Le Parisien Economie n°423S 23 avr 2018
Le Parisien Economie n°423S 23 avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°423S de 23 avr 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : entrepreneurs venus d'ailleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 23 AVRIL 2018 ÉCO 6 DÉCRYPTAGE @LeParisien_Eco LE CHIFFRE 1,6% C’est le taux de croissance de la production de services en janvier 2018, selon l’Insee. Il augmente dans les activités de soutien aux entreprises (+1,4%) , l’information-communication (+1,7%) , les services aux ménages (+3,2%) , le transport-entreposage (+1,4%) et l’hébergement-restauration (+1,6%). tH Salaireminimumdecroissance(Smic) Depuisle01/01/18 brut net 2 e secteurexportateurnet,aprèsl'aéronautiqueen2017 p q 13,6 milliards d’euros d'exportations dont 6,3 enEurope Tableau de bord La beauté à la française se vend toujours très bien Le secteur des cosmétiques reste une locomotive de l’économie. Il tire à la fois les exportations, l’emploi et la création de richesses. Lemarchéfrançaisestenhausse continuedepuis2010avec unecroissancemoyennede 3,4%paran. Lesménages français consacrent chaqueannée 7,3% deleurbudget àleurapparence physique,soit environ3000 € . Unproduit cosmétique françaissur5 partdésormais enAsie. Autres Bébé Hygiène bucale 0,7% 2,5% 6,2% Maquillage Consommation desménages (02/2018) Inflation (03/2018) Energie Alimentation Produitsmanufacturés + 2,1% Services +0,4% Indicedesloyers (T1) 127,22 Envariationannuelle +1,05% Horaire Répartition desventesde produitspar catégories 8,5% LES CHIFFRES DE LA CONSOMMATION (parrapportaumoisprécédent) 170000 emplois indirects via79000 établissements liésauxproduits cosmétiques 18,1% Enmars2018,l'indice desprixàlaconsommation (IPC)augmente,après unestabilitéenfévrier etunreplide0,1%en janvier.Cettehausse provientd'unrebond destarifsdesproduits manufacturésaprèslafin 24,3% 225000 emplois 11,3milliardsd’eurosdechifred'afairesen2016 +2,4% +1% -0,7% +0,4% +2,1% Mensuel(35h/semaine) 1498,47 € 1170,69 € LE MARCHÉ DU TRAVAIL 9,88 € 7,72 € 19,7% Hygiène Produits debeauté etdesoins 20% dessoldesd'hiver(+2,1%) etdeceuxdesproduits alimentaires(0,4%). Enrevanche,lesprix del'énergiesereplient (-0,7%).Surunan, l'IPCaccélèrenettement enmars2018:+1,6% après+1,2%. Chômage (02/2018,sanslesDOM-TOM) Demandeursd’emploi (cat.A,B,C) 5622300 Variationsurlemoisprécédent% delapopulationactive (T4) Source:Pôleemploi,INSEE Parfum Capillaire +0,1% 8,9% 55000 emplois directs dans300sociétés fabricantes LivretsA/Bleu(net) cv SOURCES:FEBEA,MINSITÈREDEL'ECONOMIEETDESFINANCES,INSEE,XERFI.-INFOGRAPHIE : r dico de l’éco PEL (brut) Euro/Dollar 0,75% 1% 1,2271$ CAC40+1,84% 5315,02 5395,13 ÉPARGNER 5353,54 5380,17 5391,64 (coursle20/04) EN PARTENARIAT AVEC 5412,83 13/04 16/04 17/04 18/04 19/04 20/04 EMPRUNTER Tauxfixepourempruntimmobilier Tauxminimum Durée 15ans 20ans descréditsà laconsommation Tauxmoyen 1,50% 1,70% surunan Tauxminimum 1,05% 1,20% Source:BaromètreEmpruntis.com,tauxmoyenshorsassurance. 0,75% afInanrcepourtous Poui.Ouch NA.. Puuic Prélèvement forfaitaire unique ¨ LA DÉFINITION Le prélèvement forfaitaire unique, ou « flat tax », est un mode d’imposition à taux unique. A compter de 2018, les revenus et gains du capital sont soumis au PFU, au taux global de 30% (12,8% + 17,2% de prélèvements sociaux), alors qu’ils étaient pour la plupart taxés au barème progressif les années précédentes. Le PFU concerne les revenus des valeurs mobilières, à savoir  : les actions, les parts sociales qui versent un rendement variable (dividendes) et les placements à revenu fixe (obligations, titres de créance, dépôts…), ainsi que les nouveaux PEL dès la première année. Certains supports de placement ne sont pas concernés. Il s’agit notamment des livrets d’épargne défiscalisés, les revenus du PEA et de l’épargne salariale, ou encore de l’assurance vie (pour les sommes versées avant le 26 septembre 2017). Sur option, le contribuable peut ne pas choisir ce PFU mais opter globalement pour une taxation au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Dans ce cas, il est possible de bénéficier de certains abattements. Il est nécessaire, et conseillé, de faire des simulations pour savoir quelle est la meilleure solution fiscale. k L’ACTU Ce prélèvement forfaitaire unique s’applique sur les revenus financiers depuis le 1er janvier dernier. (LA PHRASE « Le taux de 30% peut être jugé excessif pour les produits d’épargne et le même taux peut être jugé insuffisant s’agissant des dividendes des actionnaires. » Philippe Crevel, économiste et dirigeant du Cercle de l’épargne i EN SAVOIR PLUS www.lafinancepourtous.com
LUNDI 23 AVRIL 2018 LE PARISIEN 7 www.leparisien.fr/ecoDÉVELOPPEMENT ÉCO twipe_ftp Duralex relève la tête INDUSTRIE En grande difficulté il y a 10 ans, le fabricant de vaisselle voit les choses en grand et embauche de nouveau. PAR RÉGIS DELANOË Quel âge as-tu ? » Cette question reste un rituel à la cantine. Et chaque petit devin trouve la réponse gravée au fond d’un verre Duralex, dans un chiffre correspondant au numéro de série du moule. L’histoire de cette marque emblématique de verrerie et de vaisselle, c’est celle d’une résurrection. En juillet 2008, lorsque les frères André et Antoine Loannidès, ainsi que leurs deux associés, reprennent en main l’usine de La Chapelle- Saint-Mesmin, près d’Orléans (Loiret), elle est alors aux abois. « Duralex sortait de dix années très difficiles, avec des erreurs stratégiques commises par de précédents investisseurs, italiens puis turcs. Dépôt de bilan, liquidation judiciaire, emplois menacés et passif financier énorme  : sa survie était clairement en jeu », relate Antoine Loannidès, président de Duralex. CONSEIL D’EXPERT Comment modifier l’activité de sa société L’éclairage de David Taron, avocat au barreau de Versailles (Yvelines). Est-ce facile de modifier l’activité d’une entreprise ? Tout dépend de sa forme juridique. Dans le cas d’une entreprise individuelle de type EIRL ou EURL, l’entrepreneur est le seul à décider de cette modification statutaire, ce qui simplifie les démarches. Dans le cas d’une forme SARL ou SA, plusieurs étapes sont à respecter. Quelles sont ces étapes ? Il faut convoquer une assemblée générale pour prévenir les associés ou actionnaires et obtenir leur approbation par un vote simple ou à la majorité (en fonction des statuts initiaux). Si la modification est approuvée, les statuts sont ajustés et des démarches sont entreprises à l’égard des tiers, en les informant de cette modification par la publication des nouveaux statuts dans un journal d’annonces légales et au Bulletin des annonces civiles et commerciales (BODACC). Dernière étape  : informer le bailleur commercial, dans le cas où l’entreprise est locataire de ses locaux. La législation sur les baux commerciaux exige une spécialisation de l’activité. Cette modification doit donc être soumise à l’agrément du bailleur. Le bailleur commercial a-t-il un droit de veto ? Pas toujours. Prenons deux cas de figure  : un bar souhaitant faire passer son établissement en discothèque et une boucherie souhaitant étendre son activité en boucherie-charcuterie. Dans le premier cas, il y a action de déspécialisation du fonds de commerce et le bailleur, en tant que propriétaire des murs, peut s’opposer à ce changement en arguant un risque de nuisance sonore par exemple. Dans le second cas, l’activité de charcuterie est connexe à l’activité de boucher  : il n’y a pas déspécialisation mais simple complément et le bailleur ne peut donc pas s’opposer à ce changement. Certaines situations peuvent-elles inciter à créer une nouvelle entité ? Tout dépend de la situation financière de l’entreprise. Si elle est fragile, l’entrepreneur peut avoir la tentation de fermer son activité pour repartir sur de nouvelles bases. Mais attention, cela nécessite de lourdes démarches. Je ne recommande cette solution qu’en dernier recours. R.D. la matinale télé de public sénat PRÉSENTÉE PAR CYRIL VIGUIER du lundi au vendredi de 7h30 à 8h30 PUBLIC SENAT greinri CANAL 13 TNT Rediff 10h30-11h30. I Dix ans plus tard, la reprise est là. « Duralex a même un bel avenir, annonce fièrement l’industriel. En dix ans, nous avons investi 40 M € , notamment dans l’acquisition l’an dernier d’un nouveau four qui nous assure une pérennité pour les dix prochaines années. » 80% DE LA PRODUCTION POUR L’EXPORT Le verre trempé, inventé dans l’entre-deux-guerres par la société Saint-Gobain, propriétaire de la marque Duralex de 1945 aux années 1990, fait toujours la renommée de la marque. « Ce procédé révolutionnaire permet de concevoir des verres robustes et sécurisés, qui ne coupent pas lorsqu’ils se cassent, à un prix modeste pour le consommateur, souligne Antoine Loannidès. Le Prendre soin de la santé et du bien-être de ses salariés. NOTRE ENGAGEMENT MUTUALISTE est de construire avec les entreprises des solutions sur mesure pour leurs lirigeants et leurs salariés. Notre réseau d'experts en prévention, en santé et en prévoyance accompagne les entreprises au quotidien  : Diagnostics et accompagnement dans la mise en place de plans d'action. Boîtes à outils pour mener une campagne d'information auprès des salariés. Ateliers-formations sur des questions de santé (risques psychosociaux, risques routiers, sécurité...). verre Gigogne, avec le fameux numéro dans le fond, connaît un succès extraordinaire, en France et partout dans le monde. On le retrouve dans toutes les cuisines, les cantines et les hôpitaux. » D’autres modèles fameux voient le jour, comme le verre Picardie, qui se vend aujourd’hui sur les cinq continents. Au total, 370 références s’affichent au catalogue  : verrerie, vaisselle, conservation, cuisson et très récemment la décoration. Découvrez nos solutions sur harmonie-mutuelle.fr/entreprises DURALEX La marque devrait atteindre les 38 M € de chiffre d’affaires en 2018. PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE Près de 2000 délégués s'engagent pour vous. « Duralex réalise 80% de son chiffre d’affaires à l’international, indique Antoine Loannidès. Il devrait atteindre les 38 M € en 2018. » Avec le Made in France chevillé au corps  : 100% des produits de la marque sont encore fabriqués dans le Loiret. « L’usine restera toujours ici, promet le PDG. C’est parfois un défi économique mais nous y sommes attachés. C’est pour nous un gage de réussite et de croissance pour les années futures. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :