Le Parisien Economie n°418S 18 avr 2017
Le Parisien Economie n°418S 18 avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°418S de 18 avr 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial élection présidentielle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
twipe_ftp LE PARISIEN MARDI 18 AVRIL 2017 ÉCO 8 DÉCRYPTAGE @LeParisien_Eco LE CHIFFRE + 2,4% Les créations d’entreprises en France ont progressé de 2,4% en mars, après un recul de 1% en février, en raison d’un redressement des immatriculations de micro-entrepreneurs, selon des données de l’Insee. Au total, 47 518 entreprises ont été créées le mois dernier contre 46 403 en février. Superficie de vignobles en 2015 î Tableau de bord Part dédiée à la production de vins de qualité (AOP, IGP) 1,8 hectares Superficie moyenne par exploitation, en hectares Valeur de la production 2015, en milliards d'euros* 95,6% 10,5 hectares Espagne 1 milliard d’euros 941 154 hectares 84,4% 802 896 hectares Energie France Alimentation 71 Produits manufacturés 71 Services Salaires (à partir du 01/01/17) 71 125,90 + 0,51% La France, premier producteur de vin en Europe La production vinicole en France s’élève à 10,62 Mds € par an. C’est le premier producteur de vin en Union européenne, même si elle n’est que 2 e en termes de superficie de vignobles. Total de l’Union européenne Avec 239 000 hectares, le Languedoc-Roussillon est la plus grande région viticole en France, et la 2 e dans l'Union européenne. * Au prix de base, à prix courants ** Données 2010 Consommation des ménages (02/2017) Inflation (03/2017) Indice des loyers (T1) En variation annuelle LES CHIFFRES DE LA CONSOMMATION (par rapport au mois précédent) Minimum horaire brut net 9,76 € - 0,8% + 0,6% - 0,5% - 0,3% +2,5% + 0,1% 7,58 € 35 h 1480 € 1149 € Italie** Ces trois pays 2 hectares 52,1% 10,62 milliards d’euros 7 milliards d’euros 610 291 hectares En mars 2017, l'indice des prix à la consommation accélère, à +0,6% sur un mois après un faible rebond de 0,1% en février. Cette hausse résulte d'un rebond du prix des produits manufacturés après la fin des soldes d'hiver et d'une LE MARCHÉ DU TRAVAIL augmentation des prix du tabac. En revanche, les prix de l'alimentation se replient du fait des produits frais et ceux de l'énergie du fait des produits pétroliers. Enfin, les prix des services marquent le pas. Source  : INSEE Source  : Baromètre Empruntis.com, taux moyens hors assurance. 3,19 millions d’hectares concentrent près de trois quarts de la superficie des vignobles de l'Union européenne. Livrets A/Bleu (net) SOURCE  : EUROSTAT. INFOGRAPHIE  : dico de l’éco PEL (brut) Euro/Dollar 0,75% 1% 1,0617 $ CAC 40 - 1,25% 5135,28 5107,45 ÉPARGNER 5101,86 5101,11 5071,10 07/04 10/04 11/04 12/04 13/04 EMPRUNTER EN PARTENARIAT AVEC lrafinançepourtous u voue L'el. ION Pl1 POLK. Impôt sur le revenu (cours le 14/04) Chômage (02/2017, sans les DOM-TOM) Taux fixe pour emprunt immobilier Taux minimum Demandeurs d’emploi (cat. A, B, C) 5 515 200 Durée 15 ans 20 ans des crédits à la consommation Variation sur le mois précédent + 0,5% Taux moyen 1,60% 1,85% sur un an% de la population active (T4) 10% Taux minimum 1,05% 1,30% 0,95% L’impôt sur le revenu est apparu en France avec la loi du 15 juillet 1914. Il touche chaque année les revenus des personnes physiques (salaires, pensions de retraite, bénéfices…), et concerne quelque 45% des Français. Plus de la moitié des contribuables sont donc non-imposables. Il est collecté par l’Etat et sert à financer une partie, assez faible (19,5%), de son budget, bien loin derrière la TVA (50,8%). Son barème se caractérise par l’existence de cinq taux (de 0 à 45%), qui s’appliquent chacun à une tranche du revenu définie chaque année par la loi de finances. Tous les revenus ne sont donc pas imposés au même taux. C’est la notion de « progressivité » du barème qui est appliquée. Les taux sont moins élevés pour les portions « inférieures » du revenu. Exemple  : la part du revenu net imposable inférieure à 9 710 € est exonérée, celle allant de cette somme à 26 818 € est taxée à 14% … Les revenus excédant 152 260 € sont taxés à 45%. OBLIGATION DE DÉCLARER EN LIGNE Cet impôt est dit « déclaratif » car les contribuables déclarent eux-mêmes leurs revenus de l’année précédente, ou vérifient les informations préremplies par l’administration. La mise en place du prélèvement à la source, prévu pour 2018, ne supprimera pas la déclaration de revenus. La loi de Finances pour 2016 a instauré une obligation de déclarer en ligne, qui est progressivement mise en place pour tous les ménages d’ici 2019. Pour cette année, elle concerne les contribuables dont le revenu fiscal de référence est supérieur à 28 000 € . Des aménagements sont néanmoins prévus pour ceux qui estimeraient ne pas pouvoir déclarer en ligne. Le service de télédéclaration est accessible depuis le 12 avril, sur le site Impots.gouv.fr.
MARDI 18 AVRIL 2017 LE PARISIEN 9 www.leparisien.fr/ecoDÉVELOPPEMENT ÉCO TOO GOOD TO GO. twipe_ftp En France, l’équipe de Too Good To Go est composée de sept personnes à Paris, en plus de sa fondatrice, et trois en région. Alimentation  : la fin des invendus ? LE RDV START-UPToo good to go propose une solution de revente des invendus alimentaires. En partenariat avec PAR ELSA SIDAWY co CHAQUE JOUR, boulangeries, restaurants, traiteurs jettent des produits comestibles mais invendables le lendemain. L’application Too good to go, gratuite, permet de se géolocaliser et visualiser les commerçants partenaires autour de soi. On paye en ligne et passe le soir même récupérer sa commande surp r i s e d’i n v en d us, l e commerçant ne sachant pas à l’avance ce qui lui restera avant la fermeture. S’il finit tous ses stocks, la commande est annulée, l’utilisateur remboursé et prévenu. Le prix moyen d’une boîte tourne autour de 4 € , avec une remise de 50% minimum sur le prix initial des denrées, sur lequel la jeune entreprise prélève un euro. Sushis, pâtisserie, viennoiseries, plats du jour… Toutes les denrées préparées en avance avec une durée de vie courte sont concernées. Lancée en juin 2016, l’application a été téléchargée 230 000 fois et utilisée par 50 000 personnes et 657 commerçants, dont 40% l’ont utilisée à plusieurs reprises. 20 VILLES D’ICI 2017 Avec un chiffre d’affaires mensuel en croissance de 70%, l’objectif de Too good to go est de couvrir 20 villes en 2017. « Depuis le lancement, nous avons sauvé de la poubelle plus de 70 000 repas », affirme Lucie Basch, 25 ans, fondatrice de la start-up. C’est en Norvège qu’elle a cofondé cette application avec des Scandinaves et des Anglais, avant de revenir en France pour implanter ce service proposé aujourd’hui dans six pays. Ihttp  : //www.toogoodtogo.fr/La bourse du crowdfunding% le buzz Coup de pouce à l’emploi dans les quartiers bordelais Une campagne de crowdfunding est en ligne sur la plate-forme de mécénat participatif Commeon pour soutenir l’Adie, association qui permet aux personnes exclues du marché du travail et du crédit bancaire de créer leur entreprise grâce au micro-crédit. Les 4 000 € demandés sont destinés à accompagner les premiers micro-entrepreneurs du quartier défavorisé de Thouars, à Bordeaux (Gironde). www.commeon.com/fr/projet/adie-talence Yle coup de coeur Des fruits, des légumes et des poules sur le toit de la Poste La communauté Facteur graine, créée par des employés de La Poste, vient de collecter près de 20 000 € via KissKissBankBank. Cette somme permet l’aménagement des 900 m² du toit d’un centre de tri, à Paris (XVIII e), en mini-ferme urbaine, selon les principes de la permaculture, écologiques, durables et naturels. Ateliers pédagogiques et formations y sont prévus, entre autres. Pianoter n’est pas polluer ENVIRONNEMENT L’application « zéro carbone » Newmanity centralise vos mails, SMS et discussions via les réseaux sociaux. PAR CYRIL PETER Une messagerie instantanée « zéro carbone ». Tel est le nouveau projet de Newmanity, startup parisienne de quinze personnes. L’application, dont la commercialisation est prévue le mois prochain, centralisera les messages reçus sur vos boîtes mails (Gmail, Outlook…), vos SMS et vos discussions sur les réseaux sociaux. Si elle simplifie la vie des utilisateurs, cette « interface unifiée » permet également d’économiser de l’énergie. « C’est comme un centre de tri qui module le format du message en fonction de l’expéditeur ou du destinataire », explique le directeur général Stéphane Petibon. Ecrits avec un texte basique, non coloré, les messages sont quatre fois moins lourds, donc polluent d’autant moins. En outre, vos mails « allégés » ne sont stockés que deux fois. « Contre huit fois chez nos concurrents, car leur business model repose sur la revente de données », assure Stéphane Petibon. L’envoi d’un courrier électronique, « c’est en moyenne 20 g de CO 2, soit 500 men voiture essence », rappelle le directeur général, qui se base sur les calculs de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Paris, le 11 avril. Stéphane Petibon, fondateur et dirigeant de Newmanity, dans les locaux de la start-up. PRÉVENTION SANTE PREVOYANCE DES SOLUTIONS SUR MESURE POUR LES DIRIGEANTS ET LEURS SALARIÉS. Découvrez nos offres sur lasantegagnelentreprise.fr Harmonie Mutuelle, re mutuelle santé de France. UN DATA CENTER SANS CLIMATISATION Autre axe pour réduire l’empreinte écologique  : vos mails ne transitent plus par les data centers « très énergivores » des grands opérateurs, mais par celui de Newmanity. Aux Pays- Bas, le bâtiment « écoconçu » est alimenté en électricité par une centrale hydraulique et des éoliennes. Sans système de climatisation pour refroidir les serveurs informatiques qu’il abrite. « La chaleur produite est utilisée pour chauffer la moitié d’une zone industrielle », précise Stéphane Petibon. Toujours au nom de la protection de l’environnement, et pour se démarquer, la start-up utilise des disques durs d’ordinateurs portables, « trois La santé de mes salariés, c'est la santé de mon entreprise.eirrilunt fois plus chers » mais moins énergivores. Deux ans après le lancement de sa boîte mail « écolo », Newmanity compte 58 000 utilisateurs quotidiens, essentiellement en France et en Belgique. Une levée de fonds est prévue auprès de business angels et de « fonds éthiques », basés à l’étranger, pour exporter sa messagerie et sa boîte mail, dont l’abonnement à 4 € par mois pour 30 Go de stockage a séduit des centaines d’entreprises et de particuliers. La jeune pousse a déjà trouvé deux data centers « zéro carbone », au Canada et au Japon, pour être au plus près des futurs utilisateurs. Et respecter son cahier des charges en faveur de la planète. Harmonie mutuelle LP/PHILIPPE DE POULPIQUET.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :