le début de leurs préparatifs, à anticiper les dépenses. ILES CAGNOTTES EN LIGNE Nombreux sont les couples à recourir à la cagnotte en ligne ou à la liste de mariage. Démodé le temps où les mariés réclamaient leur service à thé, beaucoup préfèrent désormais recevoir de l’argent pour leur voyage de noces ou pour rembourser une partie de leurs frais. Les pure players se sont donc adaptés. Parmi eux, l’espagnol et leader européen Zankyou. Créé en 2008 par Guillermo Fernandez et présent dans 23 pays, il se positionne comme l’organisateur PAR CYRIL PETER DIPLÔMÉE D’ÉCOLE DE COMMERCE, Vanessa Mauvet, 27 ans, est tombée dans l’industrie du mariage par hasard. « A l’anniversaire d’une amie, j’ai rencontré un couple très stressé, raconte-t-elle. A l’époque, je travaillais dans l’événementiel. Ils m’ont demandé si je pouvais m’occuper de leur mariage… J’y ai pris goût. » Wedding planner depuis 2017, la jeune femme navigue entre Puteaux (Hauts-de-Seine), où elle vit, et Thionville (Moselle), sa ville d’origine où se trouve le siège social de son agence VHCom. Les mariages qu’elle coordonne ont un budget de 8 000  € à 30 000  € , « hors frais d’agence », précise-t-elle. Vanessa touche une commission de 400  € à 4 800  € , selon les formules choisies par ses clients. Celle incluant « toutes les options » prévoit notamment « le dressage des tables, de mariage de A à Z. En France, son premier marché, l’entreprise revendique 5 millions de visiteurs par an. Un tiers de ses revenus provient des listes de mariage, le reste de la publicité. Les mariés ont deux options  : récupérer 100% de l’argent directement sur leur compte bancaire pour l’utiliser comme ils veulent. Zankyou prélève alors une commission de 1,65% sur le montant total des dons, plus un euro par transaction. Ils peuvent aussi préférer en dépenser la moitié au Printemps, partenaire du site depuis 2015. ILE SPONSORING Autre astuce, le sponsoring, très en vogue aux Etats-Unis mais marginal en France. Lisa et Masaki, un couple de trentenaires, tentent leur chance pour leur mariage en septembre dans le Bordelais. Elle est chef de projet web, lui responsable des ventes dans l’automobile. « Notre budget total est de 24 000  € pour 150 invités et on se donne les PHOTONONSTOP/CAIAIMAGES/TOM MERTON Les mariés préfèrent désormais recevoir de l’argent pour leur voyage de noces ou pour rembourser une partie de leurs frais. moyens de s’offrir ce qu’on veut », expliquent-ils. Dossier solide en poche, ils ont pour l’heure obtenu le « oui » de cinq sponsors locaux  : traiteur, vins, champagne et fleurs, soit 25% d’économies en moyenne sur les prestations demandées. En échange, selon le degré de remise accordé par les sponsors — de 20 à 70% —, le couple s’engage à parler d’eux sur leur blog, placer leur logo sur les faire-part, les citer dans la presse… Wedding planner, la femme-orchestre l’organisation d’un brunch le lendemain, le nettoyage de la salle, l’accompagnement des futurs mariés aux séances d’essayage », énumèret-elle. GAGNER LA BATAILLE D’INTERNET L’organisatrice de mariages, qui recrute en CDD des décoratrices, s’appuie sur un réseau de prestataires  : deux grossistes de fleurs, six traiteurs, cinq DJ’s… La plupart du temps, elle travaille seule. « C’est la débrouille, surtout pour la logistique », commente-t-elle. En témoigne le stockage de son matériel, des housses de chaise aux miroirs, dans un local familial et un garage en location qui lui sert d’entrepôt. « Pour compenser la baisse d’activité de novembre à mars », Vanessa met sur pied d’autres événements  : séminaires, anniversaires… Elle en profite aussi pour démarcher de futurs mariés, étoffer son carnet Un bar à tatouages pour les invités C’est la grosse tendance 2018 sur laquelle le site Sioou, né en 2013, a bien l’intention de surfer. Depuis l’an dernier, les mariés peuvent y commander un bar à tatouages éphémères sous forme de roue, à installer sur leur lieu de mariage. Tous les invités peuvent ainsi se tatouer un cœur, une plume, un lion, etc, parmi un choix de 18 modèles créés par le réseau d’artistes avec lequel travaille Sioou. « C’est notre valeur ajoutée », insiste Aymeric Raguet, le fondateur. Facture  : à partir de 150  € . V.K. SIOOU Sponsor pour un autre mariage, Christophe Unvoas, traiteur dans les Côtes-d’Armor, considère les 10% de remise qu’il accorde, soit 400  € , comme « un investissement publicitaire sans risque ». « Plus jamais ! », lance en revanche Frédérique Bourgeois, dirigeante de Kelly Graphic. Elle avait consenti la gratuité des faire-part à de futurs mariés pour « se faire connaître » mais n’en a finalement retiré aucun bénéfice. Vanessa Mauvet, 27 ans, fait partie de l'Association des consultants en mariage (Assocem). d’adresses de prestataires et se former. Récemment, elle a suivi des cours de décorations florales et appris à célébrer une cérémonie laïque. En 2017, sa micro-entreprise a réalisé 26 000  € de chiffre d’affaires. « Au moins 50% des recettes sont réinvesties dans la communication », poursuit-elle. Car pour faire son trou dans ce marché de niche, il faut gagner la bataille d’Internet. Cela passe par des campagnes promotionnelles sur Facebook et des achats d’espaces publicitaires dans des magazines spécialisés. Une « vitrine » sur www.mariages.net, un site bien référencé, lui coûte 1 400  € par an et par département. « Entre Paris, les Hauts-de-Seine et la Moselle, j’ai eu 5 400 visites et 106 demandes de devis », se félicite-t-elle. En parallèle, Vanessa tente de fédérer « une communauté de futurs mariés qui cherchent à s’aider » sur Instagram. C’est d’ailleurs sur ce réseau social qu’elle trouve l’inspiration, auprès de wedding planners américaines aux 250 000 abonnés. « Les tendances viennent de là-bas, assure-t-elle. En ce moment, c’est nature et champêtre avec des fleurs des champs et de la botte de paille. » Livrer un coffret coquin à la mariée Sur le site Internet de Just Married Collection, les amies de la future mariée peuvent composer trois coffrets coquins  : noces de rose, noces de perle et noces de diamants. Elles ont le choix entre des porte-jarretelles, des jarretières ou encore des bodies en dentelle de cinq marques, dont une spécialisée dans les « pièces uniques et ludiques, idéales pour pimenter tous les jeux amoureux », peut-on lire. La marchandise est livrée par Colissimo à partir de quinze jours après la commande.C.P. DR 3 ÉCO an. Man.. - agenda Jeudi Fête de l’Alternance Vous avez moins de 25 ans et cherchez un contrat d’apprentissage ? Rendez-vous à la 8 e édition de la Fête de l’Alternance. Ce forum réunit plus de 40 entreprises (Darty, Orange, Veolia…) et 80 organismes de formation dans des secteurs variés (assurance, BTP, chimie…). A la clé, 15 000 offres de contrats d’apprentissage et de professionnalisation. Jeudi 17 mai, de 10 heures à 18 heures, au Parc floral (Paris, XII e). A partir de jeudi Aide gratuite pour déclarer ses revenus L’ordre des experts-comptables se mobilise, pendant une semaine, sur Internet ou par téléphone, pour aider gratuitement les contribuables à remplir la déclaration de revenus 2018. Pour les Franciliens, des consultations personnalisées sont prévues au Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables, 19, rue Cognacq-Jay, à Paris (VII e). Du jeudi 17 mai au vendredi 25 mai. Renseignements  : www.allo-impot.fr. Numéro vert  : 0800 65 432. Le livre Femmes, prenez du galon ! Sa carrière semée d’embauches est source d’inspiration. Myriam Cohen- Welgryn, chef d’entreprise et romancière, dénonce « les règles non écrites » à l’origine du « plafond de verre », dans un manuel destiné aux femmes. De sa « courbe de la chefitude », démontrant que « plus on est chef, moins il y a de femmes », à un rappel historique des principales lois promouvant l’égalité femmehomme, la mère de trois filles alterne analyses et conseils, avec humour. Un ouvrage coloré et illustré qui peut se lire en une soirée. « Et tu oseras sortir du cadre ! », Myriam Cohen- Welgryn, Editions HarperCollins, 164 pages. Prix  : 17  € .



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :